Forte hausse et gros volumes après la BCE

 |   |  382  mots
(Crédits : reuters.com)
Le Cac40 bondit de 1,71% à 4189 points, après l'annonce du maintien de la politique monétaire accommodante de la BCE.

MonFinancier

 

Les marchés ont accéléré le rythme pour finir en forte hausse, portés en partie par la BCE, qui maintient sa politique monétaire accommodante et se dit prête à agir si nécessaire.
Attendu sur le spectre de la déflation, Mario Draghi a reconnu que l'inflation était faible dans la zone euro, mais il n'anticipe pas pour autant de déflation et repousse l'idée d'une baisse des taux.

Le CAC bondit de 1,71%, à 4189 points avec des volumes particulièrement étoffés puisque 4,7 milliards ont été échangés. Ailleurs même tendance, l'euro stoxx s'adjuge 1,62%, Londres avance de 1,55%, tandis que le Dax prend 1,54%.

Du coté des valeurs, Alcatel-Lucent s'envole de 9,18%, à 3,31 euros après avoir dévoilé des ventes inférieures aux attentes, mais sa rentabilité est meilleure que prévu au quatrième trimestre. Sur cette période, l'équipementier télécoms a réalisé un bénéfice net (part du groupe) de 134 millions d'euros à comparer avec une perte de 1,56 milliard d'euros, un an plus tôt.

 

Sanofi, seule valeur dans le rouge

Vinci bondit de 5,48%, à 50,60 euros après avoir réalisé en 2013 de bonnes performances financières, meilleures qu'attendu, malgré des conditions météorologiques défavorables au premier semestre et un environnement économique toujours difficile en Europe.

Seule valeur du CAC en territoire négatif, Sanofi qui perd 2,66%, à 69,40euros après avoir renoué avec la croissance de ses ventes (à taux de change constants) au quatrième trimestre mais les perspectives jugées trop prudentes sont sanctionnées par le marché.


Dassault s'effondre

Altran bondit de 7%, à 7,09 euros après avoir réaliser une acquisition stratégique afin de renforcer son offre en développement de produits innovants. A l'inverse, Dassault Systèmes a dévoilé des résultats 2013 meilleurs que prévu mais les perspectives sont prudentes. Le titre dégringole de 7,3%, à 80,72euros.

Sur le marché des changes, l'euro franchit pour la première fois depuis le début de l'année le cap des 1,36$ (1,3605$ +0,47%) alors que la BCE n'assouplit pas sa politique monétaire. Il bondit de 0,83% face au yen, à 138,56 yens. Le dollar grappille 0,33% pour s'échanger à 101,87yens.  L'once d'or évolue autour de l'équilibre, à 1256$

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :