L'euro, la nouvelle monnaie refuge ?

 |   |  387  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

L'euro monte. Lentement mais sûrement. Et il n'est plus qu'à quelques cents des 1.38, son niveau record de 2013. Il monte certes contre le dollar qui vacille à quelques heures du premier discours officiel de la nouvelle patronne de la banque Centrale Américaine. Mais pas seulement. Il monte contre toutes les autres monnaies ou presque.

POURQUOI CETTE HAUSSE?
En théorie l'euro devrait baisser parce que le différentiel de croissance est largement défavorable à la zone euro et que les taux d'intérêt devraient encore baisser. Il monte parce que les investisseurs internationaux continuent à miser sur les actions et les emprunts d'état de la zone et parce que l'euro sert, étonnamment de valeurs refuges.

ELLE VA PARLER
C'est le nouvel oracle. La femme la plus puissante de la planète, Janet Yellen, la patronne de la FED va s'exprimer. Elle devrait donner des indications sur la suite des évènements monétaires aux Etats Unis. Son discours est trés attendu surtout après des chiffres de l'emploi incompréhensibles de vendredi.

LES REFORMES EN FRANCE
Chaos total hier aux portes de Paris avec la grève des taxis. Pauvres usagers venant de banlieue pour travailler ou voyageurs venant d'un aéroport. Pour ouvrir, un peu, la concurrence dans un secteur vérouillé, le pouvoir n'a aucun pouvoir. Et cela dure depuis des dizaines d'années...

NESTLE ET L'OREAL
L'Oréal était la vedette de la cote hier. A double titre. Ses résultats étaient excellents malgré l'impact négatif de ses taux de change. Et Nestlé a annoncé qu'elle réduisait sa participation dans le groupe. Ses actions l'Oréal ont été achetées par l'Oréal.

BRAVO A VENTE PRIVEE
Quel carton cette boîte. 1.6 milliard de chiffre d'affaires en 2013, 23% de croissance. 70 millions de produits vendus. 10,000 ventes évènementielles en plus. Moi aussi je vais me laisser pousser les cheveux et me balader en santiags.

TOUS A POIL
Copé a relancé la polémique sur la théorie du genre en brandissant un livre pour enfants "tous à poil" recommandé, selon lui, par l'éducation nationale. Tant qu'il ne figure pas dedans, il n'y a rien à craindre.

MESURES DE RETORSION
Après le vote Suisse contre...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct 

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :