Le marché manque de catalyseurs

 |   |  251  mots
(Crédits : reuters.com)
Après avoir atteint des records la semaine dernière, le Cac40 reprend son souffle. Il grappille 0,15% à 4246 points.

MonFinancier

 

Après avoir enchaîne 9 séances dans le vert, les marchés marquent une pause, reprenant leur souffle pour évoluer dans des fourchettes étroites. Le CAC grappille 0,15% 4246 points. Ailleurs le Dax et Londres cèdent symboliquement 0,08% %, l'euro stoxx est stable tandis que Madrid et Milan grappillent 0,1% et 0,17%.

 

Bouygues, lanterne rouge

Du coté des valeurs, BOUYGUES a annoncé qu'il allait déprécier la valeur de sa participation dans Alstom (ALO.FR) afin de refléter "la faiblesse persistante" de la demande pour les centrales thermiques et son impact attendu en termes de flux de trésorerie et de marge opérationnelle. Le groupe passera donc dans ses résultats annuels 2013 une dépréciation de 1,4 milliard d'euros. Le titre signe la plus forte baisse du CAC avec un repli de 0,55%, à 30,07 euros.

Le secteur automobile se distingue dans le vert. Renault s'adjuge 0,9%, à 72,86 euros suivi de Michelin qui grimpe de 0,9%, à 87,73 euros. Faurecia s'adjuge 1,42%, à 30,65 euros. Peugeot grimpe de 0,9%, à 12,50 euros.

 

L'euro toujours fort face au dollar

AB Sciences reprend de la hauteur avec un gain de 8,2%, à 13,42 euros tandis que dans le même secteur Nicox fait office de lanterne rouge et abandonne 1,9%, à 2,59 euros.

Sur le marché des changes, l'euro reste à l'équilibre face au dollar autour des 1,3704$ et grappille 0,2% face au yen, à 139,73 yens. Le billet vert avance symboliquement de 0,06% face à la devise japonaise pour se négocier à 101,95 yens.  L'once d'or continue de grimper et s'adjuge 0,54%, à 1325$.



Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :