Démographie et déflation

 |   |  402  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

J'ai toujours été passionné par l'impact de la démographie sur les cycles économiques. Le timing de la crise de 2008 est troublant: c'était le point de basculement des baby boomers vers le papy boom. Et aujourd'hui une des causes de la tendance à la déflation est le vieillissement de la population. Le cas du Japon est une illustration spectaculaire.

LE TRES VIEUX JAPON
Si le Japon se débat avec la déflation depuis si longtemps c'est aussi du fait de sa population. Pour la troisième année consécutive, la population Japonaise a baissé. 127 millions d'habitants. Avec un taux de natalité et de fertilité parmi les plus faibles du monde.Pour la première fois de son histoire, les seniors de plus de 65 ans ont dépassé le quart de la population ; la population en âge de travailler est au plus bas depuis 32 ans, et il y autant de seniors de plus de 75 ans que de jeunes de moins de 14 ans.

LE RESTE DU MONDE DEVELOPPé VIEILLIT AUSSI
La situation au Japon est certes très spécifique notamment du fait de l'absence d'immigration. Mais les pays développés subissent à des degrés différents une accélération du vieillissement de la population. C'est même le cas en Chine. Et c'est un des facteurs d'explication du cycle de croissance molle dans lequel nous sommes entrés. La déflation pourrait venir du vieillissement de la population.

UNE APPLI MONFINANCIER !
Téléchargez dès aujourd'hui notre appli gratuite Monfinancier. Elle vous apportera toutes les informations financières, économiques et patrimoniales dont vous avez besoin. On en a profité pour vous offrir une nouvelle newsletter toute neuve.

PAS D'EFFET UKRAINE
sur les marchés. Les marchés ont fortement rebondi au Japon après avoir cloturé en hausse aux Etats Unis. Les traders ne craignent apparemment pas une invasion Russe. L'euro lui reste accroché au dessus de 1.38 malgré Draghi et malgré l'Ukraine.

LE DEBAT SUR LE SMIC
C'est Pierre Gattaz qui a mis le feu aux poudres en proposant un SMIC jeunes, moins élevé que le SMIC, pour faciliter l'emploi des jeunes au chômage. Il n'a fallu que quelques minutes pour que cela provoque une levée de boucliers. Même Parisot qui regrette de ne plus être à...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2014 à 11:55 :
Il n'y a pas de "déflation" en France. Le logement est conventionnellement traité comme un bien d'investissement, alors que c'est la plupart du temps un bien de consommation durable. Si on y ajoute des "effets qualité" biaisés et surestimés, l'inflation est fortement sous-évaluée en France.
a écrit le 20/04/2014 à 8:42 :
Si tous ses maux perdurent et s'amplifient partout dans la monde, si le chômage et la pauvreté augmentent, si les inégalités sociales se creusent, si les revendications et les violences se multiplient, si le climat et l'environnement se dégradent chaque jour davantage, si les pires famines que nous ayons jamais connues s'annoncent, la raison première en est l'augmentation considérable de la population mondiale. Chaque jour, 250 000 êtres humains supplémentaires déferlent sur la planète pour aggraver son pillage et ses conséquences.
Alors, Que les experts en tous genres, que les responsables politiques et religieux de tous niveaux, que toutes les bonnes volontés, cessent de "mettre la charrue avant les bœufs" en se focalisant sur leur vision particulière et limitée de la question tournant trop souvent à la marotte et ne faisant que contribuer à masquer un peu plus l'essentiel, pour consacrer prioritairement leur énergie et leurs moyens à la question démographique. Réduisons notre nombre, le reste suivra.
C'est la seule planche de salut de notre civilisation et peut-être même de l'espèce. Et elle est réelle, quelques générations pouvant suffire à revenir à une population tolérable par la planète et l'espèce elle-même. Certes, se sera jouer les prolongations, d'autres problèmes surgiront, tel notre vieillissement, mais ils seront passagers et eux aussi maîtrisables.
Pour approfondir cette réaction :
ttp://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com
a écrit le 17/04/2014 à 8:15 :
Ça y est, M.F redécouvre les éléments factuels pour laisser tomber le côté polémiste décérébré !!!
Eh oui, c'est la démographie qui fait avancer le monde...cela a toujours été comme ça au demeurant.
Vous auriez pu aller au bout du raisonnement, les allemands, les rois de l'Europe, bâtissent leur succès économique sur la démographie. Quand la France a 200 000 jeunes qui arrivent sur le marché du travail tous les ans, l'Allemagne a un déficit de 50 000 grâce à sa natalité au ras des pâquerettes. De plus, 1 femme sur trois travaille en Allemagne pour 2 sur trois en France. En résumé, le faible chômage en Allemagne est en grande partie une conséquence....de la démographie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :