Soitec fond de 50% après son alerte sur résultats

 |   |  440  mots
Le fabricant de composants pour les industries électronique et photovoltaïque
Le fabricant de composants pour les industries électronique et photovoltaïque (Crédits : © Michael Buholzer / Reuters)
Le titre Soitec (SOI.FR) chute de 52,6% à 1,00 euro après l'alerte sur résultats lancée par le fabricant de composants pour les industries électronique et photovoltaïque sur ses exercices 2014-2015.

MonFinancier

Réservé à la baisse à l'ouverture, le titre Soitec (SOI.FR) chute de 52,6% à 1,00 euro après l'alerte sur résultats lancée par le fabricant de composants pour les industries électronique et photovoltaïque sur ses exercices 2014-2015 et 2015-2016. L'action a touché plus tôt un point bas à 0,90 euro, soit le plus bas niveau historique de l'action Soitec depuis son introduction en Bourse en 1999.

En Californie où le groupe avait cédé à un important fournisseur d'énergie ses contrats d'achat d'électricité (150 MWAC) avec San Diego Gas & Electric en vue d'un projet de centrale solaire, Soitec a été informé par le nouveau propriétaire de ces contrats qu'il rencontrait un obstacle majeur bloquant la réalisation du projet.

Le groupe anticipe désormais que sa perte opérationnelle courante du second semestre de l'exercice 2015-2016 ne sera pas significativement réduite par rapport au premier semestre alors qu'il prévoyait auparavant un résultat opérationnel positif pour l'exercice clos en mars 2016. 

Soitec avertit également qu'une charge pour dépréciation des actifs non courants de la division solaire sera enregistrée au second semestre de l'exercice 2014-2015, pour refléter l'ajustement du portefeuille de projets aux Etats-Unis. 

Les analystes de Natixis ont dégradé leur recommandation sur le titre Soitec (SOI.FR) de "acheter" à "neutre", après l'avertissement sur résultats lancé par le fabricant de composants pour les industries électronique et photovoltaïque

L'intermédiaire regrette une "perte totale de visibilité dans le solaire" après l'annonce par Soitec de changements significatifs sur ses principaux projets de centrales solaires. "Des questions risquent de nouveau de se poser sur le bien-fondé de la présence de Soitec dans l'activité solaire et sur l'évolution de la position de cash du groupe", souligne Natixis, qui prévoit une "punition boursière" sur le titre lundi. La sanction ne s'est pas fait attendre avec une chute supérieure à 51% pour le titre, reléguée au rang de penny stock. 

Le groupe devrait préciser avant la fin de l'exercice 2014-2015, soit avant mars prochain, ses objectifs pour 2015-2016 afin de prendre en compte également les progrès de son projet de central solaire en Afrique du Sud et le "contexte positif" pour sa division électronique. 

Seul motif de consolation, dans la division électronique, Soitec prévoit que la poursuite de la croissance des applications RF SOI, puis la montée en charge des produits FDSOI, conduiront à une "croissance significative" des ventes et à une "hausse de la profitabilité" au cours de l'exercice 2015-2016.


Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :