Soitec bondit en Bourse après un accord en Chine

 |   |  224  mots
La Chine est le plus grand marché de semi-conducteurs et bénéficie du plus fort potentiel de croissance pour les smartphones LTE, a indiqué Soitec.
La Chine est le plus grand marché de semi-conducteurs et bénéficie du plus fort potentiel de croissance pour les smartphones LTE, a indiqué Soitec. (Crédits : reuters.com)
Très échangé à la Bourse de Paris, le titre Soitec a progressé de près de 7%. Le constructeur français de matériaux semi-conducteurs a annoncé la veille un accord portant sur la vente exclusive de plaques de silicium utilisées dans la fabrication de semi-conducteurs pour les smartphones de dernière génération.

L'action Soitec a signé dans la matinée de mercredi 3 décembre la plus forte hausse de l'indice SBF 120 dans d'importants volumes à la Bourse de Paris, le fabricant français de matériaux semi-conducteurs ayant annoncé la veille une extension de son partenariat stratégique avec Simgui en Chine.

À 10h23, le titre progressait de 6,85% à 2,34 euros dans des volumes représentant 1,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, alors que le SBF 120 ne gagnait que 0,12%.

Accord d'exclusivité en Chine

La veille, Soitec a annoncé avoir étendu son partenariat stratégique avec Simgui (Shanghai Simgui Technology) avec un accord de distribution portant sur la vente exclusive de plaques de silicium sur isolant (SOI) de 200 mm en Chine. Ces dernières sont utilisées notamment dans la fabrication de semi-conducteurs pour les smartphones dernier cri.

Selon IBS, société de conseil en stratégie, la Chine est le plus grand marché de semi-conducteurs et bénéficie du plus fort potentiel de croissance pour les smartphones LTE (Long Term Evolution), a indiqué Soitec dans son communiqué.

La filiale Altatech de l'entreprise française a par ailleurs lancé un nouveau système d'inspection pour les substrats utilisés sur les marchés à forte croissance des LED et des semi-conducteurs ainsi qu'un nouvel équipement conçu pour déposer des couches ultraminces de matériaux semi-conducteurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2014 à 12:29 :
Meme avec cette hausse le titre reste en deca de son potential, alors...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :