Nouvelle vague de records à Wall Street

 |   |  282  mots
Wall Street voit d'un bon œil la volonté de Donld Trump de limiter les réglementations pour les banques.
Wall Street voit d'un bon œil la volonté de Donld Trump de limiter les réglementations pour les banques. (Crédits : REUTERS/Brendan McDermid)
Les trois indices phares de Wall Street ont terminé mardi a des niveaux records, toujours boostés par l'élection de Donald Trump. La situation pourrait ne pas durer, avec la perspective d'une future hausse de taux.

Journée folle mardi, dans le sud de Manhattan. Moins de deux semaines après avoir atteint un niveau record de 18.758 points, au lendemain de la victoire de Donald Trump lors de la présidentielle américaine, le Dow Jones Industrial Average, indice vedette de Wall Street, a franchi la barre des 19.000 points à la clôture pour la première fois de son histoire.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 17,49 points, soit 0,33%, à 5.386,35 points, et l'indice élargi S&P 500 4,76 points, soit 0,22%, à 2.202,94 points, finissant aussi tous deux à des niveaux sans précédent.

Optimisme sélectif

Wall Street poursuit donc sur sa lancée après deux semaines de plein essor dans le sillage de la victoire du républicain Donald Trump, en se concentrant résolument sur les aspects jugés les plus encourageants de son discours, en premier lieu sa volonté affichée d'engager un plan de relance et de mettre en place des réglementations moins contraignantes pour les banques et le secteur de la santé.

"Si l'on regarde l'ensemble des secteurs, on voit beaucoup de titres réagir à la perspective de ce plan économique", a souligné M. Cardillo. "C'est ce qui continue à alimenter cette flambée", a-t-il avancé, remarquant néanmoins que les indices avaient aussi pu profiter de l'annonce d'une hausse plus marquée que prévu des reventes de logements en octobre aux Etats-Unis.

Quid de la hausse des taux ?

Pour de nombreux analystes, le Dow Jones pourrait avoir atteint un plafond et ne pas parvenir à monter plus haut, avec notamment la perspective d'une hausse future de taux par la Réserve fédérale qui pourrait affecter la croissance et les marchés d'actions.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2016 à 10:46 :
Malgré les problèmes climatiques, Trump va exploiter en force, charbon
gaz de schiste et approuver les forages en antarctique. Les génies de la finance
s'en moquent pas mal si l'argent rentre dans les caisses.
a écrit le 23/11/2016 à 9:36 :
Ça va vite vendre dans tous les sens, et se péter la gueule...
a écrit le 23/11/2016 à 9:23 :
Dommage que les électeurs des démagos ne soient pas en mesure de comprendre une telle nouvelle. Ils pensaient voter contre le système les gars, en fait ils le renforcent.

Élections pièges à gonds.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :