Refus des offres de Monsanto : les actionnaires de Syngenta se rebellent

 |   |  379  mots
Pour les actionnaires de Syngenta, la direction n'a pas assez pris en compte leur voix.
Pour les actionnaires de Syngenta, la direction n'a pas assez pris en compte leur voix. (Crédits : © Arnd Wiegmann / Reuters)
Alors que la direction du suisse Syngenta a fait preuve de fermeté face aux trois propositions de rachat de l'américain Monsanto, les actionnaires du groupe bâlois se sentent floués.

Les actionnaires de Syngenta sont en colère. Après les trois refus de la direction de céder aux avances du géant Monsanto, les porteurs sont montés au créneau. Dans les colonnes du Wall Street Journal, un gérant de fonds de la Banque Cantonale de Lucerne a laissé éclater son mécontentement :

"Ce ne sont pas eux qui sont les propriétaires de l'entreprise, ce sont les actionnaires qui le sont. Ils doivent s'en souvenir, a-t-il expliqué, avant d'estimer que la "direction aurait dû davantage les consulter."

"15 à 20 milliards de dollars jetés par la fenêtre"

La dernière offre de Monsanto à Syngenta, exprimée le 18 août, proposait 470 francs suisses par action, et portait le montant total à 46 milliards de dollars (40,5 milliards d'euros). La direction du groupe suisse s'est opposée à cette opération, notamment car elle estimait que les autorités de la concurrence se seraient opposées à une fusion.

Les actionnaires du groupe suisse passent ainsi à côté d'une belle opération, car l'offre leur aurait offert 30% de la nouvelle entité.Un investisseur basé aux Etats-Unis a ainsi déploré la décision du groupe bâlois, affirmant que "la direction de Syngenta a jeté 15 à 20 milliards de dollars appartenant aux actionnaires."

Le retrait de Monsanto, numéro un mondial des OGM, avait entraîné une chute de l'action du spécialiste suisse de l'agrochimie, leader sur le marché des herbicides. Le jour de l'abandon du géant américain, le titre de Syngenta avait reculé de 18%. Le cours de l'action s'est depuis redressé, à environ 335 francs, atteignant ainsi son niveau du mois de mai, avant l'offensive de Monsanto.

Le titre Syngenta boudé par les investisseurs ?

Selon des analystes financiers cités par le journal suisse Le Temps, cet épisode a fait perdre de l'intérêt au titre, poussant les investisseurs à orienter leurs placements sur d'autres entreprises.

Le quotidien helvète rappelle que l'UBS, qui recommandait d'acheter le titre, est revenue à une posture neutre, visant un cours de 314 francs, alors que la banque jugeait que le titre pouvait atteindre 475 francs. La chute de l'attractivité de l'action est également la conséquence d'une situation dégradée pour les produits agricoles et d'une demande en baisse imputée au ralentissement de l'économie chinoise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2015 à 8:58 :
C'est scandaleux. Peut-être faut-il chercher du côté de la rémunération du CEO et des administrateurs, fat cats bien nourris; ils considèrent l'entreprise comme une caisse de retraite personnelle, et veulent écarter tout risque. Ils vont devoir maintenant expliquer comment ils vont créer autant de valeur qu'en vendant à Monsanto. Sinon ils se feront débarquer à la prochaine AG. Et même plus tôt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :