Résultats : Canon atteint presque ses derniers objectifs

 |   |  274  mots
(Crédits : Yuriko Nakao)
Le groupe japonais Canon a annoncé mercredi un bénéfice net annuel pour 2018 en phase avec ses dernières estimations, mais le tableau est loin des prévisions initiales, et une dégradation est attendue cette année du fait de la morosité d'une partie du marché des appareils photo.

Canon, qui avait abaissé ses objectifs plusieurs fois durant l'exercice, a finalement dégagé un gain net annuel de 252,75 milliards de yens (2 milliards d'euros), en progression de 4,5% sur un an. Son chiffre d'affaires a en revanche reculé de 3,1% pour tomber à 3.952 milliards de yens, contre 4.000 milliards espérés en dernier ressort et même 4.300 milliards attendus initialement.

Le bénéfice d'exploitation a pour sa part augmenté de 6,6% à 343 milliards, aidé par l'absence d'une charge exceptionnelle endurée un an plus tôt.

Au coude à coude avec Nikon

Durant l'exercice calendaire, le concurrent de Nikon s'est félicité de la bonne tenue de la bureautique (copieurs multifonctionnels, imprimantes laser) ainsi que des caméras de surveillance et appareils photo à objectif interchangeable sans miroir (ou hybrides), mais il a déploré une baisse des ventes de boîtiers Reflex d'entrée de gamme. La demande de compacts diminue.

Il a salué aussi de bonnes performances des équipements médicaux, notamment les systèmes d'imagerie à résonance magnétique (IRM) sur les marchés étrangers, ainsi que des équipements destinés à l'industrie des semi-conducteurs. En revanche, il a fait état de commandes de matériel pour la fabrication d'écrans organiques en baisse.

Pour l'exercice 2019 débuté le 1er janvier, le groupe table sur une bonne tenue du marché des imprimantes laser notamment, mais il pense que la demande d'appareils photo va globalement baisser même si les modèles pour amateurs avertis vont continuer de trouver preneur.

Son bénéfice net annuel devrait décliner de 5% sur un an à 240 milliards de yens sur un chiffre d'affaires attendu en repli de 1,3% à 3.900 milliards de yens.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :