Semaine noire pour débuter 2016 : Le CAC chute de 6,5%

 |   |  324  mots
Sur la seule séance de vendredi, le CAC abandonne encore 1,59% à 4.333 points après avoir tenté un rebond technique dans les premiers échanges. Pourtant sur le front économique, les nouvelles sont bonnes.
Sur la seule séance de vendredi, le CAC abandonne encore 1,59% à 4.333 points après avoir tenté un rebond technique dans les premiers échanges. Pourtant sur le front économique, les nouvelles sont bonnes. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Quelle semaine ! Le marché parisien affiche une lourde perte hebdomadaire de 6,54%, et enfonce largement le seuil des 4.400 points.

Quelle semaine ! Le marché parisien affiche une lourde perte hebdomadaire de 6,54%, et enfonce largement le seuil des 4400 points. Sur la seule séance de vendredi le CAC abandonne encore 1,59% à 4333 points après avoir tenté un rebond technique dans les premiers échanges. Pourtant sur le front économique, les nouvelles sont bonnes. Le marché du travail américain a été plus dynamique qu'attendu en décembre. L'économie américaine a créé 292.000 postes le mois dernier, un chiffre excellent, qui laisse penser que la Fed devrait poursuivre sa politique de resserrement monétaire. Or cette perspective inquiète les marchés dans un contexte de troubles géopolitiques et de coup de frein de l'économie chinoise.

Les créations qui se montent à 292 000 explosent le consensus qui prévoyait en moyenne un chiffre de 200.000. Ce chiffre excellent qui témoigne du dynamisme du marché de l'emploi laisse penser que la Fed devrait poursuivre sa politique de resserrement monétaire perspective qui inquiète les marchés dans un contexte de troubles géopolitiques et de coup de frein de l'économie chinoise.

Du coté des valeurs, Accor bondit de 2,2%, à 37,02 euros. Nokia et Alstom complètent le trio de tête du palmarès avec des gains respectifs de 2,18% et 1,3%.

Lanterne rouge, le secteur parapétrolier poursuit sa glissade. Technip chute de 3,95%, à 38,54 euros, Total cède 3,75%, à 37,35 euros. Maurel et Prom signe la plus forte baisse du SBF 120 avec un repli de 4,56%, à 2,51 euros.

Le secteur bancaire lui aussi est mal orienté. BNP chute de 2,8%, à 48 euros, Société Générale recule de 2,58%, à 38,90 euros. CNP redonne 4,4%, à 10,97 euros.

Parmi les plus fortes baisses, on notera également STMicroelctronics qui dégringole de 4,29%, à 5,58 euros.

Sur le marché des changes l'euro cède 0,27% face au dollar, à 1,0891$ et perd 0,3% face au yen, à 128,19 yens. Le billet vert de son côté reste stable face au yen, à 117,76 yens.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :