Des milliers d'emplois pour les jeunes aux forums du CIDJ

 |   |  263  mots
Dans le cadre du plan pour l'emploi des jeunes et de relance des formations en alternance, le CIDJ consacre début octobre une semaine à l'embauche des jeunes.

Le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ) organise du 5 au 8 octobre à Paris, trois forums dédiés à l'emploi des jeunes. Ces forums réuniront des entreprises privées et publiques, des organismes de formation et des agences de l'emploi.

Le premier, le forum des jeunes sans diplôme ouvrira sa cinquième édition le 5 octobre au CIDJ. Une trentaine d'entreprises publiques (RATP, La Poste, La Police nationale, l'Armée de Terre et de l'Air...) et privées (Air France, Dassault, PSA, Capeb, Carglass...) devrait proposer selon le CIDJ, des milliers de postes aux candidats sans qualification. Les candidats seront conseillés notamment par l'Ecole de la deuxième Chance.

Ensuite, une trentaine d'agences en partenariat avec le Prisme lance le premier forum des agences d'emploi, le 6 octobre. Les candidats pourront y trouver des offres de contrats CDI, CDD et des missions d'intérim. Des spécialistes tels que l'ESMAE (Ecole supérieure des métiers des agences d'emploi) et le FAFTT (Fonds d'Assurance formation du travail temporaire) répondront aux questions liées à l'intérim, un tremplin vers l'emploi durable.

Enfin, une trentaine de centres de formation des apprentis (CFA) sera présente le 7 octobre au forum de l'apprentissage. Plus de 1500 places sont disponibles dans les CFA en Ile de France, offrant diverses formations allant du CAP au master. Ils accueilleront des jeunes en difficulté notamment ceux qui n'ont pas trouvé d'entreprise d'accueil fin septembre, pour rester en CFA. Les conditions de maintien en formation ont été assouplies par le gouvernement, les jeunes apprentis auront jusqu'à fin janvier 2010 pour trouver un employeur.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :