Téléchargez
notre application
Ouvrir

Comcast réplique à Fox et relève son offre sur Sky

reuters.com  |   |  698  mots
Comcast replique a fox et releve son offre sur sky[reuters.com]
(Crédits : Shannon Stapleton)

par Paul Sandle et Kate Holton

LONDRES (Reuters) - Le câblo-opérateur américain Comcast a relevé mercredi son offre sur Sky à 26 milliards de livres (29,4 milliards d'euros) quelques heures seulement après la présentation par Twenty-First Century Fox d'une proposition améliorée sur le groupe britannique de télévision payante.

Comcast propose désormais 14,75 livres par action, un montant supérieur aux 14 livres proposées par Fox, dont l'offre valorise Sky 24,5 milliards de livres.

La précédente offre de Comcast était de 12,50 livres.

Comcast a déclaré que son offre avait été recommandée par le comité d'administrateurs indépendant de Sky chargé d'évaluer les propositions de reprise.

L'action Fox a fini mercredi à 15,15 livres en Bourse de Londres.

Le câblo-opérateur vient couper l'herbe sous les pieds de Rupert Murdoch, qui tente depuis décembre 2016 de racheter les 61% qu'il ne possède pas encore dans le numéro un européen de la télévision payante.

Jeudi, les autorités britanniques ont donné leur feu vert à l'offre de Fox.

"Il appartient désormais aux actionnaires de Sky de décider s'ils acceptent l'offre de Twenty-First Century Fox", a déclaré le secrétaire britannique à la Culture Jeremy Wright.

La bataille pour Sky participe des grandes manoeuvres en cours dans l'industrie mondiale du divertissement et de la télévision, les grands groupes traditionnels cherchant la parade face à la concurrence nouvelle de Netflix et d'Amazon.

Comcast, propriétaire de NBC et d'Universal Pictures, est aussi engagé dans un bras de fer avec Walt Disney pour le rachat de la plupart des actifs de Fox, dont sa participation de 39% dans Sky. Le montant en jeu dépasse dans ce cas les 70 milliards de dollars (près de 60 milliards d'euros).

Disney a obtenu la semaine dernière le feu vert du département américain de la Justice pour racheter l'essentiel des actifs de Fox, ce qui lui confère un avantage sur Comcast.

Le fait que Disney soit dans une position légèrement plus favorable signifie que Comcast reviendra encore à la charge pour obtenir Sky, a estimé le fonds activiste Case Equity Partners, actionnaire de Sky.

"L'offre de Fox aujourd'hui ne veut pas dire qu'on en a fini; nous pensons que l'affaire Sky se terminera à plus de 15 livres par action", a dit Michael Wegener, associé du fonds.

FOX N'A PAS DIT SON DERNIER MOT

Sky, reçu par 23 millions de foyers en Europe, est devenu un actif de choix grâce à ses contenus et à sa relation directe avec les clients. "Cette transaction permettra à Sky de rester compétitive dans un environnement qui comprend maintenant certains des plus grands groupes du monde", a souligné Fox.

L'offre de Fox valorise le groupe britannique 21 fois son bénéfice par action de 2017 et représente une prime de 82% par rapport à son cours de Bourse de 2016, avant la première approche.

Les régulateurs britanniques ont toutefois prévenu que Disney sera tenu, s'il réussit à acquérir les actifs de Fox, de proposer le même prix pour le solde de Sky. Selon certains actionnaires, cela implique un plancher plus élevé pour le cours de Bourse de Sky.

Plusieurs fonds spéculatifs, dont Elliott Management, sont entrés au capital de Sky ces derniers mois et des actionnaires existants comme Crispin Odey ont exigé que les administrateurs indépendants négocient un prix plus intéressant.

"Les prévisions internes de Disney, maintenant, sur la base des flux de trésorerie qu'ils ont publié pour Sky, l'évalueraient à 16 livres", a dit Crispin Odey.

Fox a fait valoir que les bonnes performances de Sky depuis décembre 2016 et le fait que le télédiffuseur ait pu conserver les droits de retransmission de la Premier League, le championnat de football anglais, à un prix moins élevé que prévu justifiaient le relèvement de son offre.

Les analystes estiment que le combat n'est pas terminé et Fox n'a pas dit que c'était sa dernière offre.

L'action Comcast a terminé en hausse de 1,29% et Fox a perdu 3,98% à la Bourse de New York.

(Véronique Tison, Bertrand Boucey et; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)