Téléchargez
notre application
Ouvrir

Quatre militants d'Amnesty condamnés pour "terrorisme" en Turquie

reuters.com  |   |  271  mots
Quatre militants d'amnesty condamnes pour terrorisme en turquie[reuters.com]
(Crédits : Osman Orsal)

ISTANBUL (Reuters) - Un tribunal turc a condamné pour "terrorisme" un ancien dirigeant de la branche turque d'Amnesty International à une peine de prison de plus de six ans et trois autres militants de l'organisation à deux ans et un mois, a annoncé vendredi l'ONG.

Sept militants d'Amnesty International arrêtés il y a trois ans dans le cadre de la répression menée par le régime de Recep Tayyip Erdogan à la suite du coup d'Etat manqué de 2016, ont en revanche été acquittés. Parmi eux figurent un ressortissant allemand, Peter Stüdtner, et un Suédois, Ali Gharavi.

Andrew Gardner, le représentant d'Amnesty, a dénoncé sur Twitter le verdict prononcé contre l'ancien président d'honneur de l'organisation en Turquie:

"C'est un scandale. Des allégations absurdes. Aucune preuve. Après trois ans de procès, Taner Kilic a été reconnu coupable d'appartenance à une organisation terroriste", a-t-il écrit.

Dix des prévenus ont été arrêtés en juillet 2017 alors qu'ils participaient à un atelier sur la sécurité numérique organisé sur l'île de Büyükada, au large d'Istanbul.

Selon l'acte d'accusation, il s'agissait en réalité d'une réunion secrète destinée à organiser un soulèvement et à semer le chaos, en coordination avec le réseau du théologien Fethullah Gülen, accusé par Ankara d'être à l'origine de la tentative de putsch de juillet 2016.

Depuis le coup d'Etat, environ 80.000 personnes ont été placées en détention préventive, 150.000 fonctionnaires licenciés ou suspendus de leurs fonctions et quelque 180 organes de presse fermés.

(Ece Toksabay; version française Claude Chendjou, édité par)