Téléchargez
notre application
Ouvrir

New York et la Californie poussent à la vaccination de leurs fonctionnaires

reuters.com  |   |  239  mots
New york et la californie poussent a la vaccination de leurs fonctionnaires[reuters.com]
(Crédits : Andrew Kelly)

NEW YORK (Reuters) - La ville de New York et l'Etat de Californie exigerons désormais de leurs employés qu'ils se fassent vacciner contre le COVID-19 ou qu'ils se soumettent à des tests réguliers pour tenter d'enrayer la progression du variant Delta.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé lundi que les 300.000 employés de la ville avaient jusqu'au 13 septembre pour se faire vacciner ou tester au moins une fois par semaine, une semaine après avoir rendu la vaccination obligatoire pour les personnels soignants du secteur public.

Quelques heures plus tard, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a annoncé une mesure similaire pour les 246.000 fonctionnaires de son Etat.

"Nous sommes à un moment de cette pandémie où le choix individuel de ne pas se faire vacciner nous impacte tous", a expliqué Newsom pendant une conférence de presse.

Alors que le variant Delta gagne du terrain aux Etats-Unis, la hausse la plus spectaculaire des taux de contaminations est enregistrée dans les Etats où la couverture vaccinale est la plus faible, comme la Floride, le Texas et le Missouri, qui enregistrent à eux trois 40% des cas.

Dans ce contexte, La Maison blanche a fait savoir lundi qu'elle ne lèverait pas "à ce stade" les restrictions sur les voyages qui empêchent une grande partie des ressortissants étrangers de se rendre aux Etats-Unis depuis 2020.

(Reportage Gabriella Borter et Maria Caspani, version française Tangi Salaün)