Le pape demande à Poutine de briser la "spirale de violence et de mort"

reuters.com  |   |  246  mots
Le pape francois dirige la priere de l'angelus au vatican[reuters.com]
(Crédits : Vatican Media)

par Philip Pullella

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a appelé dimanche le président russe, Vladimir Poutine, à mettre fin à la "spirale de violence et de mort" en Ukraine en soulignant le risque d'une escalade nucléaire du conflit.

Dans un discours sur l'Ukraine prononcé devant plusieurs milliers de personnes réunies sur la place Saint-Pierre, le chef de l'église catholique romaine a aussi appelé le président ukrainien, Volodimir Zelensky, a être ouvert à toute "proposition sérieuse de paix".

Le pape a expliqué lancer un appel urgent "au nom de Dieu" dans l'espoir de parvenir à une fin du conflit en Ukraine, ajoutant qu'il était "absurde" que le monde soit menacé d'un conflit nucléaire.

Deux jours après la proclamation par Vladimir Poutine de l'annexion à la Russie de près d'un cinquième du territoire de l'Ukraine, François a aussi défendu le droit de tous les pays à peiné "l'intégrité souveraine et territoriale".

"Mon appel s'adresse avant tout au président de la Fédération de Russie, pour l'implorer de faire cesser cette spirale de violence et de mort, même par amour pour son propre peuple", a-t-il dit.

"De l'autre côté, affligé par les terribles souffrances de la population ukrainienne après l'agression dont elle a souffert, j'adresse un appel tout aussi plein d'espoir au président d'Ukraine à être ouvert à une proposition de paix sérieuse", a-t-il ajouté.

(Reportage Philip Pulella, version française Marc Angrand)

tag.dispatch();