La zone euro se dirige vers une récession modérée

reuters.com  |   |  273  mots
Photo d'archives d'un client qui fait ses courses dans un supermarche a nice[reuters.com]
(Crédits : Eric Gaillard)

LONDRES (Reuters) - L'activité du secteur privé dans la zone euro a diminué pour le cinquième mois d'affilée en novembre, ce qui suggère que l'économie de la région se dirige vers une récession modérée, montrent lundi les résultats définitifs de l'enquête de S&P Global auprès des directeurs d'achats.

L'indice PMI composite, considéré comme un baromètre fiable de l'évolution de l'économie dans son ensemble, s'est redressé à 47,8 après 47,3 en octobre, ce dernier chiffre marquant un plus bas de près de deux ans. Mais il reste inférieur au seuil de 50 en dessous duquel il traduit une contraction.

"Le cinquième mois consécutif de baisse de l'activité reflété par le PMI accroît la probabilité que la zone euro glisse vers la récession", a commenté Chris Williamson, chef économiste de S&P Global Market Intelligence.

"Cependant la baisse reste pour l'instant modérée, avec un ralentissement en novembre du rythme général de contraction, qui signifie que pour l'instant, la région semble se diriger une contraction de 0,2% seulement du PIB."

Le PMI du secteur des services ressort à 48,5 en novembre après 48,6 en octobre, soit au plus bas depuis début 2021 et sous l'estimation "flash" publiée le mois dernier, qui l'avait donné inchangé.

Les résultats de l'enquête concernant les prix payés et facturés par les entreprises suggèrent par ailleurs que les tensions inflationnistes pourraient avoir atteint leur point culminant.

(Rédigé par Jonathan Cable, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();