Poutine n'exclut pas d'autres échanges de prisonniers avec les États-Unis

reuters.com  |   |  205  mots
Vladimir poutine durant un discours lors d'une ceremonie militaire[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

(Reuters) - Vladimir Poutine a déclaré vendredi que d'autres échanges de prisonniers entre les États-Unis et la Russie étaient possibles, et que les négociations entre les services de renseignement des deux pays se poursuivraient.

Le président russe s'est exprimé lors d'une conférence de presse à Bichkek, au Kirghizstan, au lendemain de la libération de la basketteuse américaine Brittney Griner contre celle du trafiquant d'armes russe Viktor Bout, dans le cadre de l'échange de prisonniers le plus médiatisé depuis des années entre les deux pays.

Vladimir Poutine a déclaré que d'autres échanges étaient possibles.

"Les négociations se poursuivent. En fait, elles n'ont jamais cessé [...]. Un compromis a été trouvé, nous n'excluons pas de poursuivre ce travail à l'avenir", a-t-il précisé.

La Russie maintient en détention Paul Whelan, un vétéran du corps des Marines américain qui a été condamné pour espionnage en 2020 lors d'un procès jugé injuste et opaque par les diplomates américains.

L'agence de presse russe Interfax a rapporté jeudi, citant l'avocat de Paul Whelan, que les discussions entre Washington et Moscou sur sa libération se poursuivaient.

(Reportage Reuters ; version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();