Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le bitcoin chute, la Chine durcit sa réglementation

reuters.com  |   |  441  mots
Pekin serre la vis sur les cryptomonnaies, le bitcoin plonge[reuters.com]
(Crédits : Murad Sezer)

par Tommy Wilkes et Sujata Rao

LONDRES (Reuters) - La chute du bitcoin s'est accélérée mercredi pour dépasser 20%, ramenant sa valeur en dollars à son plus bas niveau depuis janvier après la décision de la Chine d'interdire aux institutions financières de proposer des services liés aux cryptomonnaies.

La plus connue et la plus importante de celles-ci, très en vogue ces derniers mois, qui avait dépassé 60.000 dollars en mars, perdait 21,18% à 33.795,95 dollars vers 13h20 GMT. Elle se dirigeait ainsi vers sa pire séance depuis mars 2020.

Sa chute depuis le pic de mars dernier à 64.895 dollars dépasse désormais 45% et elle pourrait accuser en mai sa première performance mensuelle négative depuis novembre 2018.

Les autorités chinoises ont interdit mardi aux institutions financières, dont les banques et les entreprises de paiements, de proposer à leurs clients tout service lié aux cryptomonnaies, en mettant publiquement en garde les investisseurs contre le caractère spéculatif de cette catégorie d'actifs financiers.

Ces annonces ne font pas souffrir que les bitcoins: l'Ether perdait 31,24%.

Le directeur général de Tesla, Elon Musk, avait déjà déclenché un mouvement de baisse marquée la semaine dernière en dénonçant la consommation d'énergie "folle" de la production du bitcoin et en disant ne plus l'accepter comme moyen de paiement des voitures électriques de son groupe.

"Les marchés des cryptos subissent actuellement une cascade de nouvelles qui alimentent un mouvement baissier sur l'évolution des prix", commente Ulrik Lykke, directeur exécutif du fonds spécialisé ARK36.

"Des nouvelles comme celle-ci peuvent avoir un effet très important et influencer facilement le sentiment de marché mais il s'avère souvent qu'elles n'ont pas beaucoup de signification sur le long terme."

D'autres connaisseurs du marché ont toutefois prédit une accélération de la baisse du bitcoin en expliquant que le seuil des 40.000 dollars constituait un important support technique et que son enfoncement pouvait déclencher un nouveau mouvement de vente.

Souvent présenté par ses partisans comme un actif de diversification offrant une protection contre l'inflation, le bitcoin est dénoncé par ses adversaires pour son extrême volatilité et son caractère spéculatif.

Il pourrait désormais souffrir d'arbitrages au profit de l'or, estime J.P.Morgan en s'appuyant sur les données disponibles concernant les positions à terme sur le marché CME et en évoquant "un retrait continu d'investisseurs institutionnels".

Parallèlement, le cours de l'or a augmenté depuis 6% depuis le début du mois.

(Avec Stanley White et Hideyuki Sano à Tokyo; version française Patrick Vignal et Marc Angrand)