Pôle emploi : des aides qui gagnent à être connues

 |   |  316  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Pour les aides aux chômeurs désireux de créer leur entreprise, Pôle emploi prévoit des aides financières ou, plus sécurisant, de cumuler allocation et revenu d'activité.

Avec 4 millions d'inscrits, « Pôle emploi fait figure de grosse machine, reconnais- sait lundi dernier Nathalie Hanet, directrice collectivités locales et partenariats de Pôle emploi, en signant une convention avec l'Adie en faveur des jeunes créateurs d'entreprises. Il lui faut donc travailler avec des partenaires ciblés, comme les
Missions locales ou l'Adie. » De fait, la « grosse machine » peine souvent à orienter les chômeurs désirant créer leur entreprise. « On m'a baladé de réunion d'information en réunion d'information, mais sans rien de concret », déplore un jeune qui vient juste de s'immatriculer comme autoentrepreneur. Pour autant, Pôle emploi a instauré un dispositif baptisé Accre (Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'entreprise) grâce auquel le créateur voit ses charges sociales partiellement exonérées durant les premières années. « Pendant la première année, je paierai des charges au taux réduit de 5 %, explique Cédrick Pommier, qui monte son activité de coach sportif à domicile. Ce taux passera à 10 % la deuxième année, à 15 %
la troisième, jusqu'à arriver au taux normal de 21,3 % la cinquième année. » Le dispositif de Pôle emploi permet aussi au chômeur de recevoir une aide financière égale à la moitié des allocations nettes qu'il lui resterait à percevoir jusqu'à la fin de ses droits; ou bien, s'il préfère, de cumuler, pendant au maximum 15 mois (sauf pour les seniors), une partie de son allocation avec le revenu de son activité. Une solution qui peut être plus sécurisante lorsque le chiffre d'affaires monte lentement en puissance. « Mais cela reste quasiment impossible à déclarer chaque mois sur le site de Pôle emploi ou sur la plate-forme téléphonique, prévient une jeune créatrice qui a opté pour cette solution. Il faut passer par une déclaration papier ». La « grosse machine » a encore quelques ratés...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :