Allocations familles, Aspa, RSA, AAH,... : ce qui change au 1er avril

 |   |  482  mots
(Crédits : Reuters)
Hausse du minimum vieillesse, de la prime à la naissance et des allocations aux familles monoparentales ou nombreuses modestes, baisse de l'allocation aux parents de jeunes enfants... Voici les principaux changements à compter du 1er avril.

- Minimum vieillesse : L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) augmente de 30 euros à 833 euros par mois pour une personne seule. Le décret permettant cette hausse est attendu d'ici au 1er avril, selon la Direction de la sécurité sociale.

D'autres revalorisations exceptionnelles de 35 euros au 1er janvier 2019 et 35 euros en janvier 2020 sont prévues dans le budget 2018. Plusieurs prestations vont augmenter de 1% au 1er avril, en ligne avec l'inflation, selon le ministère des Solidarités et de la Santé.

- Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 550,93 euros par mois pour une personne seule résidant en métropole.

- La prime d'activité, aide aux travailleurs à revenus modestes, va atteindre 531,51 euros pour une personne seule sans enfant.

- L'Allocation aux adultes handicapés (AAH) passe à 819 euros maximum. L'AAH doit par ailleurs connaître des revalorisations exceptionnelles au 1er novembre, à 860 euros, et au 1er novembre 2019 pour atteindre 900 euros.

- Les allocations familiales augmentent également de 1%. Un foyer avec deux enfants à charge pourra ainsi toucher au maximum 131,16 euros (pour la tranche de revenus la plus basse), et au minimum 32,79 euros (revenus les plus élevés).

- Le Complément familial augmente de 1% à 170,71 euros, tandis que le montant majoré, versé aux familles nombreuses modestes, augmente de 8,2% à 256,09 euros par mois.

- L'allocation de soutien familial, qui complète le revenu des parents isolés ne percevant pas de pension alimentaire, augmente de 5,2% à 153,70 pour un taux plein, 115,30 euros pour un taux partiel.

- L'allocation de base d'éducation d'enfant handicapé augmente de 1% à 131,81 euros.

- La prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) va connaître des évolutions contrastées selon ses composantes.

  • Pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril, la prime à la naissance va augmenter de 2% par rapport à celle versée pour les enfants nés avant cette date, à 941,66 euros. La prime à l'adoption va connaître la même progression à 1.883,31 euros. Ces deux prestations n'avaient pas connu d'augmentation depuis avril 2013.
  • L'allocation de base va en revanche diminuer de 7,5% à 170,71 euros pour un taux plein (-13,9 euros par mois), et à 85,36 euros pour un taux partiel, pour les enfants nés ou adoptés à compter d'avril.
    Le gouvernement a expliqué cette évolution par un alignement, pour les nouvelles naissances, des barèmes de montants et de plafonds de ressources sur ceux du complément familial.
  • Le complément de libre choix du mode de garde (CMG) augmente de 1%. Par exemple, pour les enfants jusqu'à trois ans, la somme maximale sera de 467,41 euros, et la somme minimale de 176,82 euros, en fonction des ressources, pour l'emploi direct d'une assistante maternelle ou garde à domicile.
  • Congé parental : en hausse de 1%, sa rémunération passe à 396,01 euros pour un taux plein.

- L'allocation de rentrée scolaire, qui sera versée en août, a été calculée et augmentera de 1% à 367,73 euros pour les enfants de 6-10 ans, 388,02 euros pour les 11-14 ans et 401,47 euros pour les 15-18 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2018 à 11:08 :
Ce n'est que du flan de la part d'un gouvernement qui commence a s'inquiéter d'être clairement annoncé comme celui des riches.
Par exemple l ASPA augmenté de1% alors qu'il peut être récupéré sur les biens après la mort...
Et ou sont les 5 euros des allocations logement ?
Je touche l'AAH ; cette augmentation me donne le vertige que vais je faire de tout cet argent ?
a écrit le 29/06/2018 à 11:08 :
Ce n'est que du flan de la part d'un gouvernement qui commence a s'inquiéter d'être clairement annoncé comme celui des riches.
Par exemple l ASPA augmenté de1% alors qu'il peut être récupéré sur les biens après la mort...
Et ou sont les 5 euros des allocations logement ?
Je touche l'AAH ; cette augmentation me donne le vertige que vais je faire de tout cet argent ?
a écrit le 30/03/2018 à 22:05 :
il ont tellement augmente la c s g qu il peuvent donne un peut plus a tous le monde aux minima sociaux avec leur gagnotte,???
a écrit le 30/03/2018 à 16:25 :
Faite comme Ali le commerçant 'il faut être net ou du moins faire semblant d'être honnête non 'Ali?
a écrit le 30/03/2018 à 16:09 :
Ce sont des mesures pelle-melle
Après il faut aider les familles à reprendre une stabilité, une activité
La revalorisation du smic c’est en juillet ?
9,88 l’heure pour le moment
Un temps partiel : 80x 9,88 = 790,40 brut
632 euros net environ
Et 1300 euros environ pour un temps complet
Sachant que les loyers c’est entre 500/700 euros
Les apl ont été revu en baisse
Chaque cas de famille est différent, personne ne peut juger la situation de personne sans connaître la situation de cette personne
Par ailleurs regarder et se mêler de la vie d’autrui est «  un trait » pathologique
Généraliser par rapport à un cas est aussi de la propagande au jugement...

a écrit le 30/03/2018 à 14:48 :
Je suis gérant tabac, cela leur permettra de jouer plus au grattage, amigo, pmu, et tout le reste plus la came, elle est belle la France.
a écrit le 30/03/2018 à 12:10 :
Mesures qui permettront pour la plupart de tenir la consommation. Donnez 10000 euros à un pauvre et il aura tout dépensé en un mois, donnez 10000 euros à un riche et ils partiront illico presto dans les paradis fiscaux.
Réponse de le 30/03/2018 à 12:30 :
ou il investira dans une entreprise, ce qui permettra de donner du travail au pauvre. Tout est dans la fiscalité.
Réponse de le 30/03/2018 à 16:20 :
"ou il investira dans une entreprise, ce qui permettra de donner du travail au pauvre. "

Oui oui voilà c'est ça la légende néolibérale...

A l 'époque d'internet nous raconter encore ce genre de bobard est ridicule, l'ORTF c'est fini.

"Paradis fiscaux : huit pays dont le Panama retirés de la liste noire de l’UE" http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/01/23/paradis-fiscaux-huit-pays-dont-le-panama-retires-de-la-liste-noire-de-l-ue_5245697_3234.html
Réponse de le 30/03/2018 à 18:51 :
"Réponse de moi-meme le 30/03/2018 à 12:30 :
ou il investira dans une entreprise, ce qui permettra de donner du travail au pauvre. Tout est dans la fiscalité. "

Oui dans une usine de ... Robots plus rentable qu' une usine d' humains (pas de taxe, pas de contrat, pas de congés maladies, pas d' absentéisme, pas de solde de toute compte, etc... Si par miracle il recrute ce sera pour respecter les quotas si il y en a ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :