La France reste championne de l'UE pour la fiscalité la plus élevée

Le ratio recettes fiscales/PIB, c'est-à-dire la somme des impôts et des cotisations sociales nettes en pourcentage du Produit intérieur brut, s'élève à 48,4% en France, contre 47,2% en Belgique et 45,9% au Danemark.

1 mn

(Crédits : Reuters)

La France a été à nouveau en 2018 le pays à la fiscalité la plus élevée dans l'Union européenne, devant la Belgique et le Danemark, selon un communiqué publié mercredi par l'Office européen de statistiques Eurostat.

Le ratio recettes fiscales/PIB, c'est-à-dire la somme des impôts et des cotisations sociales nettes en pourcentage du Produit intérieur brut, s'élève à 48,4% en France, contre 47,2% en Belgique et 45,9% au Danemark.

La France occupe cette première place depuis 2015, selon les chiffres disponibles.

De l'autre côté de l'échelle, l'Irlande (23,0%), la Roumanie (27,1%) et la Bulgarie (29,9%) ont enregistré l'an dernier les ratios les plus faibles.

Ce ratio atteint 41,7% du PIB pour la zone euro et 40,3% pour l'UE dans son ensemble. Il s'élève à 41,5% en Allemagne.

"Si l'on examine les principales catégories fiscales, une nette diversité existe entre les États-membres de l'UE", souligne Eurostat dans son communiqué.

La part des impôts sur la production et les importations est la plus élevée en Suède (22,4%) et la plus faible en Irlande (8,0%).

Impôts sur le revenu les plus lourds: le Danemark en haut du podium

Les impôts sur le revenu et le patrimoine sont les plus lourds au Danemark (28,9%), suivi de la Suède (18,6%), contre 4,9% en Roumanie.

Enfin, c'est en France que les cotisations sociales sont les plus élevées (18,0%), devant l'Allemagne (17,1%), contre 0,9% au Danemark, où les prestations sociales sont financées par l'impôt.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 35
à écrit le 01/11/2019 à 21:46
Signaler
Soyons clair , ce n'est pas 48,4% que prélève l'état mais 57% de la richesse nationale un véritable racket permis par des électeurs crédules qui ne se rendent même pas compte qu'ils votent depuis 40ans pour des fonctionnaires (hauts) qui travaillent ...

le 03/11/2019 à 13:04
Signaler
Pour qu'individuellement nous payons moins d'impôts, il faut que l'on ait plus de gens riches qui paient à notre place. Or on fait tout pour qu'ils partent ailleurs. Pleins sont déjà partis. En Suisse parmi les 300 plus riches 100 sont des Français. ...

à écrit le 31/10/2019 à 12:49
Signaler
Pour mémoire, pour 1000 € de budget : . Retraites 268 € Assurance-maladie 191 € Famille (ex : allocations familiales) 42 € Chômage 35 € Aide au logement (ex : APL) 17 € Autre solidarité (ex : prime d'activité, RSA) 22 € Sous total prote...

le 03/11/2019 à 19:43
Signaler
Donc, si je vous suis bien, sur 100€ prélevés par l’impôt 55€ retournent directement dans l'économie via la redistribution. De fait le prélèvement "net" n'est que de 45% du total. (45% de 48% du PIB) autrement dit 22% du PIB.

à écrit le 31/10/2019 à 12:15
Signaler
Chouette: on est les bons: On est les bons! Pour une fois qu'on décroche une première place, on ne va pas bouder notre plaisir.

à écrit le 31/10/2019 à 12:11
Signaler
Nous sommes en fait les champions du monde, et non pas seulement de l'U.E., si je me souviens biens d'autres articles parus dans La Tribune.

à écrit le 31/10/2019 à 12:00
Signaler
J'aurais aimé entendre aussi que l'état français est le plus généreux dans la redistribution pour le peuple.Beaucoup d'étrangers envient notre modèle.

le 02/11/2019 à 15:06
Signaler
"Beaucoup d'étrangers envient notre modèle": c'est vrai, nous attirons sur notre sol beaucoup de personnes peu qualifiées venant de pays pauvres (européens ou autres) attirées par les protection sociales, les allocations relativement généreuses, la s...

à écrit le 31/10/2019 à 11:13
Signaler
Ces comparaisons sont terriblement dénuées de sens, comment voulez vous comparez le Danemark en termes de population, de culture sociétale, de tissu économique à la France ou l'Allemagne, c'est comme comparez la France aux Etats Unis, ça n'a strictem...

le 03/11/2019 à 19:54
Signaler
La comparaison entre PIB et prélèvements fiscaux est déjà contestable. Imaginez un état qui prélève 100% du PIB et redistribue 100% à chaque contribuable : il aurait de fait prélever zéro mais serait le pays en tête de ce classement ! Avec un pe...

à écrit le 31/10/2019 à 11:12
Signaler
Rien de très choquant. Si on compare les pays ayant un niveau de vie assez semblable à la France, les écarts ne sont pas énormes. Et comparer avec des pays comme l'Irlande et des pays de l'est n'a pas plus de sens En face des recettes fiscales, il n...

à écrit le 31/10/2019 à 9:21
Signaler
Ce n'est pas fini la créativité fiscale de nos députés Larem est sans limite, ils en proposent une chaque jour, "au nom de l'écologie"....

le 31/10/2019 à 9:40
Signaler
Et ça marche puisque vous êtes vert.

à écrit le 31/10/2019 à 9:07
Signaler
"Si l'on examine les principales catégories fiscales, une nette diversité existe entre les États-membres de l'UE"" Bah s'il n'y avait que dans ce domaine l'UE aurait pu être un succès mais c'est dans tous les domaines pareils, la preuve notre pré...

à écrit le 31/10/2019 à 6:00
Signaler
Le social démesuré en France a un coût, dès qu'on y touche c'est la bronca, même chez les plus aisés...Après, c'est certain il faut régler la facture !

le 31/10/2019 à 7:38
Signaler
ce n'est pas le social qui gene mais bien le gavage des ponctionnaires qui aiment creer du chomage et des pauvres

le 31/10/2019 à 9:11
Signaler
le premier poste de depense de l Etat , c est le paiement des pensions de retraite (plus de 25 % de memoire) apres vient la securite sociale. A eux 2 ont est a quasi 50 %. C est pas les fonctionnaires qui coutent cher mais les vieux … Le pire c est q...

le 31/10/2019 à 11:03
Signaler
ne pas oublier que les vieux d'aujourd'hui ont été les jeunes d'hier et qu'ils ont financé les dépenses des générations précédentes. Donc rien de nouveau sinon le changement d'état d'esprit des générations actuelles. Qui par ailleurs vivent bien mie...

à écrit le 31/10/2019 à 1:08
Signaler
Conséquences du monstrueux gâchis de l'Etat français.

à écrit le 31/10/2019 à 1:00
Signaler
Le peuple de France a fait la revolution pour annihilier les privileges. Aujourd'hui comme jamais ils sont redevenus des manants. Le propre d'une revolution....

le 31/10/2019 à 18:44
Signaler
Une révolution c'est modulo 2 Pi. Tout est dit.

à écrit le 31/10/2019 à 0:28
Signaler
On ne doit pas oublier que malgré le ratio élevé des prélèvements obligatoires par rapport au PIB, nous avons un budget de l'état déficitaire de 100 Milliards tous les ans. Tout notre système social est fait à crédit d'où une accumulation de dettes (...

le 31/10/2019 à 10:28
Signaler
@ TOTOTITI. Vous oubliez dans votre total les montants des retraites a venir des fonctionnaires non creditees, soit + de 2000 milliards. L'avenir des francais est mal barre comme disait Raymond.

à écrit le 30/10/2019 à 23:05
Signaler
40 ans de conservatisme socialiste menés depuis Mitterrand à marche forcée, inspiré à la fois du programme économique du Conseil national de la résistance, et des idées socialistes et communistes d’après-guerre. Cela fait toujours plus de redistribut...

le 31/10/2019 à 11:05
Signaler
Tiens Chirac et Sarkozy étaient socialistes!

à écrit le 30/10/2019 à 22:58
Signaler
Le titre pose un diagnostic: le poids de l'Etat dans l'économie serait trop élevé en France. Diagnostic un peu lapidaire au vu des éléments fournis dans l'article qu'on peut résumer ainsi: le secteur public a un poids plus important en France que ch...

le 31/10/2019 à 11:27
Signaler
Le problème de base est que l’économie Française ne crée pas assez de richesses.... Le PNB par habitant est largement inférieur à celui de l’Allemagne avec toutes les conséquences que cela implique : niveau de vie, chômage massif, fiscalité excessive...

à écrit le 30/10/2019 à 21:35
Signaler
Compter les cotisations sociales comme un impôt est totalement aberrant, d'autant que ces cotisations ne sont pas gérées par l'Etat, mais par les partenaires sociaux. C'est comme si on comptait comme impôt chez les autres les dépenses d'assurance san...

le 31/10/2019 à 9:08
Signaler
Pour vous la prime que vous payez pour assurer votre voiture c est un revenu differé ? si c est pas le cas, pourquoi ca serait le cas pour l assurance maladie ? Pour la retraite c est aussi discutable : il est evident que les jeunes Generations pa...

à écrit le 30/10/2019 à 19:23
Signaler
Toujours cette nuance fictive entre "impot sur le revenu" et "cotisations sociales". La cours de Justice Européenne et les plus hautes juridictions françaises ont pourtant bien tranché : la CSG ce n'est pas de la cotisation sociale, c'est de l'impot ...

à écrit le 30/10/2019 à 19:16
Signaler
Rien de nouveau, mais c'est aussi la France qui fournit le plus haut niveau de services sociaux. Et elle doit aussi récupérer un ratio de recettes sur ces services plus élevé que nos voisins? Il faut mettre les recettes en face des dépenses pour une ...

le 30/10/2019 à 20:21
Signaler
C'est curieux que lorsqu'il est question d’impôts on ne tient compte que des prélèvement mais pas des sommes redistribuées. C'est normal que l'imposition soit sujet de polémique, d'arbitrages politiques, mais pour des comparaison internationale une a...

à écrit le 30/10/2019 à 19:16
Signaler
Les irlandais méritent qu'on les laisse se débrouiller avec le brexit et leurs cousins. C'est des vrais profiteurs sur le plan fiscal.

à écrit le 30/10/2019 à 18:33
Signaler
Citoyen blasé devrait s 'enthousiasmer à cette annonce, mais comme c' est le grand capital financier qui dirige la France, il va penser que c' est une "fake news" 1er pour les prélèvements 1er pour les redistributions La France est le dernier pays...

le 30/10/2019 à 22:07
Signaler
@citoyen totalement blasé Vous devriez faire attention quand vous utilisez le mot "communiste" pour la France. Un petit voyage en Chine ou en Corée du Nord devrait éclairer votre lanterne... à moins que vous ne voyiez que par le petit bout de la lo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.