Nice : pas encore de lien établi entre Bouhlel et les réseaux terroristes

 |  | 283 mots
Lecture 2 min.
Le ministre de l'Intérieur a confirmé que le nombre de (64) policiers nationaux, (42) policiers municipaux et (20) militaires de la mission sentinelle présents le soir du drame étaient bien le bon.
Le ministre de l'Intérieur a confirmé que le nombre de (64) policiers nationaux, (42) policiers municipaux et (20) militaires de la mission sentinelle présents le soir du drame étaient bien le bon. (Crédits : REUTERS/Eric Gaillard)
Le ministre de l'Intérieur a rappelé au micro de RTL que "le mode opératoire" est inspiré des messages de Daech. Il a par ailleurs confirmé le nombre de policiers et de militaires présents sur la Promenade des Anglais le soir du drame.

L'enquête sur l'attaque meurtrière de jeudi soir à Nice n'a pas encore permis d'établir de lien entre Mohamed Lahouaiej Bouhlel et des réseaux terroristes, a indiqué lundi matin le ministre de l'Intérieur. "Ces liens pour l'instant ne sont pas établis par l'enquête", a déclaré Bernard Cazeneuve sur RTL, en ajoutant qu'il faut toujours sur ces sujets-là être prudent".

Il a cependant rappelé que "le mode opératoire est un mode qui emprunte totalement à ce que sont les messages de Daech qui appelle et provoque au terrorisme""C'est un attentat qui a été revendiqué par l'Etat islamique, c'est un attentat à caractère terroriste et cela est apparu clairement dès les premiers instants", a également souligné Bernard Cazeneuve.

Les effectifs annoncés étaient bien les bons

Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs confirmé que le nombre de (64) policiers nationaux, (42) policiers municipaux et (20) militaires de la mission sentinelle présents le soir du drame était bien le bon. "L'ensemble des dispositifs prévus pour le 14 juillet à Nice ont fait l'objet de réunions dont j'ai les comptes-rendus, avait la ville de Nice qui était l'organisatrice de ce feu d'artifice de manière à ce que la sécurité soit assurée", a-t-il précisé, répondant ainsi au président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Christian Estrosi pour qui "on était très loin du chiffre annoncé par Manuel Valls de 64 policiers. C'est un mensonge d'état."

L'attaque commise par Mohamed Lahouaiej Bouhlel, qui a foncé au volant de son camion sur la foule rassemblée sur la Promenade des Anglais à l'occasion des festivités du 14-Juillet, a fait 84 morts et plus de 300 blessés.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2016 à 10:17 :
" Christian Estrosi pour qui "on était très loin du chiffre annoncé par Manuel Valls de 64 policiers. C'est un mensonge d'état."

Mon petit Christian ,au lieu de te pavaner avec une journaliste de télématin et hurler au mensonge d'état , tu aurais mieux fais de t'interroger sur la suppression de 12500 policiers pendant le mandature de ton ancien idole que tu as retrouver à l'église l'autre jour.
Réponse de le 19/07/2016 à 12:41 :
et l'attentat qui a eu lieu en Allemagne c'est aussi la faute à Hollande et au gouvernement alors qu ce pays est dirigé par la droite. mrs Estrosi, Juppé et Sarkozy on vous entends plus.
a écrit le 19/07/2016 à 9:04 :
Mais ou étaient les 600 policiers armés de Nice ce soir du drame ?

Que faisaient les surveillants des 1257 caméras de Nice ce soir du drame ?

en avril mai 2016, Estrosi avait convoqué les télévisions pour vanter son merveilleux système de caméras qui ont fait les choux gras caviar rollex d'une entreprises de vidéosurveillance ...

A l'évidence, la sécurité à Nice est un leurre, vaut mieux rester chez soi ;

était-ce une société de surveillance bigmalione ?
Réponse de le 20/07/2016 à 10:09 :
J'ajouterais que malgré toutes ses caméras de surveillance (Estrosi se plaint en plus qu'il n'a pas assez de gens à les surveiller, ce qui est de sa responsabilité et non de celle de l'Etat), Nice est le paradis de l'incivisme notamment les stationnements en double file qui sont une spécialité locale et une gêne quotidienne que personne ne sanctionne.
Plus quelqu'un braille fort comme Estrosi pour ce drame ou Cahuzac pour ses fraudes (ce n'est qu'un exemple), plus il est impliqué et coupable.
a écrit le 18/07/2016 à 21:58 :
Pour que l'EI en arrive a revendiquer des attentats commis par des pauvres types ayant à l'évidence des gros problèmes de comportement et d'identité sexuelle, qui relèvent plus de la psychiatrie que de l'idéologie, c'est que le mouvement est bien plus atteint que ce que le nombre des victimes d'attentats pourrait laisser croire.

Le djihadiste 1.0, avec son aura de guerrier, de pur qui croyait suffisamment en la cause pour quitter la France et emmener avec lui sa femme et ses enfants, pouvait avoir une attraction dangereuse sur des âmes faibles et en révolte.

Le djiadiste 3.0, paumé, drogué, alcoolisé et sodomite n'a probablement plus le même pourvoir d'attraction... et c'est tant meiux.

On dit que la valeur d'une cause n'est représentée que par la qualité de ceux qui la défendent.
a écrit le 18/07/2016 à 18:12 :
Nice : pas encore de lien établi entre Bouhlel et les réseaux terroristes ...

ce cas dramatique de massacre à Nice, tout le monde sait bien que c'est un premier cas de misère humaine économique sociale qui dérive vers le prétexte de la guerre sainte ou autre motif

en utilisant les méthodes prônées par les extrémistes d'orient qui sont largement véhiculées par les politicards et les médias télévisuels avides d'audiences records pour faire payer la pub plus cher ... tout simplement honteux ;

ce que met en évidence ce cas de Nice,

c'est que les 1257 caméras et les 600 policiers armés de Nice n'ont pas pu protéger les populations Niçoises et les touristes à Nice ;

ces moyens ruineux précités ne peuvent pas protéger les citoyens; ils ne les protègent absolument pas,

L'on peut s'attendre à d'autres cas de misère humaine engendrée par la misère économique qui emporte les faibles d'esprit n'importe ou en France,

un nouveau drame ne peut être exclu ailleurs en France, et à Nice ...

Peut être faut il réfléchir, il peut y avoir 2 typologies de kamikazes,

- ceux qui commettent les faits au prix de leurs vies

- ceux qui s'exposent tels des fanfarons provocateurs et pire, qui exposent leurs enfants aux risques plus qu'élevés ;
a écrit le 18/07/2016 à 13:08 :
Pas de lien établi !
Et si Mrs les journaliste s intéressaient à sa ,famille ?
Réponse de le 18/07/2016 à 17:52 :
Qu'on les pende en place publique boudiou !
Réponse de le 18/07/2016 à 19:52 :
Cher citoyen
Heureux de l honneur de post , mais dans ton post de 17 h 52 tu parles d hystérique sécuritaire .. C est peut être du 2° degré incompris ou bien tu as rejoint leurs rangs entre temps .
A éclaircir !
a écrit le 18/07/2016 à 10:43 :
L'EI a tout intérêt à valider n'importe quelle forme de meurtre sans même en avoir forcément connaissance, pour cette multinationale de l'horreur c'est tout bénéfice cela ne leur a rien coûté tout en leur apportant beaucoup de terreur, merci les médias de masse soit dit en passant.

Un pauvre type pète les plombs parce que sa vie personnelle et professionnelle est en ruine, il ne veut pas tuer pour ne pas passer pour un psychopathe et discréditer tout son entourage et de plus se dit que grâce à DAESH le massacre lié à son désespoir macabre va se transformer en acte héroïque et peut être du coup qu'il ira au paradis ou l'attendent 71 vierges et autres "réjouissances".

Si on veut que ces massacres cessent il va peut être être enfin temps de se poser les bonnes questions c'est à dire pas du tout celles que soulèvent les médias et les politiciens et les hystériques sécuritaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :