Attentats de Nice : le CSA rappelle à l'ordre les médias

 |   |  451  mots
(Crédits : ERIC GAILLARD)
La diffusion d'images choquantes par plusieurs chaînes de télévision est vivement critiqué et a provoqué un rappel à l'ordre du CSA.

Plusieurs médias français ont diffusé dans la nuit des images amateur de victimes sur la Promenade des Anglais de Nice (sud-est), s'attirant les critiques de téléspectateurs et un rappel à l'ordre de l'instance de contrôle des médias, le CSA.

Dès vendredi matin, le groupe public France Télévisions s'est excusé pour avoir diffusé l'interview d'un homme près du corps de son épouse dans l'édition spéciale de la chaîne France 2, lancée au milieu de la nuit.

"Ce sujet a été diffusé par erreur, il a échappé à la chaîne de validation classique. Ce n'est pas le résultat d'un choix éditorial", s'est défendu, interrogé par l'AFP, Alexandre Kara, directeur de la rédaction du groupe public qui doit lancer une chaîne d'info le 1er septembre. Il a évoqué des équipes rappelées en urgence "qui n'étaient pas rodées aux procédures".

A l'antenne de la chaîne privée TF1, la rumeur d'une prise d'otages dans un restaurant niçois a été reprise avant d'être démentie par le ministère de l'Intérieur.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a appelé vendredi l'ensemble des médias audiovisuels à "la prudence et la retenue, protectrices de la dignité humaine et de la douleur des personnes".

Sur les réseaux sociaux, de nombreux clichés et vidéos sanglants circulaient quelques minutes après l'attentat, alors qu'au même moment se multipliaient les appels à ne pas diffuser ces images.

"Par respect pour les victimes et leurs familles, ne contribuez pas à la diffusion de photos ou de vidéos des scènes de crime", a recommandé dans la nuit la police française sur son compte Twitter, comme elle l'avait fait lors des attentats du 13 novembre à Paris (130 morts, des centaines de blessés).

La vidéo d'un spectateur qui a filmé le parcours meurtrier du camion, montrant des blessés et des morts, a notamment été diffusée sur Facebook avant d'être reprise par des médias étrangers.

Plusieurs chaînes continuaient de diffuser vendredi des images du camion meurtrier roulant sur la Promenade, poursuivi par un motard. Mais elles avaient pris le soin de choisir un extrait où le véhicule ne faisait pas de victimes.

Après les attentats de janvier 2015, 16 médias français avaient été mis en demeure par le CSA. Certains d'entre eux avaient notamment pris le risque de mettre en danger la vie de certains otages en révélant à l'antenne l'endroit où ils s'étaient cachés d'un assaillant. Aucun manquement majeur n'avait été constaté en revanche par le CSA dans le traitement médiatique des attentats du 13 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/08/2016 à 16:44 :
J'ai vu des images choquantes et affreuses. Le CSA a totalement raison de censurer ce genre d'images. Imaginant que des enfants tombent dessus c'est horrible de voir de telles images à cet âge !
a écrit le 18/07/2016 à 14:04 :
la vérité est dure et affreuse à voir mais il ne faut pas la cacher pour minimiser l’incompétence et l'amateurisme de nos gouvernements depuis plus de 30 ans.
Avant journaliste c’était noble et beau comme métier, aujourd’hui c'est synonyme de mensonge , trahison , complicité et vendu
Réponse de le 18/07/2016 à 14:34 :
J'ADHERE A VOTRE PREMIERE PHRASE, et m'élève contre la censure que le C.S.A veut donc considérablement accroitre. Valls et Cazeneuve viennent d'etre hués et " nommés "comme lls le méritent, au terme du recueillement ce jour à Nice. Voilà qui va les iinciter à durcir la Censure du C.S.A. INDIGNONS-NOUS !
a écrit le 18/07/2016 à 13:56 :
Vu déjà le niveau de leurs "experts" économiques et la propagande néolibérale reine qui y règne, s'attendre à quoi que ce soit de positif de ces médias semble vraiment peu raisonnable.

L'argent a ses raisons que la raison ignore.
a écrit le 17/07/2016 à 23:23 :
Les violences, immoralités, sexe à des heures grand public, en séries T.V indiffèrent TOUJOURS ce ! ... Bas et Politique " C.S.A " : Censure Suprème à l'encontre des Attardés, que nous sommes, au sens de cette pseudo-élite. ELEVONS NOUS CONTRE LA CENSURE DU POUVOIR : les immoraux, et planqués à quelques milliers d'euros au C.S.A, à de telles rémunération sont les plus mal placés pour determiner, la moralité. Et le teinté quasi chauve, et son Coiffeur à 10000 eur par mois + voiture Chauffeur + Voyages + Habillement Luxe + Gastronomie 24/24
a écrit le 17/07/2016 à 22:46 :
Ce " C.S.A.... " doit cesser de nous mépriser, sous estimer de nous infantiliser, et de nous considérer aussi ! comme son Patron Réel et Officieux : l'Occupant de l'Elysée, comme rien de plus que ses Sujets " Sans Dents ". Les Rédactions et Journalistes français ne sont pas libres : 45ème au classement mondial. La France n'est pas une Démocratie : confusion et collusion entre les Pouvoirs qu Définissent une démocratie
a écrit le 17/07/2016 à 22:27 :
Ce C.S.A serait crédible si ses membres étaient NDEPENDANTS du Pouvoir : constitué de membres de la presse écrite régionale et nationale, audio, tv, connus de tous et reconnus intègres et indépendants des politiques;
Réponse de le 18/07/2016 à 13:45 :
"connus de tous et reconnus intègres et indépendants des politiques"

Vite des noms
a écrit le 17/07/2016 à 22:06 :
Message bien reçu 5/5 : recours pour etre ben informé : nos réseaux sociaux, qui ne pourront pas etre censurés, par le C.S.A : Censure Socialiste de l'Audiovisuel, dépendant du pouvoir
Réponse de le 18/07/2016 à 10:30 :
Je vais te rafraichir la mémoire:

L'enjeu, pour Jacques Chirac, est d'importance : nommer celui qui fera la pluie et le beau temps sur le PAF. C'est en effet la prérogative du président de la République que de choisir qui régnera sur le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Le 23 janvier le mandat de Dominique Baudis arrive à échéance, en même temps que celui de deux autres membres du CSA, nommés pour six ans, l'un par le président du Sénat et l'autre par le président de l'Assemblée.
Et, pour placer son copain au CSA, c'est une furieuse partie de taquin qui s'entame entre Chirac, Jean-Louis Debré et Christian Poncelet. Une partie si enfiévrée que le dénouement pourrait même intervenir plus tôt que prévu.
Ce genre de petits plaisirs est particulièrement goûté à l'Elysée. François Mitterrand avait nommé Hervé Bourges, pas spécialement réputé pour ses accointances à droite... Mieux, en 2001, Jacques Chirac avait carrément bombardé l'UDF Dominique Baudis. Cette fois, il tient le nom de son successeur depuis des mois : ce sera Michel Boyon, ancien président de Radio France et ex-directeur du cabinet de Jean-Pierre Raffarin à Matignon. Chirac aurait en effet promis à Raffarin de confier à Boyon la présidence du CSA.
a écrit le 17/07/2016 à 18:20 :
Le gouvernement veut cacher les faits et la barbarie des actes. Les présidientielles primes.
a écrit le 17/07/2016 à 15:49 :
censure et mensonges sont ressenties dans ce gouvernement ! les Francais veulent des réponses claires
Réponse de le 17/07/2016 à 18:12 :
Nous ressentons, aussi, clairement le mépris et le cynisme.
a écrit le 17/07/2016 à 11:44 :
Vous avez encore la Tv ?!!!
a écrit le 16/07/2016 à 23:40 :
Je suis bouleversé et choqué de ce que j'ai vu, et ET IL LE FALLAIT IMPERATVEMENT : la communauté nationale doit etre solidairement associée, au vécu de de ces milliers de traumatisés (es) LE C.S.A EST SCANDALEUX ET DOIT DES EXCUSES AU PEUPLE FRANCAIS : C comme CENSURE S comme SOCALISTE. La solidarité ne relève t-elle pas aussi, d'une Communion Nationale de tous les Citoyens dans LA DOULEUR. La solidarité entre Citoyens, au sens P.S ne s'exprime t-elle que !!!!! par la Fiscalité en france : I.S.F impot de Solidarité sur La Fortune, R.S.A Revenu de Solidarité Active , pour la création duquel le Ministre Xavier Bertrand a en 2008, augmenté la C.S.G su les revenus du patrimoine de 14.2% à 15.5%, Solidarité par l'impot sur le revenu 10% paient 75% de l'impot dont 56% sont exonérés intégralement. LA SOLIDARITE AU SENS DU POUVOIR P.S , c'est seulement le concept Marxiste-Socialiste de " la lutte des classes ". NOUS DEVONS ETRE SENSIBLISES AINSI POUR NOTRE UNION ENTRE COMPATRIOTES DANS LA DOULEUR ET DANS NOS SENTIMENTS PROFONDS toutes " Classes " ENSEMBLE que le pouvoir dans son concept de " luttes des classes " ne veut pas voir soudés. Il a donné des ordres en ce sens, à son C.S.A : Censure Socialiste de l'Audiovisuel. NOUS RESISTERONT PAR LES RESEAUX SOCIAUX et Nous Nous informeront ENTRE NOUS : hors des T.V Censurées par le C.S.A. SCANDALEUX ! OUTRAGEANT ! message reçu nous nos informerons entre nous par nos réseaux sociaux : si nous nous attendions à cela ! nous toutes et tous Français (es) ENDEUILLES (EES)
Réponse de le 18/07/2016 à 10:32 :
"le pouvoir dans son concept de " luttes des classes " ne veut pas voir soudés".

En tout cas, le vote de classe perdure.
a écrit le 16/07/2016 à 22:38 :
Commencez par contrôler pourquoi nous avons si peu de films diffusé par ans malgré la multitude de chaine TV. Si les programme TV était un tant soit peu intéressant, les chaines de TV ne nous ressasserait pas en boucle faisant aussi du bourrage de crâne la dernière info. Depuis la coupe du monde on entend plus parler des grèves, aujourd'hui le gouvernement doit être satisfait des chaines de TV qui ne parle que de ce terrorisme leur permettant de faire ce qu'ils veulent derrière... Il est surement urgent de commencer à contrôler ce qui est diffuser et surtout ce qui ne l'est pas !
Réponse de le 17/07/2016 à 9:24 :
Que des films dit " policiers " chaque jour, débutant par crime, pour le plaisir et les faveurs de ce !! " C.S.A "
Réponse de le 17/07/2016 à 18:43 :
Des films à violences, crimes et à sang chaque jour sur les T.V du C.S.A Censure Socialiste de l'Audiovisuel) comme le dit ne de nos compatriotes ici.
Réponse de le 17/07/2016 à 19:06 :
Et urgent de cesser d'imposer que toute T.V reçoive les chaines d'Etat, recevant le produit de la taxe redevance. Que ces chaines soient volontaires et non plus obligatoires : qui les veut s'y abonne avec décodeur. 120 eur d'impot en moins POUR TOUS : TF1 et M6 pour le si peu que je regarde de ces dix chaines Médiocres : infos, me suffiront à elles deux sur ma TV de 16 ans à écran cathodique. Que le C.S.A : La Censure Socialiste de l'Audiovisuel, demande PLUTOT à ses chaines sous sa Tutelle moins de films dits " policiers " crimes, violence en permanence. Avons nous besoin de ce type de " détente " après le travail ? MAIS HALTE ET SCANDALE DEMOCRATRIQUE ET REPUBLICAIN A VOS PREPARATIFS DE CENSURE DE L 'INFO : nous Avons vu et entendu, tout ce que Compatriotes !!!!! à part ENTIERE !!!!!!! NOUS DEVIONS VOIR
Réponse de le 18/07/2016 à 11:46 :
@Charlène

"Des films à violences, crimes et à sang chaque jour sur les T.V du C.S.A Censure Socialiste de l'Audiovisuel) comme le dit ne de nos compatriotes ici".

Heureusement que ce n'était pas le cas entre 2007 et 2012 ,hi,hi
a écrit le 16/07/2016 à 21:31 :
Les citoyens doivent restés bien informés même si cela est pénible car la réalité dépasse l'imagination
Réponse de le 17/07/2016 à 9:11 :
Rien à ajouter Vous l'avez très TRES TRES bien exprimé. Contournons donc la Censure par nos réseaux,, POUR L NFORMATION, LA VRAIIE, hors TV qui seront censurées.. L'ordre est donné par le pouvoir P.S

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :