Popularité : Macron décroche brutalement en août, Philippe vacille à peine

 |   |  301  mots
C'est le plus gros écart entre les deux responsables politiques depuis leur arrivée au pouvoir, le chef du gouvernement, avec 40 % de satisfaits, dépassant de 6 points la cote du président.
C'est le plus gros écart entre les deux responsables politiques depuis leur arrivée au pouvoir, le chef du gouvernement, avec 40 % de satisfaits, dépassant de 6 points la cote du président. (Crédits : Philippe Wojazer)
Les Français jugent sévèrement l'action du président de la République : sa popularité chute de pas moins de 5 points au mois d'août, un recul qui s'ajoute à 3 mois de baisses consécutives, selon un sondage réalisé par l'Ifop pour le Journal du dimanche (JDD).

Le Journal du dimanche a publié, dans son édition datée samedi 25 août, un sondage réalisé à sa demande par l'institut de sondage Ifop qui montre un nouveau recul important de la popularité du chef de l'État : pas moins de cinq points sur le seul mois d'août, une chute qui s'ajoute à trois baisses consécutives précédentes.

L'hebdomadaire note que l'été précédent, la cote de popularité du président avait brutalement chuté également, entre juin et août 2017 précisément, mais dans une moindre mesure, passant de 64% à 40%.

Macron, deuxième président le moins populaire (sur la même période)

Le reflux estival est donc cette année plus prononcé, l'affaire Benalla a été le déclic du décrochage estime, Frédéric Dabi, DG adjoint de l'Ifop, cité par le JDD : sur 995 personnes interrogées jeudi et vendredi, 34% se disent satisfaites du président de la République, contre 39% en juillet.

Le JDD précise que Macron est même, à la même période de son mandat, le deuxième président le moins populaire derrière Hollande (28%). Sarkozy (40%), Chirac (38%), Mitterrand (42%) avaient fait mieux.

Édouard Philippe peu déstabilisé en août, mais pas épargné

Le chef du gouvernement, Edouard Philippe, quant à lui, limite les dégâts, perdant seulement 1 point en un mois, à 40% d'opinions favorables au lieu de 41% en juillet.

Le JDD note qu'il s'agit du plus gros écart entre les responsables politiques depuis leur arrivée au pouvoir, le chef du gouvernement, avec 40 % de satisfaits, dépassant de 6 points la cote du président. Pour autant, l'image d'Edouard Philippe se ternit depuis trois mois, bien qu'il réussisse à glaner quelques points auprès des retraités notamment, et qu'il reste majoritaire chez lez 18-24 ans ( 53%)

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2018 à 14:09 :
On pensait pas qu'on pleurerait si vite Fillon quand même hein... -_-

Au secours !
a écrit le 29/08/2018 à 10:13 :
Bof, le scénario se répète années après années, 1 an cool et ça part en dictatures molles, on a rigolé des attaques contre les huissiers notaires et autres, des cheminots, transformé la France en délire fonctionnaristique (ex cartes grises,lol!), et pan attaque frontale contre 35 millions d'automobilistes générée par des irresponsables et un non adepte de la ceinture, bien sur le mini incident du nervi de Macron a caché le vrai scandale, he bien on ne m'y reprendra plus la leçon sera dure, un 1er ministre sa dlc n'est que d'un an!
a écrit le 28/08/2018 à 20:11 :
C'est cohérent, quoi qu'un peu injuste. Quand l'économie mondiale allait bien Macron en profitait, maintenant qu'elle ralentit, il en souffre. L'affaire benalla n'est pas une affaire, et en tout cas ne justifie en rien une telle baisse.

Cela étant dit, vu son score du premier tour de la présidentielle, il a encore de la marge. Ce qu le sauve c'est la médiocrité de toutes les alternatives.Il n'y a personne à part lui, si faible soit-il..Il est probable qu'il perdre toute sa marge, et peut-être plus, mais ça prendra du temps, sauf si l'opposition devient crédible, ce qui peut aussi arriver..
a écrit le 28/08/2018 à 17:47 :
...et avec le départ d'Hulot ça va encore s'aggraver en appuyant la ou il faut appuyer : l'enfumage continuel de ce personnage !
Réponse de le 28/08/2018 à 18:36 :
Qui pouvait vraiment penser que en marche allait faire quelque chose de différent des autres néolibéraux qui ont livré le pays à l' ue et alors que Macron se contente de signer une fois l' an les GOPE (et a été installé pour ça). Pas vous quand même?
Ouf je suis rassuré!
a écrit le 28/08/2018 à 13:13 :
Certes il y a des contradictions, environnementales ou même économiques, du genre faire des cadeaux fiscaux et ponctionner dans l'urgence, financer les chasseurs et ensuite devoir payer la réintroduction d’espèces en disparition, ou d’autres du même acabit pour ne pas déplaire aux lobbies. Contradictions qui démontrent des faiblesses.
C’est le problème de jeunesse du manque de parti structuré et disposant de « pouvoirs idéologiques ». On aurait pu penser que la quête de l’équilibre économique allait suffire, ou celle du progressisme, mais il y a trop de freins.
Contrairement à ce que l’on peut imaginer, cela ne va s’améliorer si les contrepouvoirs sont faibles.
Ce n’est pas étonnant, d’autant que les oppositions profitent de l’impopularité des décisions pour critiquer et… ne rien proposer à la place. A chaque fois, l’équation est pourtant simple, il faut : soit faire des économies, soit augmenter les taxes.
Soit privilégier le travail, soit les retraités (voir chronique eco de Nicolas Doze pour comprendre)
Soit dynamiser l’économie du futur, soit maintenir celle du passé,
Etc…
Réponse de le 28/08/2018 à 17:49 :
..... problème de jeunesse ? ..... surtout de cette caricature de président et son immaturité !
Réponse de le 28/08/2018 à 18:37 :
Et bla bla bla et bla bla bla et bla bla bla !
a écrit le 28/08/2018 à 11:47 :
Pour l'instant, M. Macron a des résultats très concrets à mettre en avant : il fait repartir l'inflation, il diminue le pouvoir d'achat de 99% de la population ... Ah si, il y a quand même le lobby des chasseurs et les glysophatiers qui doivent trouver que tout va bien dans le meilleur des mondes.
a écrit le 28/08/2018 à 10:26 :
La taxe d'habitation réduite arrive bientot , la cote du président devrait remonter
Réponse de le 28/08/2018 à 11:16 :
Oui,c'est du concret.Sans compter que les français se sont habitués assez vite au 80km/h,le mécontentement devrait baisser,excellent pour les futurs sondages
Réponse de le 28/08/2018 à 17:50 :
.... attendez de voir par quoi elle va etre compensée , naif !
a écrit le 28/08/2018 à 8:37 :
Trop de personnes confondent les sondages, avec la Politique. La politique n'est pas de surfer sur les attentes des gens, mais de prendre des décisions, et de les faire appliquer, qui sont conformes au Bien Public. Les médias et journalistes devraient s'en souvenir. Autrement dit, les résultats de sondages réduisent l'action gouvernementale à de la com.
Réponse de le 28/08/2018 à 11:28 :
@BH
L'action du gouvernement c'est d'abord de la com.
Le gouvernement ne se prive pas de demander lui aussi des sondages et pour en faire quoi, sinon de la com?
a écrit le 28/08/2018 à 8:36 :
Mr Macron échange 28 nationalismes contre un empire nationaliste européen!
a écrit le 28/08/2018 à 5:06 :
A lire tous ces commentaires, la grogne a de la vigueur.
Rien n'evoluera plus en France.
Se souvenir de ce que disait J.F Kennedy sur ce que pouvait faire le citoyen pour son pays, la on est a l'opposee, le chacun pour soi domine, les francais sont divises, pour ne pas dire atomises, ce pays est devenu fou.
Réponse de le 28/08/2018 à 11:40 :
@matins calmes
"le chacun pour soi domine", ça vous étonne? Moi pas, et depuis longtemps.
Le contraire du chacun pour soi c'est le collectif. Toutes les grandes avancées, sociales entre autres ont été conquises par ce que les gens se rassemblaient. Depuis plus de trente ans, le "collectif" , c'est ringard, c'est dénigré, combattu, c'est le "socialo communisme", le mal absolu dans un Monde dirigé par l'argent ( dont seulement quelques-uns profitent) et qu'on nous vante à longueur de journée dans les tabloïds, à la télé , dans les réseaux sociaux. Un Monde où est appliqué à la lettre ce que Noam Chomsky a su si bien décrire.
a écrit le 27/08/2018 à 21:25 :
des hameçons dans les cadeaux ! les retraités! mais hélas tous les Français sont touchés il ne faut pas etre dupe
a écrit le 27/08/2018 à 21:24 :
des hameçons dans les cadeaux ! les retraités! mais hélas tous les Français sont touchés il ne faut pas etre dupe
a écrit le 27/08/2018 à 20:50 :
La couples dès faciste ?
a écrit le 27/08/2018 à 20:44 :
Ben voyons,... Et c'est pas fini car les hausses sur l'essence et les autres augmentations restent en travers de la gorge. Faites un tour au Luxembourg pour en Allemagne et vous verrez des économies qui tournent rond avec des salaires élevés, des voitures de qualité et sans malus, et en France on se demande comment taxer encore. Ai je précisé que les autoroutes sont de qualité et gratuites.
Réponse de le 27/08/2018 à 23:38 :
L' économie allemande tourne parce qu' elle qu' elle a pompé la vitalité et détruit par le jeu des transferts les pays du sud et le luxembourg parce qu' habité par un paradis fiscal!
a écrit le 27/08/2018 à 20:16 :
Celui qui fait la promotion d'un nouveau nationalisme soit disant européen, pour abattre la sécurité de ceux qui ont choisi des frontières pour vivre en communauté, ne peut être qu'un traître a sa nation!
a écrit le 27/08/2018 à 19:41 :
Quand on fait des réformes et qu'on taille dans la mauvaise graisse,il est légitime que certains contestent.Ce qui importe ,c'est le résultat des réformes dans trois ans:la dessus,Macron joue sur du velours(sauf grave crise mondiale)
Réponse de le 27/08/2018 à 20:30 :
réforme "Changement qu'on apporte (dans les mœurs, les lois, les institutions) afin d'en obtenir de meilleurs résultats (amélioration)." où voyez vous UNE amélioration, vous me direz dans 3 ans et pourquoi pas dans 15 ans ou 20 ans ou hélas JAMAIS. Donnez nous une soi-disant réforme qui ait un impact POSITIF. vous n'en trouverez AUCUNE sauf dans les médias. TOUTES les stats sont calamiteuses depuis l'arrivée de macron et même bien avant il était d'ailleurs le principal responsable comme ministre de l'économie. Macron est un loser, c'est ainsi....il n'en peut rien.
a écrit le 27/08/2018 à 19:36 :
Ce ne sont que les petits "préfets" de Bruxelles pour mettre au plie les français, et ceux ci ne sont pas dupe!
a écrit le 27/08/2018 à 18:49 :
La conjoncture géopolitique n'est pas bonne (bataille Trump contre le reste du monde), plus mauvaise même que le relatent les médias, on voit le libre échange s'éroder, ce qui, est nouveau, les frontières du business se ferment, les homme politiques n'osent pas encore le dire mais l'économie l'encaisse.
L'inflation remonte et la croissance bat de l'aile.
Le projet européen du Président Macron est plombé par la faiblesse de la chancelière Merkel qui a voulu se maintenir au pouvoir, mais en fait l'a perdu, sous surveillance de son opposition anti Europe , les Allemands peuvant s'en passer sans problème .
La situation s'éloigne de celle connue et prévisible au moment de l'élection présidentielle.
Aussi il devient plus difficile de poursuivre le programme à la ligne près pour lequel le Président Macron a été élu.
Réponse de le 27/08/2018 à 19:39 :
Le programme Macron c'est celui de cet administration qu'est l'UE de Bruxelles!
a écrit le 27/08/2018 à 18:36 :
Il oppose la jeunesse contre les vieux à la retraite, c'est normal qu'il décroche dans les sondages. Mais là, où il va décrocher encore un peu plus c'est dans l'économie du pays. Oui, les retraités dépensent moins depuis la ponction de 1,7% de CSG, mais cela va être pire. Je suis retraité et j'envisageais de changer de véhicule automobile. Et bien non! Je me lance le défi de garder mon ancien véhicule jusqu'aux prochaines élections présidentielles!
Réponse de le 28/08/2018 à 10:36 :
si mettre les retraités a la diete ameliore le sort des actifs, ca sera mieux pour la France (et que justice. la France depense nettement plus que le reste de l UE pour payer les pensions) et ca lui permettra d etre reelu (de toute facon , Macron n a guere de rival, vous allez voter Melanchon ou Marine voire Wauquiez ?)
a écrit le 27/08/2018 à 18:31 :
Mon pronostic -6 points en septembre : 28% de satisfaites, par l'érosion des retraites 2018 2019 2020 2021. Et 15% de suffrages aux eur de juin. De la sorte en 2028 les retraites se seront érodées de 20% ( -2% chaque années) et -40% dans 20 ans ( c'est proche)

Record mondial de dépenses publiques 58% du PIB, n'y a t-il pas beaucoup de gras à sabrer là dedans.
a écrit le 27/08/2018 à 17:01 :
Ces énarques n'espéraient tout-de-même pas des félicitations ... sauf de ceux qui se sentent représentés par les députés LREM (qui devraient être révoqués: on ne peut décemment pas être du côté du manche et du côté de la cognée).
a écrit le 27/08/2018 à 16:58 :
Il suffit d'un bon prêche, et l'opinion va se retourner.
a écrit le 27/08/2018 à 16:20 :
Ce ne serait pas le premier sondage truqué ou maquillé donc lisons ceci et pensons cela...
Macron dévisse c'est tout. Les étudiants pas contents de parcours sup ne vont sûrement pas dire merci Macron !
Et les salariés comme les retraités non plus ( merci CSG, merci plus d'impôts..,)
Réponse de le 27/08/2018 à 18:35 :
Et les demandeurs d'emploi, les intérimaires et les travailleurs indépendants ne vont pas non plus se réjouir de la défiscalisation des heures supplémentaires.
a écrit le 27/08/2018 à 16:13 :
Toujours plus de taxes, insécurité qui augmente, pas de redémarrage ni de la croissance ni de baisse du chômage!
a écrit le 27/08/2018 à 15:46 :
"il reste majoritaire chez lez 18-24 ans ( 53%)"

Pardon !? Le gars le plus transparent de la politique française... comme quoi plus on se tait en politique et plus on à de chance de durer.
a écrit le 27/08/2018 à 14:07 :
L' inaction ou l' action des GOPE ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :