Suicide d'agriculteurs : le bonheur n'est pas dans le pré confirme la Sécu

Les exploitants et salariés agricoles ont "un risque plus élevé" de décès par suicide que l'ensemble de la population, de l'ordre de 12% en 2015, selon une étude publiée lundi par la Mutualité sociale agricole (MSA).
(Crédits : David Gray)

A la fois tabou et cliché, le suicide dans le monde agricole reste peu étudié en France. L'agence Santé publique France avait certes pointé récemment "un excès de risque" chez les hommes, mais à partir de données restreintes aux chefs d'exploitation et remontant à 2011.

La MSA a visé plus large: parmi tous ses assurés d'au moins 15 ans "ayant consommé au moins un soin ou une prestation" en 2015, soit 1,36 million de personnes, elle a dénombré "605 décès par suicide".

Un nombre nettement plus élevé que celui rapporté par l'agence sanitaire, qui recensait bon an, mal an, environ 150 cas par an entre 2007 et 2011.

 "Un risque de 12,6% plus élevé"

Sans surprise, "les suicides sont plus fréquents dans la population masculine (496) que chez les femmes (109)" et, rapporté au nombre d'assurés, "le taux brut de décès par suicide (...) est près de 4 fois plus important chez les hommes", souligne la MSA. Indépendamment du sexe, ce taux augmente avec l'âge et culmine au-delà de 65 ans.

En limitant le champ aux 15-64 ans, la MSA a par ailleurs mis en évidence "une surmortalité par suicide des assurés du régime agricole".

Comparés aux 40 millions de personnes prises en charge par la Sécu en 2015 (pour 4.991 suicides comptabilisés cette même année), les affiliés au régime agricole présentent en effet "un risque de 12,6% plus élevé", cette propension étant encore "plus accentuée chez les salariés agricoles" (18,4%).

Même parmi les plus précaires, dont le taux de suicide est déjà triplé, la Sécu des agriculteurs constate "un sur-risque" de 15% parmi ceux qui touchent une pension d'invalidité, et de 57% parmi les bénéficiaires de la CMU-complémentaire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 10/07/2019 à 12:38
Signaler
Le constat est déjà ancien, les "réunionites" et autres colloques pléthoriques pour une situation toujours aussi immuable : le "sort" du paysan pour le confort de la "filière". 😡

à écrit le 10/07/2019 à 10:59
Signaler
On sait évidemment les difficultés économiques des agriculteurs, qui ne vont pas s'arranger cette année avec la sécheresse et les prix pour l'instant toujours trop bas (On va voir si l'Usda cesse de raconter des carabistouilles sur ses estimations de...

à écrit le 10/07/2019 à 10:22
Signaler
Après s'être fait manipuler "après guerre" pour devenir accroc a l'engrais, pesticide et machine agricole pour monter en production; les voilà enfermer dans l'endettement pour pêcher des subventions! Alors que...on redécouvre que la nature fait bien ...

à écrit le 10/07/2019 à 9:23
Signaler
Si ces agricultueurs étaient vraiment écolos, ils se feraient transformer en compost, comme cela se fait déjà dans d'autres contrées. Au moins, ce serait utile et éviterait de gâcher des bonnes terres arables en cimetières. On a l'esprit écologique e...

à écrit le 10/07/2019 à 8:02
Signaler
J'habite une régions d'agriculteurs, d'éleveurs, d'arboriculeurs. Les montants de la PAC perçus par ceux-ci sont importants. On vient de voir un éleveur percevoir 40.000 euros de PAC annuelle et laisser ses bêtes dans un état pitoyable. Pourquoi les ...

à écrit le 09/07/2019 à 15:36
Signaler
CNBC vient de publier un article sur la baisse de l'espérance de vie aux US (alors qu'elle est déjà la plus basse des pays développés). une des raisons est la hausse du taux de suicide depuis la fin des années 2000 (ça baisse en France sur les récent...

le 09/07/2019 à 16:34
Signaler
petite erreur : lire plutôt "depuis la fin des années 1990".

à écrit le 09/07/2019 à 14:39
Signaler
La population des agriculteurs devrait pourtant être une des moins concernée par les suicides du fait du contact avec la nature... L'abstraction du monde moderne place nombre de travailleurs face à des fantaisies abstraites et dénuées de réalisme. Ma...

à écrit le 09/07/2019 à 11:45
Signaler
malheureusement, c'est pareil ailleurs. aux USA, par exemple. les revenus du secteur Agriculture américain sont inférieurs de 50% en 2018 à ceux de 2013 (US Department of Agriculture, 02/2019). le revenu médian des ménages US du secteur Agriculture e...

le 09/07/2019 à 13:55
Signaler
petit contre sens: si la productivite monte, ca va faire chuter les prix et on va pas compenser par les volumes (on peut acheter une 2eme voiture si elle est 2 fois moins chere mais on va pas manger 2 fois plus si c est 2 fois moins cher.) Dans ...

à écrit le 09/07/2019 à 9:27
Signaler
Voilà bien un sujet dont nos politiques se foutent. 10 suicides chez France Telecom, on en parle pendant 10 ans, 600 chez les paysans, silence.... Alors que nos politiques, qui ne cessent d'imposer chaque année plus de contraintes aux agriculteurs, ...

le 09/07/2019 à 10:13
Signaler
Tiens, un cadre du privé qui défend des agriculteurs c'est rare, il y a surement une raison, politique peut-être ,une histoire de boite privé ou public ,de droite ou gauche ,non ?,.Sinon, c'est 35 sur 2 ans à France Telecom ( 2008/2009).

à écrit le 09/07/2019 à 9:24
Signaler
L'agro-industrie a profité massivement de la sous éducation de nos agriculteurs, le nombre de copains que j'ai vu partir "aider leurs pères aux champs" dès la fin de la quatrième est impressionnant, j'en ai perdu 4 d'un coup, crédits de plus en plus ...

le 09/07/2019 à 19:27
Signaler
Commentaire plein de bon sens. Et les consommateurs gogo sont aussi les fossoyeurs du monde paysan pourtant si beau et tellement utile.

le 10/07/2019 à 8:07
Signaler
"Et les consommateurs gogo" LEs gens font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont, responsabiliser des gens qui ne sont pas aptes à prendre le recul nécessaire c'est faire du déni concernant l'immense responsabilité de la classe dirigeante dans cett...

le 10/07/2019 à 9:42
Signaler
(deuxième réponse... -_-) Les consommateurs font ce qu’ils peuvent avec ce qu'ils sont, les culpabiliser est grotesque et ne fait que déresponsabiliser les véritables responsables de ce désastre que sont les actionnaires milliardaires. LE fai...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.