Vœux 2021 : Emmanuel Macron prévoit une "économie plus forte dès le printemps"

Lors de son intervention télévisée pour présenter ses vœux à la nation, le chef de l'Etat a fait part de son "espoir" pour 2021, nourri par la campagne de vaccination contre le Covid-19 - dont il a promis l'accélération -, condition nécessaire à une relance qui "va nous permettre, dès le printemps, d’inventer une économie plus forte".

3 mn

Emmanuel Macron.
Emmanuel Macron. (Crédits : Reuters)

Le président Emmanuel Macron a exprimé jeudi lors de ses vœux aux Français son espoir pour 2021, grâce notamment à la mise en œuvre du vaccin contre le coronavirus après une année 2020 bouleversée par la crise sanitaire. "Oui, cette année 2020 a été difficile. Elle nous a rappelé nos vulnérabilités. Mais ensemble, nous en sortons encore plus unis et en ayant beaucoup appris", a-t-il indiqué dans une allocation retransmise depuis le palais de l'Elysée à l'occasion du réveillon du Nouvel An.

"Les épreuves que nous avons affrontées auraient pu émousser notre enthousiasme, désaltérer l'espoir. Il n'en est rien. L'espoir est là. Dans ce vaccin que le génie humain a fait venir en un an seulement, c'était impensable il y a encore quelques mois", a-t-il dit.

La France a débuté dimanche la campagne de vaccination contre le COVID-19, en priorisant les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), mais elle a pris du retard face à ses voisins européens, ce qui a suscité de nombreuses critiques. Au 30 décembre, 131.626 personnes avaient été vaccinées en Allemagne, 9.603 en Italie, et à peine... 138 en France.

Accélération de la vaccination

Pour répondre à cette situation, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé plus tôt jeudi l'ouverture de centres de vaccination dans les villes ainsi que l'accélération de la vaccination pour les personnels soignants âgés de plus de 50 ans. "Je vous le dis avec beaucoup de détermination ce soir, je ne laisserai personne jouer avec la sûreté et les bonnes conditions (...) dans lesquelles la vaccination doit se faire", a assuré Emmanuel Macron. "Et je ne laisserai pas davantage, pour de mauvaises raisons, une lenteur injustifiée s'installer", a-t-il ajouté.

Le président a reconnu que les premiers mois de l'année devraient être encore "difficiles" tout en évoquant les prémices d'une relance économique au printemps. "Au moins jusqu'au printemps, l'épidémie pèsera encore beaucoup sur la vie de notre pays", a-t-il dit. Mais "l'espoir grandit chaque jour dans cette relance qui déjà frémit en France plus qu'ailleurs et qui va nous permettre dès le printemps d'inventer une économie plus forte", a-t-il affirmé.

64.632 morts dans le pays

Emmanuel Macron a également plaidé l'espoir "dans la liberté que nous retrouverons" alors que le pays est toujours soumis à un couvre-feu à partir de 20h00, limitant les festivités des Français pour le réveillon du Nouvel An. Dès samedi, ce couvre-feu pourra démarrer à partir de 18h00 dans certains régions sous surveillance alors que le nombre de nouvelles contaminations journalières se maintient autour des 20.000. La pandémie de coronavirus a touché 2.620.425 Français, dont le président lui-même, et fait 64.632 morts dans le pays.

"Notre nation a traversé cette année avec une telle unité et une telle résilience, rien ne peut lui résister (...) En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons donc faire face aux crises, sanitaire, économique et sociale, terroriste, climatique, qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier", a déclaré Emmanuel Macron.

(avec Reuters)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 02/01/2021 à 13:01
Signaler
Un seul voeux , qu'il dégage ce minable .

à écrit le 02/01/2021 à 12:28
Signaler
Donc vous prévoyez de rouvrir les "inutiles" qu'au printemps?

à écrit le 02/01/2021 à 11:25
Signaler
Emmanuel Macron prévoit une "économie plus fortement confinée dès le printemps"

à écrit le 01/01/2021 à 20:56
Signaler
Pour ceux qui auront raté les voeux d' EM, ça n' est pas grave, un auto satisfecit consternant et tellement déconnecté des réalités..

le 02/01/2021 à 12:24
Signaler
Meublé par l'énonciation de nom de personnes qui a bien duré la moitié du temps. Autant dire qu'entre le temps de dire le bonjour, le au revoir, cette énonciation et son bilan si "merveilleux" de l'année (a croire qu'il y a que lui qui voit pas que c...

à écrit le 01/01/2021 à 19:39
Signaler
Dès qu'il aura fini d'étouffer l'économie, elle va revivre, forcément. Mais à quel prix et avec quels dégâts d'ici là... Quant à la charge de la dette, pour un banquier d'affaires et Inspecteur des Finances...

le 02/01/2021 à 12:25
Signaler
Macron etait et reste le robin des bois des plus riches. Il préférera sauver une multinationale qui financera ça campagne de 2022 que nos restaurants.

à écrit le 01/01/2021 à 18:31
Signaler
Marci à tous ces français qui ont lutté et luttent contre le Covid-19 et dont Le Président à indiqué les prénoms. Dommage qu'il n'a pas réussi à citer un seul prénom de ministre, preuve que ce gouvernement est composé d'incapables dont les directives...

le 02/01/2021 à 7:04
Signaler
mais qui a lutté contre le coronavirus : je connais des gens qui sont allés à l'hopital pour une crise cardiaque et qui sont morts du coronavirus : ils ont donc contacté le coronavirus à l'hopital !!!!! nos personnels hospitaliers sont donc d'une tr...

le 02/01/2021 à 12:27
Signaler
Il allait tout de même pas énoncer le nom de Veran qui prévoit la fin de la première injection du vaccin dans environ 900 ans...

à écrit le 01/01/2021 à 14:29
Signaler
A chaque vœux présidentiels et cela depuis des décennies le refrain est le même. Pour l'année qui s'ouvre notre pays sera plus grand. Mais tous les ans en fin d'année le chômage est dans la même fourchette qu'en début d'année la dette empire le barat...

le 04/01/2021 à 4:38
Signaler
@ Boule de cristal. Vous bilez pas, votre declin est acte. L'Asie dans son ensemble va finir de bouffer l'Occident. La prochaine monnaie ne sera pas le $, ni l'euro mais plutot un mix asiatique garanti en or. Voyez les cours des monnaies a l'e...

à écrit le 01/01/2021 à 14:14
Signaler
Macron : une phrase, un mensonge ... ou un déni

à écrit le 01/01/2021 à 12:44
Signaler
Si nous nous mettons à la place de ceux qui peuvent changer les choses dans ce monde et en prenant en compte le facteur de gravité : Premièrement , nous jouons sur le banque mondiale pour baisser toutes les valeurs ( c’est logique ) Si le contrai...

à écrit le 01/01/2021 à 11:15
Signaler
Nous retiendrons de cette fin d'année un nouveau "couac" sur la vitesse de distribution du vaccin. Dire que 2021 sera meilleur que 2020, c'est placer beaucoup d'espoirs dans la boule de verre (le cristal on n'a plus les moyens!) de Mme Irma. Un mess...

à écrit le 01/01/2021 à 10:54
Signaler
+1 pour BH : Tous les indicateurs sont au rouge, la méthode coué, ça ne fonctionne plus

à écrit le 01/01/2021 à 10:05
Signaler
L'oligarchie européenne a pris énormément de risques en nous mettant des personnages aussi faibles à la tête de l'Etat, les fusibles il vaut mieux que ce soient un minimum crédibles. Vite un frexit, au moins les anglais eux ont des raisons d'espé...

à écrit le 01/01/2021 à 10:00
Signaler
Bonne année à l'équipage de la Tribune, le reste est à relativiser..

à écrit le 01/01/2021 à 9:56
Signaler
"Inventer une économie plus forte", cela veut dire quoi? Qu'elle sera réelle ou virtuelle? Encore une fois, nous avons "un président" qui ne mérite pas le peuple qu'il a!

à écrit le 01/01/2021 à 9:12
Signaler
Comme le relate ABC News, Matthew W., 45 ans, a été testé positif à la Covid-19, une semaine après avoir reçu la première dose du vaccin de Pfizer/BioNTech, le 18 décembre dernier. Alors qu'il travaillé dans l'unité Covid de son hôpital, l'infirmier ...

le 03/01/2021 à 21:36
Signaler
Pfizer a pourtant bien expliqué : le vacciné ne développe plus de symptômes graves de la COVID. Si les fanatiques du passeport vaccinal pouvaient se passer les informations fournies par Pfizer et Moderna (même modèle de vaccin), ils comprendraient vi...

à écrit le 01/01/2021 à 8:36
Signaler
2020, l'année où nos faiblesses sont clairement actées, et où il ne sert plus à rien de tenir un discours d'auto-satisfaction.. 2020 ou l'année de la débâcle. 2021 sera l'année des décomptes de nos erreurs passées, du passage à la caisse, et espérons...

le 01/01/2021 à 10:16
Signaler
Quel rapport avec le covid et la fin de la démocratie en France ?

le 01/01/2021 à 10:27
Signaler
@BH Salarié pays A produit une valeur de 1000e/jour Salarié pays B produit une valeur de 1e/jour Selon vous quel pays peut financer le plus facilement des rtt, des bonnes écoles, de bons hôpitaux ?... En bref, le temps de travail est un leu...

le 02/01/2021 à 7:09
Signaler
quand on voit la nullité des nos hopitaux et de nos écoles : il faut privatiser au plus vite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! notre ponction publique a montré sa nullité !!!

le 04/01/2021 à 22:31
Signaler
Privatiser a tout va n'est pas la solution regardez EDF et les tarifs actuels...

à écrit le 31/12/2020 à 22:11
Signaler
Parce que les Allemands, les Américains et les Britanniques "jouent" avec les conditions de sureté de la vaccination ? Quel déni...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.