L'Europe serait plus exposée que l'Asie à une nouvelle vague de coronavirus

 |   |  260  mots
Photo d'illustration (au centre, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports). En France, le gouvernement s'est dit prêt à durcir les règles du déconfinement si l'épidémie venait à repartir.
Photo d'illustration (au centre, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports). En France, le gouvernement s'est dit prêt à durcir les règles du déconfinement si l'épidémie venait à repartir. (Crédits : POOL)
Des responsables du FMI mettent en garde l'Europe contre un risque de rechute plus élevé qu'en Asie, alors que le Vieux Continent "semble rouvrir son économie plus tôt dans le cycle épidémique que la Chine". Ils avancent en outre que l'Europe est à la traîne comparée aux meilleurs exemples d'Asie en matière de capacité de tests à grande échelle, de recherche de contacts et d'isolement des cas.

L'Europe semble plus exposée que l'Asie à une nouvelle vague de coronavirus, estiment ce mardi des responsables du Fonds monétaire international (FMI) dans un blog.

"Alors que les stratégies de réouverture diffèrent, l'Europe semble rouvrir son économie plus tôt dans le cycle épidémique que la Chine", notent Chang Yong Rhee, directeur du département Asie et Pacifique et Poul Thomsen, directeur du département Europe.

Ils avancent en outre que l'Europe est à la traîne comparée aux meilleurs exemples d'Asie en matière de capacité de tests à grande échelle, de recherche de contacts et d'isolement des cas.

"Par exemple, la Commission européenne recommande des applications de suivi mais uniquement sur une base volontaire. Par conséquent, l'Europe semble être plus à risque que certains pays asiatiques, dont la Chine, bien qu'aucun pays ne puisse en toute confiance déclarer la victoire contre le virus", écrivent-ils.

Lire aussi : Tracking du Covid-19 : comment font les autres pays ?

Désir de relancer l'économie

En Europe comme en Asie, les citoyens ont accusé un coût économique et psychologique important du fait des mesures de confinement.

"Leur désir de revenir sur ces mesures et de rouvrir les économies est très compréhensible", écrivent les responsables.

Dans ces deux régions, les gouvernements doivent procéder "avec prudence" et "résister à l'envie d'en faire trop trop tôt et de risquer une rechute", concluent-ils.

En France, le gouvernement s'est dit prêt à durcir les règles du déconfinement si l'épidémie venait à repartir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2020 à 14:30 :
Un virus ( et l’hyper contagion avec )qui vient de la nature :
disparaît au bout d’un moment , dans le cas contraire : il faudrait se poser d’autres questions sur l’origine de la provenance de ce virus.
a écrit le 13/05/2020 à 8:25 :
Vu comment nos gouvernements européens se sont débrouillés "ils ont tout fait" pour qu'on nous soyons infectés par ce virus et vu comment ils gèrent cette catastrophe sanitaire et sociale... le déconfinement total comme nous l'observons avec un patronat qui n'a toujours pas compris l'intérêt de télétravailler pour tous ceux qui bossent sur un ordinateur à longueur de journée et que le présentiel 150% au bureau est devenu obsolète ... dites-leur bien que
Le management scolaire et militaire doivent être révolu !!
a écrit le 12/05/2020 à 21:36 :
En terme de timing, il tombe vraiment très bien ce virus. Bravo aux chinois, la stratégie est en train de payer, très bon bidouillage génétique, très efficace !
a écrit le 12/05/2020 à 18:11 :
Quoi de surprenant? nous sommes moins disciplinés que les Pays Asiatiques!
Regardons déjà chez nous, des jeunes réunis à Paris, d'autres personnes qui passent en Espagne pour acheter cigarettes et alcools, avec l'argent donné par l'état !
Réponse de le 12/05/2020 à 21:40 :
Donc aucune aide pour vos concitoyens, histoire qu'ils crèvent bien la gueule ouverte. Vous ne seriez pas macroniste vous ? Les français ne se résument pas à des jeunes parisiens inconscients et à des frontaliers qui profitent de leur situation géographique (et qui peut les blâmer ?).
Réponse de le 12/05/2020 à 21:52 :
J'oubliais : ça repart en Corée, en Allemagne et dans la région de Milan notamment. Mais c'est sûrement parce qu'ils sont moins disciplinés, c'est bien connu !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :