Moscou teste avec succès le missile Sarmat, un monstre de 200 tonnes qui fera "réfléchir" les ennemis de la Russie, prévient Poutine

La Russie a annoncé mercredi avoir procédé à un premier tir d'essai de son nouveau missile balistique intercontinental Sarmat, que le président Vladimir Poutine présente comme unique au monde et susceptible de faire réfléchir tous ceux qui seraient tentés de menacer son pays.

2 mn

Vladimir Poutine
Vladimir Poutine (Crédits : SPUTNIK)

Nouvelle démonstration de force de Vladimir Poutine. Ce mercredi, la Russie a réussi le premier tir d'essai du missile intercontinental Sarmat, dernier né des missiles balistiques hypersoniques russes. Une "arme unique" qui "fera réfléchir" les ennemis de la Russie a déclaré Vladimir Poutine. Cet essai intervient alors que la Russie a annoncé il y a un mois avoir utilisé en Ukraine un autre missile balistique hypersonique, des "Kinjal" ("poignard" en russe). Testés en 2018, ces missiles ont atteint, lors des essais, toutes leurs cibles à une distance pouvant atteindre 1.000 km à 2.000 km, selon le ministère russe de la Défense. Mais cette portée est démultipliée, car ils arment l'aviation, notamment des Mig-31.

Un missile de 200 tonnes

Le missile lourd balistique intercontinental de cinquième génération Sarmat est censé lui aussi échapper aux défenses antimissiles. D'un poids dépassant 200 tonnes, il est plus performant que son prédécesseur - le missile Voïevoda d'une portée de 11.000 km - et "n'a pratiquement pas de limites en matière de portée", selon Vladimir. Poutine, qui l'a jugé, par le passé, à même de "viser des cibles en traversant le pôle Nord comme le pôle Sud".

"C'est véritablement une arme unique qui va renforcer le potentiel militaire de nos forces armées, qui assurera la sécurité de la Russie face aux menaces extérieures et qui fera réfléchir à deux fois ceux qui essayent de menacer notre pays avec une rhétorique déchaînée et agressive", a déclaré Vladimir Poutine, lors d'une annonce diffusée à la télévision.

Les images diffusées à la télévision montrent le chef de l'Etat avec des responsables de l'armée après le tir effectué depuis Plesetsk, dans le nord-ouest du pays.

Le missile a touché ses cibles dans la péninsule du Kamchatka, dans l'extrême-orient russe.

Ce missile appartient à une famille de missiles qualifiés d'invincibles par Vladimir Poutine.

Lire aussi 6 mnUkraine : Moscou affirme avoir utilisé des missiles hypersoniques, des armes "invincibles", selon Poutine

Face à cette menace, l'armée américaine a annoncé début avril avoir testé pour la deuxième fois avec succès un missile hypersonique.

Lire aussi 6 mnArmes hypersoniques : les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie se lancent dans la course face à la Russie et la Chine

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 21/04/2022 à 10:20
Signaler
Il est évident que Poutine essaie de faire contrepoint aux échec patent de l'armée Russe sur terre, en mer ou dans les airs... Cette guerre illustre la domination non pas de l'OTAN mais des anglosaxons dont les armes portables (javelin, nlaw, stre...

à écrit le 21/04/2022 à 9:36
Signaler
Bravooooooooo Voilà l'avenir de l'humanité.

à écrit le 21/04/2022 à 8:50
Signaler
La Russie semble être paranoïaque. A part Napoléon, qui envisagerait attaquer ce pays ? Per-son-ne. Ah oui, c'est uniquement parce qu'une grande partie des ressources financières servent à créer de l'armement, afin, justement, de dissuader (personne ...

le 21/04/2022 à 11:21
Signaler
La Russie, c'est presque deux Chines en surface pour seulement 144 millions d'individus, alors que cette dernière en supporte dix fois plus soit, 1,4 milliard de consommateurs et de potentiels combattants. Nos relations sont dures comme du roc a dit ...

à écrit le 21/04/2022 à 7:15
Signaler
Adolf Poutine a part ses missiles nucléaires n'a pas été capable de développer autre chose dans son pays ! S'il a décidé dans sa folie de raser nucléairement la planète nous n'y pourrons rien... la Russie et lui disparaîtront dans l'apocalypse.

à écrit le 20/04/2022 à 21:25
Signaler
Poutine devrait envisager le trébuchet pour lancer ses cailloux de 200 tonnes car en cas de conflit généralisé ses raffineries partiront rapidement en fumée clouant au sol tout engin à propulsion...

à écrit le 20/04/2022 à 21:19
Signaler
Puisqu'un système de propagande bien huilé à l'Ouest fait de la Russie un ennemi, commençons par ne pas commettre l'erreur de le sous-estimer. C'est trop c..., tout ça : pourquoi vous marchez à fond? Et l'esprit critique, b... ?

à écrit le 20/04/2022 à 19:29
Signaler
Comme pour l'europe et son potentiel militaire ridicule malgré un nombre de généraux pléthoriques ,on s'aperçoit que les USA sont à la traîne sur l'armement hypersonique .On avait connu cela avec le retard sur la technologie 5g face à Huawei . Il ...

le 21/04/2022 à 10:18
Signaler
C'est un faux problème... en vérité même les missiles balistiques actuels, qui sont d'ailleurs largement hypersoniques et un peu manoeuvrant quand même, sont inarrêtables ! Ils passeraient de toute manière par saturation... Il est évident que Pout...

à écrit le 20/04/2022 à 19:13
Signaler
Il fait pitié le mec.

à écrit le 20/04/2022 à 18:13
Signaler
Pas vraiment de quoi être fier.

à écrit le 20/04/2022 à 17:29
Signaler
Toujours très fanfaron ce cher Vladimir, surtout lorsque l’on voit les résultats de ses armées lorsqu’elles entreprennent des »actions spéciales » !!

le 20/04/2022 à 22:03
Signaler
les ricains, matés par les vietnamiens en sandales ou par les afghans en mobylette ? une "vraie" super puissance ces usa

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.