Paris deux fois inscrite sur la longue liste des attentats terroristes perpétrés en 2015

Par latribune.fr  |   |  455  mots
(Crédits : Reuters)
Depuis le début de l'année, l'Etat islamique a revendiqué une série d'attentats perpétrés en Afrique et au Moyen-Orient, faisant plusieurs centaines de morts. Si Daech n'a pas revendiqué les attentats de vendredi à Paris, le président de la République a désigné l'organisation comme responsable.

Le responsable des attentats à Paris et en Île-de-France est Daech a affirmé François Hollande. L'Etat islamique n'a pas pour le moment revendiqué l'attaque. Mais l'organisation est soupçonnée car selon un témoin cité par l'AFP les auteurs de l'attaque au Bataclan ont invoqué l'intervention française en Syrie pour justifier leur action. La France  a lancé des frappes aériennesqui détruit plusieurs installations stratégique de l'Etat islamique (EI) dans le pays.

Depuis plusieurs mois, Daech a revendiqué de nombreux attentats essentiellement hors de l'Europe.

12 novembre: Beyrouth (Liban) : 41 morts

Deux djihadistes de Daech font exploser leurs ceintures explosives dans un quartier commerçant de Beyrouth, le 12 novembre ; 44 personnes ont été tuées et 239 ont été blessées.

31 octobre: désert du Sinaï (Egypte): 224 morts

Explosion en vol d'un Airbus A321 en provenance de  Charm el-Cheikh et à destination de Moscou. Daech revendique l'attentat. Les victimes sont essentiellement des touristes russes.

10 octobre: Ankara (Turquie): 102 morts

L'attentat suicide qui a fait 102 morts et plus de 500 blessés le 10 octobre lors d'une marche pour la paix devant la gare d'Ankara a été commandité par EI, a confirmé mercredi 28 octobre le procureur chargé de l'enquête.

5 octobre: Bagdad (Irak): 50 morts

Le 13 août, l'organisation terroriste avait fait exploser un camion piégé dans un marché situé dans un quartier chiite au nord de Bagdad tuant plus de 50 personnes. Le 5 octobre, le groupe djihadiste Etat islamique a également revendiqué l'un des trois attentats à la voiture piégé tuant 50 personnes dans la région chiite du sud de l'Irak.

11 juillet : consulat italien (Egypte) : 1 mort

Le 11 juillet, en Egypte, le consulat italien est frappé par un attentat une nouvelle fois revendiqué par Daesh. Un civil égyptien meurt et dix autres personnes sont blessées dans l'explosion d'une bombe devant le consulat d'Italie dans le centre du Caire.

26 juin : Koweit City (Koweit) 25 morts

Le 26 juin, Daesh a revendiqué une attaque perpétrée par un kamikaze pendant la grande prière dans la mosquée Al-Imam al-Sadeq à Koweït City, le 26 juin. Bilan : 25 morts et plus de 200 blessés.

26 juin: Souss (Tunisie): 38 morts

Trois mois après l'attentat du musée du Bardo le 18 mars dernier, la Tunisie a de nouveau était frappée par le terrorisme. Le groupe extrémiste sunnite avait, dans un communiqué diffusé sur Twitter, revendique l'attentat qui avait fait 38 morts, notamment des touristes étrangers en majorité britanniques.

20 mars: Saada (Yemen): 142 morts

Daech a revendiqué un quadruple attentat suicide tuant 142 personnes dans la capitale Sanaa et dans la ville de Saada dans le nord du pays, vendredi 20 mars. L'organisation terroriste visait deux mosquées.

   Lire aussi >> "Daech n'est plus seulement aux portes de l'Europe, il en a franchi le seuil" (état-major des armées)