Philippe Douste-Blazy : « L’économie sociale ne doit pas se transformer en Monopoly »

 |  | 1041 mots
Lecture 5 min.
Philippe Douste-Blazy, président de Unitlife.
Philippe Douste-Blazy, président de Unitlife. (Crédits : Rémi Benoit)
Alors que les promesses des différents vaccins contre la Covid-19 ont fait s’envoler les cours de la Bourse, l’ancien ministre de la Santé révèle dans « Maladie française », paru aux éditions l’Archipel, comment le plan qu’il avait mis en place pour lutter contre une possible pandémie a été démantelé. Il explique aussi en quoi la course à l’innovation peut être perverse, pourquoi l’effort doit être soutenu en matière de recherche appliquée et pourquoi cela relève d’un pan de la stratégie d’attractivité de la France, comme de l’Europe.

La Tribune - Vous évoquez dans votre dernier ouvrage, à plusieurs reprises, la nécessité d'une coopération internationale. C'est un sujet que l'on a souvent évoqué en termes de relocalisation industrielle. Vous insistez pour dire qu'il faut surtout un plan d'envergure européenne pour affronter des situations comme celles que nous vivons actuellement.

Philippe Douste-Blazy - Au niveau international, il n'existe aucun plan de lutte contre la pandémie. Le fait que la communauté internationale ne se soit pas dotée d'un plan, alors que l'on a inventé l'avion à réaction, paraît fou. Cela en dit long sur la réflexion politique de la santé. Il ne faut pas oublier que la santé est un bien public mondial comme l'eau ou l'éducation. Ce sont des biens mondiaux mais pas universels. Cette gouvernance mondiale qui finalement n'existe pas n'a pas compris que la santé doit être un bien public universel.

Vous estimez aussi que notre pays a besoin d'une refonte de grande envergure du système de santé.

Le système politique international a accepté que lorsqu'un médicament est découvert, il soit efficace mais cher, protégé par des brevets qui le rend accessible à seulement quelques millions de personnes. C'est choquant mais...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2020 à 21:21 :
Avec Macron et son conseiller, cest encore mieux que le Monopoly, c'est carrément la bourse et les M&A !!
a écrit le 01/12/2020 à 15:28 :
"alors que l'on a inventé l'avion à réaction"

Et puis surtout internet maintenant hein, pour communiquer c'est encore plus rapide que l'avion à réaction ! Si si. :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :