Présidentielle 2017 : Alliot-Marie rejoint Fillon directement sur la ligne de départ

 |   |  433  mots
Michèle Alliot-Marie doit continuer son tour de France dans les prochaines semaines, avant de dévoiler son projet à partir de la fin janvier 2017.
Michèle Alliot-Marie doit continuer son tour de France dans les prochaines semaines, avant de dévoiler son projet à partir de la fin janvier 2017. (Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)
Avec sa manoeuvre de boycott de la primaire de droite, l'ancienne ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy se retrouve directement face à Fillon sur la ligne de départ. Mais, ce faisant, elle assure ne pas nuire à sa famille politique.

Alors que la primaire de la droite et du centre est achevée depuis dix jours, l'ancienne ministre Michèle Alliot-Marie, qui a refusé d'y participer, a annoncé hier soir sa candidature à la présidentielle de 2017. Ce n'est pas totalement une surprise. Le 20 juin dernier, après des mois de mutisme médiatique, celle qui fut ministre de Jacques Chirac mais aussi de Nicolas Sarkozy avait annoncé dans un entretien avec Le Monde qu'elle serait candidate à la présidentielle 2017. A cette occasion, elle laissai déjà entendre qu'elle pourrait se passer de participer à la primaire de la droite et du centre:

« Aujourd'hui, on me parle de primaire, de procédures... Cela ne m'intéresse pas, car ce n'est pas au niveau des enjeux. Certains se présentent à la primaire pour se faire connaître ou pour négocier un poste de ministre. Cela n'a pas de sens », avait-elle déclaré lors de cette interview au Monde.

Pour un Etat stratège et protecteur des Français

Hier soir, elle déclare dans le journal "20 Minutes", distribué vendredi matin :

"Je suis candidate à la présidence de la République. Je propose une vision pour renouer avec un esprit de conquête pour la France et pour chacun des Français."

Gaulliste revendiquée, la députée européenne veut promouvoir une "vision à long terme" pour le pays et un Etat stratège et protecteur des Français.

"Cette primaire (à droite) a été un succès quantitatif, mais je regrette que cela ait davantage porté sur des personnes que sur des projets pour changer la vie quotidienne des Français", explique-t-elle.

Elle reproche à Fillon de vouloir "marginaliser le rôle de l'Etat"

Dans cette interview à 20 Minutes, elle tacle Fillon, vainqueur de la primaire le 27 novembre, en regrettant ses choix libéraux,

"On ne peut marginaliser le rôle de l'Etat au nom d'une théorie libérale."

Sur sa manière d'entrer dans la compétition sans passer par les procédures de la primaire? Michèle Alliot-Marie balaye l'objection en affirmant "ne pas nuire" à sa famille politique avec sa candidature, avec comme maître argument :

"Je me présente pour apporter quelque chose au débat et pour mon pays", dit-elle.

Concrètement, la députée européenne assure avoir "environ la moitié des promesses des 500 parrainages requis" pour pouvoir se présenter à l'élection présidentielle, et ce sans avoir effectué la moindre démarche. Michèle Alliot-Marie doit continuer son tour de France dans les prochaines semaines, avant de dévoiler son projet à partir de la fin janvier 2017.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2017 à 19:18 :
Enfin une candidate de qualité avec un programme réaliste et réellement gaulliste.
a écrit le 12/12/2016 à 19:42 :
bien dite moi vous ète avec fillon,,mais votre problème,,,la mafia politiquement correct,,m'es les français à genoux.certe notre mode de vie est vraiment le dernier de vos souci.l'argents facile,,tout est à vous,gauche droite.soyez rassuré les miséreux,ou les sens dents,sont trés nombreux..ils vont vous le prouver,,j'en suis certain.surtout resté en france..pas de içi londre..sa ne marchera pas.
a écrit le 10/12/2016 à 20:45 :
L'on ne peut que saluer l'expression libre d'une candidate face au dirigisme des partis. Elle contribue à l'ouverture démocratique, parce que l'on ne muselle pas ses adversaires par des contournements contraire à la 5ème République. La peur du danger ne l'écarte pas. La seule arme est le parlé vrai, suivi de l'action.
a écrit le 10/12/2016 à 10:57 :
Après Ali juppé voici mémé ben Ali qui va connaître le même sort mais va essayé de négocier son 0,1% de voix.
a écrit le 10/12/2016 à 10:48 :
kk
a écrit le 09/12/2016 à 23:51 :
Que devient la villa qui lui avait été réservée par ses amis tunisiens ? Elle ne va pas au Maroc comme les autres ? Sa candidature lui permettrait au mieux de faire un peu parler d'elle, car on avait tendance à l'oublier.
a écrit le 09/12/2016 à 23:29 :
Cette dame qui à politiquement fait son temps ! Devrait se rendre compte, que nous sommes conscient du fait qu'elle arrive pour diviser ! ! ! Si réellement elle était attachée à la défense des intérêts du Pays , elle ne se présenterait pas !!!!!
a écrit le 09/12/2016 à 20:48 :
Etant donné son passé et les affaires louches d'enrichissement familial dont la justice s'occupe, son activisme forcené lorsqu'elle était garde des sceaux pour protéger la Sarkozie de la curiosité des juges, je ne suis pas sûr que sortir de l'ombre soit un bon plan...

Qu'elle se souvienne seulement de la condamnation qui vient de frapper Cahuzac. Il n'est pas sûr que Fillon soit élu pour la sauver et encore moins qu'elle soit élue.
a écrit le 09/12/2016 à 18:23 :
J'attends de voir son programme avant de critiquer.....La 5 ème république n'a jamais prôné les primaires, système venu des USA et mis en place par les socialistes....Je n'ai pas envie de voter pour un représentant d'un parti politique car la présidentielle en France est la rencontre entre une personne Homme ou Femme d'Etat et le peuple....A l'heure actuelle, personne ne me convient....Il est hors de question que je vote à gauche et je rejette les LR-Centristes.....En l'absence d'un programme économique FN conséquent...et d'un programme sociétal devenu centriste,j'attends donc le programme de Madame Alliot Marie.....ou de Monsieur Guaino pour me décider......
a écrit le 09/12/2016 à 18:13 :
Pauvre Fillon.Il a été élu par des militants socialistes qui ont faussé les primaires de la droite.Son programme pour mettre les français au régime arrive a contretemps:les français n'en peuvent plus de payer plus pour bénéficier de moins de services.En plus il doit gérer les revendications de ministères de tous les has been ump style MAM.Je ne pense pas qu'il s'en sortira
a écrit le 09/12/2016 à 15:29 :
Pour ne pas se faire oublier pour un prochain job, rien de tel que de faire sa promotion! Mais on obtiendra un meilleur poste si l'on se présente en candidat libre plutôt que dans une primaire!
a écrit le 09/12/2016 à 13:16 :
Quand on ne respecte pas une règle en particulier: la primaire ,on ne respecte pas les autres.Encore une qui espère un "marocain" la Tunisie ne lui suffit pas.Médiapart au secours.
a écrit le 09/12/2016 à 12:13 :
Futur ministre de l'intérieur donc ? Elle va enfin pouvoir s'attaquer, grâce à des documents venants de sources d'extrême droite, fiables donc forcément, à l'ultra gauche !

Le danger qui menace le monde qu'on vous dit !

Bientôt dans vos médias: TARNAC 2 le retour de la vengeance !
a écrit le 09/12/2016 à 12:07 :
Mon petit fils n'arrête pas de la réclamer au moment du repas, c'est vous dire son succès auprès des jeunes, mam ,mam, mam!
a écrit le 09/12/2016 à 12:03 :
MAM est ridicule. Elle n'apporte rien au débat sinon son ego démesuré. Le lâcher prise, connais pas!
a écrit le 09/12/2016 à 12:03 :
MAM est ridicule. Elle n'apporte rien au débat sinon son ego démesuré. La lâcher prise, connais pas!
a écrit le 09/12/2016 à 11:41 :
J'ai beau lire cette annonce partout ça semble tellement être une blague...
faut croire qu'elle a de l'argent pour payer à perte une campagne, mais bon elle finira comme ce gars de la dernière présidentielle qui voulait construire une super autoroute nucléaire... monde de fous...
Je vois qu'il y'a comme même certains commentaires qui vont du neutre au positif dans les commentaires pour elle, à moins que ce soit Mam qui les écrivent... ça ne vous dérange pas que quelqu'un qui était prête à vendre des technologies et des savoirs faire de maintien l'ordre et de contre insurrection à un dictateur en Tunisie, en en parlant comme d'un ami de la France, se présente ? c'est inquiétant pour la démocratie, comme quoi jamais rien n'est acquis...
a écrit le 09/12/2016 à 10:58 :
Elle vit toujours ??? Ah bon ???
a écrit le 09/12/2016 à 10:47 :
Candidature pathétique. Point.
a écrit le 09/12/2016 à 10:42 :
mam, l'exemple typique du repoussoir en terme de politique. La vieille peau n'a tjrs pas saisi qu'il etait temps de raccrocher? Non, elle fiche la pagaille.
La France et sa gerontocratie.
Réponse de le 09/12/2016 à 13:22 :
Au moins , Rosinne a su rebondir à la télé ! Que MAM retourne à ses combines tunisiennes .
a écrit le 09/12/2016 à 10:10 :
a beau parler n ont cure de bien faire (droite ..gauche) ils n ont plus le monopole du résultat ..autre que perso.... reste peut etre le FN pour tout bousculer et prise de conscience des réalités
a écrit le 09/12/2016 à 9:54 :
Non événement, elle ne représente qu'elle même. Avec Fillon sa petite manœuvre va faire pschistt et elle sera dans un beau placard
a écrit le 09/12/2016 à 9:52 :
Enfin une femmes mais malheureusement une catholique aussi donc pas pour moi !
Réponse de le 13/12/2016 à 12:32 :
Vous préférez les musulmanes?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :