L'américain AIG récupère 2 milliards de dollars en vendant des avions

 |   |  211  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La filiale de l'assureur américain AIG, spécialisée dans la location d'avions ILFC va céder 53 avions à l'australien Macquarie pour deux milliards de dollars (1,46 milliards d'euros). Un moyen pour l'ancien premier assureur mondial de se renflouer et pour Macquarie d'effectuer une bonne affaire.

ILFC, la filiale de location d'avions de l'assureur américain AIG, a annoncé ce mercredi la vente de 53 appareils à l'australien Macquarie pour deux milliards de dollars (1,46 milliard d'euros). Ce prix serait inférieur à la valeur comptable de ces engins estimée à 2,3 milliards de dollars .

D'ailleurs selon Angus Gluskie, gérant de portefeuille au White Funds Management, "le contrat est bien au-dessous de la valeur du marché, ce qui devrait procurer à Macquarie un taux de retour sur investissement appréciable" rapporte Reuters.

Pour l'assureur à la recherche de liquidités dans le cadre de sa restructuration, cette vente est un moyen de se renflouer. De plus, l'ancien numéro un mondial de l'assurance avait tenté de céder ILFC, mais la filiale, très endettée, n'avait pas trouvé d'acquéreur.

L'accord devrait permettre à Macquarie de se hisser dans la cour des grandes compagnies de location aérienne avec une flotte de 186 appareils. Les analystes estiment que le groupe australien va poursuivre son développement dans ce secteur et profiter d'un marché aérien en plein expansion en Asie.

AIG, qui doit rembourser le contribuable américain après un renflouement à hauteur de 182,3 milliards de dollars, avait annoncé le mois dernier qu'il cherchait à se séparer de ces appareils pour 3,5 milliards de dollars.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :