L'assurance-vie s'achemine vers sa pire année de collecte...depuis 2012

 |  | 743 mots
Lecture 4 min.
L'assurance-vie a subi une nouvelle décollecte au mois d'octobre, de 154 millions d'euros, réduite cependant de moitié par rapport au mois précédent.
L'assurance-vie a subi une nouvelle décollecte au mois d'octobre, de 154 millions d'euros, réduite cependant de moitié par rapport au mois précédent. (Crédits : Kevin Schneider via Pixabay (CC0 Creative Commons))
En octobre, l’assurance-vie affiche une décollecte nette de 154 millions d’euros, sur un mois traditionnellement favorable à ce support d’épargne. Depuis janvier, la décollecte cumulée atteint 7,3 milliards d’euros. Des chiffres qui reflètent le contexte exceptionnel de la pandémie mais aussi les politiques commerciales des assureurs et des tendances de long terme, comme le vieillissement de la population.

L'assurance-vie affiche son huitième mois de décollecte au compteur. Le mois d'octobre a confirmé la lente décrue du placement favori des Français. Selon les chiffres de la Fédération Française des assurances (FFA), le mois d'octobre se termine sur une décollecte nette de 154 millions d'euros, soit le huitième mois consécutif de décollecte. Cette nouvelle contre-performance est d'autant plus marquante qu'octobre est traditionnellement un bon mois de collecte. Ce qui n'est pas généralement pas le cas des mois de novembre et de décembre.

Depuis le début de l'année, la décollecte nette atteint donc 7,3 milliards d'euros, contre une collecte nette positive de 22 milliards d'euros sur les dix premiers mois de l'année 2019. Soit un écart de près de 30 milliards d'euros ! Dans le détail, les cotisations se sont élevées, sur le mois d'octobre, à 10,9 milliards d'euros, dont 34% sur...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2020 à 8:42 :
Les deux premières semaines du confinement, vu l'hystérie médiatique nous hurlant que demain nous allions tous mourrir du covid, ben même moi j'y ai cru alors logique que les gens ne pensent plus trop à demain se focalisant sur maintenant.

Si on doit mourir maintenant on va pas mettre notre pognon dans une assurance vie, logique.
a écrit le 26/11/2020 à 17:53 :
On ne voit plus ce qui est rassurant dans une assurance vie dans notre époque d'incertitude!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :