Livret A, une "épargne forcée" post-Covid pour les Français

 |   |  300  mots
(Crédits : Bernadett Szabo)
La collecte du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) au titre du mois de juin 2020 est positive avec 3,69 milliards d’euros pour l’ensemble des réseaux.

Sur les six premiers mois de l'année, la collecte s'élève en cumulé à +26,13 milliards d'euros. L'encours total sur les deux produits atteint 437,1 milliards d'euros à fin juin 2020.

Cet embellie n'est pas le résultat d'une rémunération attractive : le taux de rémunération du Livret A et du LDDS a été abaissé en février de 0,75% à 0,5%, soit son...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2020 à 9:27 :
Il faut s’entraîner a moins dépendre de la consommation donc il n'y a pas d'autre alternative...!
a écrit le 22/07/2020 à 21:04 :
J'économise comme une malade pour payer l'EHPAD à ma mère qui perçoit une pension inférieure à 900 €.
a écrit le 22/07/2020 à 16:16 :
loin des racontars qui circulent sur le livret A;;; perso il est plein pourquoi ?? un je n'ai pas trop besoin d'argent il me rapporte hélas 0.5 mais en face je me finance par des emprunts a 0.3 et 0.5 que je déduis de mes revenus fonciers.... c'est mesquin mais je gagne 50 % de ce que je paye en interets...je reconnais que ce n'est meme pas amusant, par contre je ne vois personne dire du mal des annonces sur les livrets...a 8 % a 5 % qui innondent mon adresse mail...
a écrit le 22/07/2020 à 11:11 :
Les ménages se mettront à consommer dès lors que l'épargne (diminuer de la CSG et d'autres impôts) leur rapportera des intérêts conséquents et 0,50 % d'intérets ne va pas les inciter à consommer plus. Tout est fait, pour décourager, on incite les gens à la prudence, car on ne leur fait aucun cadeau et même on les considère comme des parias. Il ne dispose plus de leur argent, le citoyen lambda doit apporter des justificatifs dès lors qu'il verse un peu d'argent l'argent liquide sur son compte. Par contre, les dealers font la loi dans les quartiers et les villes ! On les laisse tranquille continuer leur commerce et rendre la vie impossible à certains.....
a écrit le 22/07/2020 à 9:24 :
A une époque on le planquait sous le matelas et finalement c'était certainement bien mieux que de donner notre fric à des gens qui s'en servent pour anéantir la planète et son humanité et involontairement en plus seulement par pathologique cupidité.
Réponse de le 22/07/2020 à 16:20 :
Je suis bien de votre avis
a écrit le 21/07/2020 à 15:30 :
"une "épargne forcé""
forcée ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :