Axa : nouvelle baisse du chiffre d'affaires

 |   |  355  mots
(Crédits : Shiny Things)
L'activité de l'assureur a reculé de 2% sur les neuf premiers mois de l'année. Les performances ont notamment été mauvaises dans l'assurance vie au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Axa annonce ce jeudi une baisse de 2% de son chiffre d'affaires total, à 68,09 milliards d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. A base comparable (effets de change et périmètre constants), le recul de l'activité est de 5,1%.

Les revenus de l'assureur Axa baissent principalement en raison d'un recul au Royaume-Uni et aux Etats-Unis sur les produits d'assurance vie. "La France, l'Italie et l'Allemagne ont enregistré des croissances positives, tandis que les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont rencontré des conditions de marché défavorables, notamment sur leurs activités de produits en unités de compte", indique le groupe.

Le chiffre d'affaires total de cette activité vie, épargne, retraite recule de 6% à 42, 70 milliard d'euros (conntre une baisse de 7% au premier semestre). La collecte nette ressort positive à 7 millions d'euros contre 7,8% sur la même période un an plus tôt.

Le volume des affaires nouvelles (APE) ("Annual Premium Equivalent", soit la somme de 100% des primes périodiques sur affaires nouvelles et de 10% des primes uniques sur affaires nouvelles) est, lui, en nette baisse de 12,7% à 4,5 milliards d'euros, "du fait notamment du ralentissement des produits d'investissement et d'épargne via nos réseaux de distribution non propriétaires", explique l'assureur dans son communiqué.

De son côté, le chiffre d'affaires de l'activité dommages est en hausse de 2,5% à 20,52 milliard d'euros, "sous l'effet de volumes plus importants pour l'activité de particuliers, un effet en partie compensé par le ralentissement de l'activité d'assurance aux entreprises en raison de l'environnement économique défavorable", précise le groupe.

Enfin, le chiffre d'affaires de la gestion d'actifs s'effondre de 26,3% à 2,25 milliards d'euros.

"Les tendances observées sur nos activités au cours des neuf premiers mois de 2009 sont en ligne avec celles du premier semestre, avec une légère baisse du chiffre d'affaires total et le maintien d'une collecte nette positive sur nos activités d'assurance", commente Henri de Castries, président du directoire d'AXA.

Pour les prévisions, l'assureur indique juste que "les perspectives générales des marchés financiers se sont éclaircies au cours des six derniers mois, ce qui rend l'environnement plus favorable à l'évolution de nos activités."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2009 à 12:09 :
le salaire fixe d'Henri de Castries a augmenté de 20% l'an dernier.
a écrit le 29/10/2009 à 8:59 :
Et ce n'est qu'un début

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :