Les actifs asiatiques d'AIA intéressent Generali

 |   |  150  mots
Si AIG accepte de ne lui en céder qu'une partie, Generali se dit prêt à étudier le dossier. Cette "offre" intervient alors qu'une introduction en bourse des actifs asiatiques de l'assureur américain est sérieusement enviagée.

Prudential ayant renoncé à reprendre les actifs asiatiques d?AIG, c?est au tour de Generali de s?y intéresser. Giovanni Perissinotto, l'administrateur délégué de l'assureur italien, a révélé ce vendredi l?intérêt de l?assureur italien pour une partie seulement de ces actifs.

AIG doit d'abord "décider ce qu'il veut faire (...) S'il veut en vendre des parties, nous pourrions y réfléchir", a-t-il expliqué à la presse, en marge d'une conférence.
"Le cadre n'est pas clair", a-t-il ajouté, faisant référence au fait qu'on ne sait pas pour le moment si AIG veut vendre ou introduire en Bourse ses actifs asiatiques.

Selon une source proche du dossier, le directeur général d'AIG Robert Benmosche aurait en effet demandé à son conseil d'administration un délai pour étudier les modalités d'une éventuelle mise en Bourse de sa filiale asiatique d'assurance-vie.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :