Emmanuel Chiva pressenti pour remplacer Joël Barre à la DGA

Emmanuel Chiva est pressenti pour devenir le prochain délégué général pour l'armement (DGA) en remplacement de Joël Barre. Il devrait former un tandem avec Thierry Carlier, l'actuel patron de la direction du développement international de la Direction générale de la l'armement.
Michel Cabirol
Emmanuel Chiva est pressenti pour devenir le prochain délégué général pour l'armement
Emmanuel Chiva est pressenti pour devenir le prochain délégué général pour l'armement (Crédits : Agence de l'Innovation de Défense)

Si la nomination du patron de l'Agence de l'innovation défense (AID) Emmanuel Chiva à la tête de la Direction générale de l'armement est confirmée, elle devrait provoquer de l'émoi au sein de la caste puissante des ingénieurs de l'armement. Selon des sources concordantes, Emmanuel Chiva, qui est le premier patron de l'AID créée il y a près de quatre ans, devrait remplacer Joël Barre, qui va faire valoir ses droits à la retraite à partir du 31 juillet. Une nomination surprise mais finalement dans la droite ligne des choix d'Emmanuel Macron, qui aime prendre à rebrousse-poil les grands corps de l'État français. La trajectoire de ce capitaine de vaisseau de réserve est incroyable : il y a encore quatre ans, Emmanuel Chiva était le PDG d'Agueris, une PME française filiale du groupe belge John Cockerill.

L'actuel directeur de l'AID devrait former un tandem avec Thierry Carlier, directeur du développement international (DDI) de la Direction générale de l'armement (DGA), qui serait un numéro deux avec des prérogatives élargies. Candidat à la succession de Joël Barre, le patron de la DDI est crédité de nombreux succès à l'export ces cinq dernières années. A commencer par le Rafale aux Émirats Arabes Unis, en Indonésie, en Grèce et en Croatie. En matière d'exportations d'armements, le quinquennat de la ministre des Armées Florence Parly a été un réel succès : 9,1 milliards en 2018, puis 8,3 milliards en 2019, et, enfin, 4,8 milliards en 2020, année de la Covid. Mais ce sont surtout les exportations en 2021 et, plus encore en 2022, qui font exploser les bilans et atteindre des sommets jamais atteints. Soit un total estimé à plus de 65 milliards d'euros sur la période du quinquennat.

Michel Cabirol
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 29/07/2022 à 14:10
Signaler
Les ingénieurs de l'armement sont-ils si mauvais qu'il n'y en a pas un pour remplacer Joël Barre ? #VincentImbert #GuillaumePoupard #FrançoisCoté #EvelineSpina #MarieHeleneBaroux #CecileSellier

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.