Objectifs prudents pour Pernod Ricard en raison de la crise

Pernod Ricard, qui a fait état d'une très forte croissance organique de son chiffre d'affaires au premier trimestre, largement supérieure aux attentes, se montre prudent dans ses objectifs annuels en invoquant des anticipations de croissance ralentie dans les pays matures.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le numéro deux mondial des spiritueux derrière le britannique Diageo a fait état ce jeudi d'un chiffre d'affaires de 1,99 milliard d'euros, dépassant les attentes des analystes interrogés par Reuters (1,91 milliard). Surtout, sa croissance organique a atteint 11%, plus du double de ce qui était attendu par le consensus (+5,6%).

Le propriétaire de l'anis Ricard, du cognac Martell, de la vodka Absolut ou du whisky Chivas Regal a dit tabler pour son exercice 2011-2012 sur une croissance organique de son résultat opérationnel limitée à 6% (en retrait par rapport aux 8% de l'exercice précédent), disant se placer dans "un scénario macroéconomique de développement soutenu des pays émergents et de croissance ralentie des marchés matures".

Cette prévision ne devrait guère surprendre les analystes, habitués à la prudence du groupe. Alors qu'ils tablent en moyenne sur une hausse de l'opérationnel d'environ 8%, les analystes avaient anticipé une prévision comprise entre 6% et 7%.

Malgré la tourmente financière et la crise des dettes souveraines en Europe, le directeur général Pierre Pringuet avait affiché son optimisme lors d'une interview à Reuters au début septembre, estimant qu'il ne constatait "aucune dégradation de la conjoncture en Europe occidentale".

Le titre Pernod Ricard a clôturé à 64,60 euros à la Bourse de Paris mercredi, signant une hausse de 1,22% depuis janvier et sous-performant son indice sectoriel européen, qui avance de 4,2% sur la période, alors que Diageo signe une hausse de 12,8%.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.