Les ventes de jouets atteignent un niveau record

 |   |  244  mots
Copyright Reuters
Le budget cadeau pour les enfants est toujours préservé, même en période de crise.

Malgré la crise, le Père Noël ne délaissera pas les tout-petits. Les ventes de jeux et de jouets ont déjà progressé de 7 % depuis janvier, selon NPD Europe. Elles devraient atteindre un record cette année, après une progression estimée à 5,5 % sur l'année 2011. La Grande Récré espère faire mieux encore : l'enseigne aux 186 magasins en France se dit en mesure de boucler son exercice 2011 sur 400 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011, soit 10 % de plus qu'en 2010. À la veille de Noël - 60 % des ventes de jeux et de jouets se concluent en novembre et décembre -, fabricants et distributeurs font preuve d'enthousiasme. Pourquoi ? « Le budget des cadeaux consacrés aux enfants est toujours préservé », note Stéphane Rimbeuf, associé chez Deloitte.

Best-sellers

Les distributeurs sont en pleine expansion. De plus, les fabricants leur fournissent de gros best-sellers. Hasbro fait virevolter ses toupies Beyblade (2,7 millions d'exemplaires vendus en France), Mattel a remis sa Barbie entre les mains des fillettes (+ 17 % de ventes dans le monde). Et, de Star Wars à Hello Kitty en passant par la Mc Queen de Cars, leurs parents craquent pour des jeux à l'effigie des personnages de leur adolescence.

Toutefois, ils ne sont guère insouciants : beaucoup choisiront des jeux éducatifs. Cette priorité accordée aux puzzles, Meccano et autres jeux créatifs serait signe d'une angoisse. Les adultes se préoccuperaient très tôt « des conditions d'une réussite future » de leurs enfants, selon Deloitte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/11/2011 à 7:49 :
Merci à tous de regarder ou ils sont fabriqués et de boycotter tout ce qui vient de chine, sinon nos bambins auront des jouets mais pas d'avenir si on ne fait rien pour leur futur ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :