Italie : forte amende pour le directeur général délégué de LVMH

Antonio Belloni a écopé d'une amende de 350.000 euros et d'une interdiction d'exercer pendant huit mois pour avoir divulgué des informations confidentielles lors de l'OPA de LVMH sur Bulgari en 2011.
Bernard Arnault, patron de LVMH, en compagnie de Antonio Belloni, en février 2011.
Bernard Arnault, patron de LVMH, en compagnie de Antonio Belloni, en février 2011. (Crédits : Reuters)

Cinq ans après les faits, la Consob, l'autorité italienne de régulation boursière, a sévi. Antonio Belloni, directeur général délégué du groupe français de luxe LVMH, a écopé d'une amende de 350.000 euros. Cette sanction est assortie d'une interdiction d'exercer pendant huit mois une fonction au sein d'une entreprise cotée.

La Consob rappelle dans son communiqué que le 7 mars 2011, les patrons du joailler de luxe italien Bulgari ont annoncé dans un communiqué de presse la reprise de leur société par LVMH à travers une OPA du géant français offrant une prime de 60% par rapport au dernier prix affiché par l'action Bulgari à la Bourse.

Le gérant d'une société suisse également sanctionné

"Avant la diffusion de ce communiqué, Antonio Belloni, directeur général délégué, a communiqué, en-dehors de l'exercice normal de son travail et de sa fonction, à Alessandro Sonvico", gérant de la société de gestion suisse Pentagram, "l'information privilégiée concernant (...) l'OPA sur toutes les actions Bulgari", poursuit la Consob.

Les mêmes sanctions, amende de 350.000 euros plus interdiction de huit mois, ont été infligées à Alessandro Sonvico, même si une partie de l'amende devra être payée par la société Pentagram.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 02/11/2016 à 19:41
Signaler
De temps en temps ils en attrapent un pour faire comme si...

à écrit le 02/11/2016 à 18:42
Signaler
Risible.....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.