La crise contraint Honda à abandonner la Formule 1

Le deuxième constructeur automobile japonais annonce son retrait de la Formule 1, en raison de la crise économique mondiale. Ce retrait précipité porte un nouveau coup au sport automobile.

2 mn

Honda, le deuxième constructeur automobile japonais, vient d'annoncer depuis Tokyo son retrait de la Formule 1, en raison de la crise économique mondiale. "Honda va se retirer de la Formule 1 et 2008 sera sa dernière saison", a déclaré le président de Honda Motor, Takeo Fukui, lors d'une conférence de presse.
 

"Cette décision difficile a été prise à la lumière de la dégradation rapide de l'environnement dans le secteur de l'industrie automobile, due aux subprimes américaines, au resserrement du crédit et à la récession des économies mondiales", a souligné Takeo Fukui. Selon certains observateurs, l'écurie Honda nécessite un budget de fonctionnement annuel de 230 millions d'euros environ. 

Honda n'a pas encore pris de décision concernant la vente éventuelle de l'écurie mais le groupe a également exclu de continuer à fournir des moteurs. "Il s'agit d'un retrait total", affirme-t-on du côté de Honda. Ce retrait précipité porte un nouveau coup au sport automobile, déjà touché par la crise mondiale. La France a purement et simplement annulé son GP en 2009 en raison du contexte économique difficile.
Le président de la fédération internationale automobile (FIA) Max Mosley a lancé en octobre un cri d'alarme sur la viabilité économique de la Formule 1 et appelé les écuries à soumettre des propositions pour réduire les coûts. Ce dernier a averti que "perdre encore deux équipes placerait (la F1) dans une situation intenable". "Actuellement, nous avons 20 voitures en compétition, si nous perdons deux équipes nous n'en aurions plus que 16 et la grille de départ cesserait d'être crédible", avait-il déclaré. 
 

Honda avait fait ses débuts en F1 en tant que constructeur en 1964 dans le Grand Prix d'Allemagne. Elle avait remporté sa première victoire en Italie en 1967, mais avait dû se retirer l'année suivante afin de permettre à la société de concentrer ses ressources sur le développement d'un véhicule de tourisme compact. Honda était revenu à la F1 comme fournisseur de moteur de 1983 à 1992, enchaînant les victoires avec des pilotes comme Nelson Piquet, Ayrton Senna et Alain Prost.

Toutefois, après l'interdiction des systèmes turbo, Honda s'était à nouveau retiré de la F1. Le constructeur japonais avait fait son retour en compétition en 2000, en s'associant avec le constructeur anglo-américain BAR pour la conception d'une monoplace équipée d'un moteur Honda. Le partenariat avait duré six ans, jusqu'à la création de l'écurie Honda Racing F1 Team en 2006, couronnée par la victoire du pilote britannique Jenson Button en Hongrie la même année.

Honda s'est classé au 9e rang des constructeurs cette année avec 14 points. Le pilote brésilien Rubens Barrichello a réalisé la meilleure performance de l'écurie japonaise en terminant troisième à Silverstone. Honda avait également fourni des moteurs et un soutien technique à l'écurie de F1, Super Aguri, qui avait annoncé son retrait de la compétition en mai en raison de difficultés financières.


 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
La guerre économqiue mondiale va faire des dégâts colossaux. L'abandon dans la formule 1 n'est pas une déroute vu l'argent gaspillé par les nababs comme Ecclestone et toute sa clique. La formule 1 a beaucoup perdu en transgressant les règles du sport...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Et dans le même temps, la France propose d'investir 150 M? sur le dos des contribuables Yvelinois pour construire un nouveau circuit financé en totalité par des fonds publics. Un vrai scandale en cette période de crise alors que nous avons déjà un ci...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
C'est domage!je l'aimais bien cette écurie,elle allait simplement.Après Super Agury,c'est la maison mère.Il faut dire que l'argent englouti,pour très peu de résultat sportifs,n'à pas aidé en faveur du maintient du constructeur.Quand au GP de France,i...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le circuit de Nevers Magny-Cours ne ressemble pas c'est sûr à Spa Francorchamps, cependant les pilotes s'accordent tous à penser que ce circuit est un exelent circuit. Le berceau de la F1 c'est L'EUROPE!! Mais Mr Ecclestone veut que des VIP puisse...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.