Brève interruption de travail dans une usine Honda en Chine

L'usine chinoise de Honda Motor a cessé sa production mercredi et jeudi en raison de la grève de certains de ses salariés réclamant des hausses de salaires et une amélioration de leurs conditions de travail.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'usine chinoise de Honda Motor, qui produit 50.000 véhicules par an à destination de l'Europe, a cessé sa production mercredi et jeudi, certains salariés ayant refusé de reprendre le travail, a annoncé vendredi un porte-parole.

"Ce n'était pas une grève organisée" a précisé le porte-parole, Yoshiyuki Kuroda. "Un très petit nombre de salariés ont refusé de retourner à leur poste pendant ces deux jours, ce qui nous a obligé à interrompre totalement la chaîne de production". Les revendications des salariés portaient sur une hausse des salaires et une amélioration des conditions de travail. Un compromis a été rapidement trouvé, selon le porte-parole qui n'a pas précisé les modalités de l'accord.

Ces dernier mois, certaines usines du groupe Honda ou d'autres constructeurs ont été contraintes de suspendre leur production en Chine en raison de grèves semblables chez leurs équipementiers. Au début du mois, Honda a été été obligée de proposer au personnel de son usine de pièces détachées de Foshan (province méridionale du Guangdong) , une hausse de salaire de 24%.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.