BMW discute avec le coréen Hyundai sur des moteurs communs

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les discussions viennent de commencer entre les deux constructeurs, selon l'agence Reuters.

Le spécialiste allemand du haut de gamme BMW et le sud-coréen Hyundai Motor discutent d'une alliance éventuelle dans les moteurs, a affirmé ce vendredi à l'agence Reuters une source proche du dossier. "Les discussions ont à peine commencé", souligne la source. La lettre d'information allemande Automobil Produktion rapportait jeudi que le constructeur bavarois discutait avec Hyundai Motor pour établir un partenariat qui lui permettrait de partager les coûts de développement de nouveaux moteurs, estimés entre un et deux milliards d'euros. Hyundai a naguère partagé des moteurs avec Mitsubishi et Chrysler.

Accords avec PSA

BMW était jusqu'ici engagé exclusivement avec le groupe français PSA. Les deux firmes partagent depuis 2002 les petits moteurs à essence (1,4, 1,6 et 1,6 turbo), qui équipent aujourd'hui les Mini, la marque anglaise propriété de BMW, et les Peugeot 207, 208, 308 ou autres Citroën C3, C4,  DS3, DS4. Des mécaniques qui ont remporté plusieurs années de suite le trophée du meilleur moteur. Par ailleurs, les deux sociétés ont créé l'an dernier une co-entreprise à 50-50 sur la chaîne de traction hybride. 100 millions d'euros d'investissements sont prévus. Les premiers fruits de cette collaboration devraient voir le jour au milieu de la décennie.

Liens avec Toyota

BMW a par ailleurs signé le 1er décembre dernier avec le japonais Toyota une lettre d'intention pour étudier une prochaine génération de batteries lithium-ion destinés auxdits modèles hybrides et électriques. Au terme de cet accord, la firme de Munich fournira par ailleurs des diesels de 1,6 et 2 litres de cylindrée à Toyota partir de 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :