Après Aulnay, PSA s'apprête à fermer un nouveau site en Ile-de-France

Le groupe automobile français va soumettre ce mercredi au comité d'entreprise un projet de fermeture du site de Meudon-la-Forêt qui abrite des fonctions supports du groupe (informatique, ressources humaines...). Il s'agit d'opérer une nouvelle cession immobilière tandis que les ventes continuent à s'effondrer en Europe.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Peugeot)

PSA continue à réduire la voilure. Après l'annonce de la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, le constructeur automobile français s'apprête à annoncer celle du site de Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine). Cette information a été divulguée par l'agence Reuters, qui s'est procurée un document de la direction du groupe. Ce document doit être remis aux syndicats ce mercredi matin dans le cadre d'un comité central d'entreprise ordinaire. Un communiqué officiel, parvenu plus tard dans la matinée, a confirmé le "projet de déménagement" du site de Meudon-la-Forêt. «?Dans le contexte économique difficile traversé par le groupe, la rationalisation du taux d'occupation des sites et l'adaptation de l'aménagement des implantations actuelles des postes de travail (...) s'imposent?», est-il écrit sur ce document par la direction qui justifie ainsi la fermeture du site.

Objectif principal, céder les locaux

Il s'agirait en premier lieu d'une cession immobilière des locaux de ce site de Meudon-la-Forêt qui abrite des fonctions supports (informatique, gestion des ressources humaines...) et pas d'activités de production. Si le groupe indique dans son communiqué qu' "il n'y aura aucune suppression d'emploi", les 660 salariés du site pourront néanmoins opter  pour le plan de départs volontaires qui vise à supprimer 3.600 postes hors production. Les autres salariés seront transférés vers les autres sites de la région, notamment celui, voisin, de Vélizy où 400 personnes pourraient être accueillies selon PSA. D'autres salariés iront à Poissy et une vingtaine de cadres devraient être transférés dans l'est de la France, à Vesoul.

Ventes en recul

Le constructeur automobile français cherche à dégager 200 millions de recettes à travers des cessions immobilières après les deux milliards d'euros de cessions d'actifs engrangés en 2012. Récemment, le groupe a cédé son siège social avenue de la Grande;Armée à Paris. Il faut dire que la situation continue de se dégrader pour PSA dont les ventes ont dégringolé de près de 14% depuis le début de l'année en Europe. Au premier trimestre, son chiffre d'affaires a reculé de 6,5% à 13,02 milliards d'euros.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 22/05/2013 à 18:58
Signaler
de plusieurs autres sites. Comme les Marchés Internationaux, nous n'avons rien ( énergie, moral), aucun plan économique. Par rapport à notre demande, climat économique très froid, nous n'avons pas de plan valable. Le dimanche dernier, le Ministres de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.