Le prix du diesel augmente, et va continuer à augmenter... Les Français s'en détournent

 |   |  517  mots
Les achats de diesel ont fortement chuté passant de 64% des voitures neuves en 2012 à 38% en 2016.
Les achats de diesel ont fortement chuté passant de 64% des voitures neuves en 2012 à 38% en 2016. (Crédits : Décideurs en région)
Les prix à la pompe ont augmenté après la décision de l'OPEP de réduire sa production. Mais cette augmentation devrait se poursuivre par le truchement des différentes fiscalités qui ont été recalibrées afin de réduire l'écart entre le diesel et l'essence. Les Français, eux, ont déjà commencé à massivement baissé leurs achats de voitures diesel.

Le temps du carburant pas cher touche-t-il à sa fin ? L'année 2016 se termine en tout cas sur une touche moins optimiste qu'en début d'année. Avec un litre à 1,2134 euros en moyenne, le diesel a enregistré sa cinquième semaine de hausse consécutive, selon le ministère de l'Énergie. Pour rappel, il y a un an, ce même carburant tombait sous le seuil de 1 euro le litre.

À ce niveau, le diesel reste encore bon marché comparé au 1,5 euro le litre atteint en 2012, comme le rappel l'économiste Thomas Porcher sur BFMTV. Il n'empêche qu'il s'agit d'une hausse de près de 20% en un an.

Cette hausse est la répercussion directe de la hausse des cours du pétrole sur les marchés. En novembre, les cours du pétrole ont augmenté de 20% suite à l'annonce de l'OPEP de réduire sa production d'or noir afin de soutenir les cours.

En réalité, les prix avaient déjà commencé à augmenter puisque la décision du cartel n'a contribué qu'à hauteur de 7% de la hausse des cours sur l'ensemble de l'année.

Difficile d'anticiper l'évolution des cours du pétrole, soumis à une très forte et imprévisible volatilité. En revanche, les prix du diesel vont augmenter de 3,9 centimes dès janvier, tandis que l'essence augmentera de 1,1 centime. Les différentes fiscalités qui pèsent sur les produits énergétiques (TICPE) vont davantage pénaliser le diesel et ainsi réduire l'écart entre l'essence et le diesel.

Selon Thomas Porcher, le diesel pourrait atteindre 1,3 euro le litre. Il a estimé que le surcoût lié à cette hausse du prix à la pompe pourrait coûter jusqu'à 14 euros par mois pour un ménage moyen, et 20 euros pour un ménage qui habite en zone péri-urbaine et qui sollicite donc la voiture beaucoup plus souvent.

La panoplie de mesures anti-diesel

Les ménages, eux, ont déjà tiré les conclusions de cet état de fait puisqu'ils ont largement réduit leurs achats de diesels. En 2012, 64,4% des immatriculations neuves de particuliers étaient des diesels. Elles ne représentent plus que 38%  de ces achats. Selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip), la consommation d'essence a augmenté de 3,1% sur les onze premiers mois de l'année 2016, contre une quasi-stagnation de la consommation de diesel (+0,3% seulement).

La tendance devrait s'aggraver puisque parmi la panoplie de mesures anti-diesel prise par le gouvernement, il y a également des mesures visant les achats de société, qui représentent plus de la moitié du marché du neuf.

L'année 2017 pourrait donc être une année charnière. Mais rien ne dit que les jeux sont faits. Une nouvelle fièvre des cours du brut pourrait ainsi redonner des arguments au diesel. Car même si l'écart de fiscalité entre le diesel et l'essence se réduit, la motorisation diesel reste moins consommatrice en carburant (entre 20 et 25% selon les modèles et les motorisations). Mais il faudra une sacrée augmentation, car en dessous de 25.000 kilomètres par an, une voiture essence reste plus économique qu'un diesel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2017 à 10:56 :
Il y a 25 ans, les autorités encourageaient à merveille l'achat du diesel avec des prix alléchants jusqu'au moment où les voitures Diesel ont fini par représenter environ plus du deux- tiers du Parc Autos. Ainsi il faut bien en profiter de cette situation et imposer un prix supplémentaire, nécessaire pour renflouer les Caisses de l'Etat. C'est normal ???
a écrit le 02/01/2017 à 3:01 :
Il est évident qu'il faut taxer plus les énergies fossiles dont on dépend encore à 50% et qui coûtaient encore 70 milliards d'euros par an d'importations récemment et soutenir le développement des véhicules électriques bien plus efficients. Des épidémiologistes japonais de l'université d'Okayama ont évalué l'impact sur la santé de la politique anti-diesel mise en place depuis l'an 2000 dans des ville comme Tokyo. Leur étude parue en 2016 dans la revue Epidemiology met en lumière une association significative entre baisse des concentrations de particules fines et diminution de la mortalité. L'avenir est enfin à l'électrique dont le rendement peut dépasser les 98% (moteurs dans les roues etc), l'autonomie devrait nettement progresser et les prix des batteries baisser ce qui rendrait ces véhicules compétitifs avant 2022, soit demain. Le niveau de recyclage et les différents types de batteries améliorent nettement également le bilan global du cycle complet de ces véhicules sans parler des autres apports, solaire (voir a2 Solar), volant d'inertie, récupération d'énergie des suspensions, roues (BH-03 Goodyear), triboélectricité etc. La récupération d'énergie au freinage évite en plus des montagnes de particules polluantes chaque année. En plus le stockage des batteries permettra de compléter le réseau comme le font Nissan et d'autres. On peut aussi citer les batteries de flux particulièrement pertinentes pour les poids lourds même si des véhicules comme la Quantino allemande les utilisent pour des autonomies très élevées : http://www.nanoflowcell.com/technology/
a écrit le 31/12/2016 à 18:16 :
2 voitures sur 5 deja electriques dans ma boite, et l'annee prochaine, arrivee d'une Zoe 40kwh et d'une Chevrolet Bolt donc 4/5 de VE en attendant un Trafic electric. Donc on s'en four un peu des houses d'autant que 50pc de notre electricite vient de panneaux soldiers. Enjoy vous remerciant de payer pour nous...
Réponse de le 01/01/2017 à 15:02 :
Panne sèche, passé quelques km : formidable plus de routes et chères abusives autoroutes ( vides avec l'électrique)
a écrit le 31/12/2016 à 17:19 :
Je suis "overdosé" de taxes, augmentation du gaz 5 pour cent dont la moitié en fiscalisation, le diesel augmentation pour la santé mais surtout pour les caisses de Bercy car oui il y a pollution mais la voiture y est pour un tiers et le reste chut pas encore de taxe, la commune n'augmente pas la taxe d'habitation mais joue sur la taxe communale de ma facture d'électricité pour ceux qui ne le savent pas épluchez votre facture qui comprend en plus la taxe fumeuse de l'acheminement qui est en fait le paiement de la retraite des électriciens/ gaziers. Que pouvons nous faire contre la dictature de l'état et des élus rien en sachant que tous de l'extrême droite en passant par LR le PS et l'extrême gauche avec les partis inutiles type UDI, Debout, UPR etc etc , alors pour maintenir mon pouvoir d'achat je viens de commander des équipements dans un autre pays de l'Union, j' ai acheté une voiture hors France toujours avec factures oui aujourd'hui mon patriotisme, pour défendre nos emplois mais aussi nos services publics, est essoufflé et demain plus plus?!. Je crois que le politique de droite le tandem Sarkozy/ Fillon et son jumeau de gauche Hollande/ Valls mais les propositions des autres sont du même niveau, ainsi que députés et sénateurs et parfois les maires et autres élus territoriaux, sur la ligne taxes taxes taxes impôts impôts impôts ils ne comprennent pas ou refusent de comprendre que le trop plein est entrain de déverser un ras le bol qui ne s'exprimera pas dans les urnes abstentions, votent blancs mais aussi votent contre mais pas pour. Mesdames et Messieurs attention si la rue ne bougent pas il y d'autres méthodes bien plus graves que vous ne voyez pas dans vos tours d'ivoire. Alors demain? au revoir merveilleux pays France que les élus dictateurs ont défiguré et que je supporte plus car incapable de gestion saine et pour cause seul les mots taxes et impôts sont leur gouvernance et tout cela pour 6 millions de chômeurs et 2000 milliards de dette;
Réponse de le 31/12/2016 à 18:58 :
Exactement cela.
Réponse de le 01/01/2017 à 10:23 :
L'inculture est navrante !
Je vous renvoie "basculement" à l'article 13 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 !
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen-de-1789.5076.html
La raison d'être de notre démocratie repose sur l'impôt car sans contribution point de fonctionnement de notre société ( infirmières, pompiers, police, armée , justice,routes,voies ferrées,...)
Par opposition , là où l'impôt est inexistant , ce sont les dictatures qui s'imposent comme en Syrie ou en Corée du Nord.
A vous de choisir !
Au fait , les produits que vous évoquez comme le gaz et le pétrole sont importés à 99% de pays souvent totalitaires comme l'Arabie Saoudite, la Russie ,...
Faisons en sorte que nous consommions moins avec un plan Marshall pour isoler nos logements !
Ce sera créateur d'emplois et surtout de moindre dépendance aux autres !
Raz le bol des gémisseurs qui ne proposent rien !
Réponse de le 01/01/2017 à 12:41 :
Si mon commentaire est navrant le votre est dans l'utopie et surtout un manque de réalisme. . D'abord vous avez mal lu mes propos car oui l'impôts est une obligation et pour vous dire je n'ai n' y besoin de conseil constitutionnel ni des droits de l'homme pour accepter qu'une partie de mes revenus soit mis dans "un pot commun" pour info en milliers d'euros, pour le bien de tous. Mais vous oubliez ce que demande chaque citoyen que l'impôts soient redistribué avec de l'efficacité pour le bien commun ce qui n'est pas le cas et oui cette redistribution souvent par clientélisme dont deux symboles les réserves des élus et le Conseil Social Eco et environnement inutile mais utile pour les copains coquins, la corruption dans les rouages des élus avec cette nouvelle idée économique le Partenariat Public Privé le fameux et surtout fumeux PPP qui permet sans ligne budgétaire de construite pas forcément l'utile mais qui va faire exploser la charge fiscale en milliards pour les citoyens, je vous laisse lire les rapports de la Cour des Comptes pour voir les dérives à la charge du contribuable etc etc . Ne parlez pas démocratie dans une république bannière. L'impôts oui sans aucune restriction sauf pour l'irresponsabilité politique. Tous mes vœux pour 2017.
a écrit le 31/12/2016 à 16:08 :
"ont commencé à massivement baisser" ; ER, infinitif
a écrit le 31/12/2016 à 9:43 :
et quand une ministre dit qu'il faut interdire le diesel
c'est elle qui va payer les futur chomeur
et indemniser les surcouts que les Français devront payer en plus
vu sa gestion dans sa region encore une qui se sert du porte feuille des contribuables
vite degager ses personnes inutile
a écrit le 30/12/2016 à 11:11 :
Il est évident qu'il faut taxer plus les énergies fossiles dont on dépend encore à 50% et qui coûtaient encore 70 milliards d'euros par an d'importations récemment et soutenir le développement des véhicules électriques bien plus efficients. Des épidémiologistes japonais de l'université d'Okayama ont évalué l'impact sur la santé de la politique anti-diesel mise en place depuis l'an 2000 dans des ville comme Tokyo. Leur étude parue en 2016 dans la revue Epidemiology met en lumière une association significative entre baisse des concentrations de particules fines et diminution de la mortalité. L'avenir est enfin à l'électrique dont le rendement peut dépasser les 98% (moteurs dans les roues etc), l'autonomie devrait nettement progresser et les prix des batteries baisser ce qui rendrait ces véhicules compétitifs avant 2022, soit demain. Le niveau de recyclage et les différents types de batteries améliorent nettement également le bilan global du cycle complet de ces véhicules sans parler des autres apports, solaire (voir a2 Solar), volant d'inertie, récupération d'énergie des suspensions, roues (BH-03 Goodyear), triboélectricité etc. La récupération d'énergie au freinage évite en plus des montagnes de particules polluantes chaque année. En plus le stockage des batteries permettra de compléter le réseau comme le font Nissan et d'autres. On peut aussi citer les batteries de flux particulièrement pertinentes pour les poids lourds même si des véhicules comme la Quantino allemande les utilisent pour des autonomies très élevées : http://www.nanoflowcell.com/technology/
Réponse de le 01/01/2017 à 19:36 :
Et Fiscaliser alors à 80% comme l'essence, dès que le " parc " sera à 30%
a écrit le 30/12/2016 à 10:52 :
Mauvais tendence pour ceux qui vivent en petites villes, les hameaus et la campagne, privées total de transport en commum.
a écrit le 30/12/2016 à 9:04 :
L'auteur multiplie les fautes de tournures, de syntaxe et d'orthographe...Et sur le fond il empile les arguties et lieux communs...Il est diplomé de quelle école de journalisme ce cher monsieur ??? Bref un article low cost qui ne grandit pas l'image d'un journal autrefois sérieux et professionnel comme La Tribune...Mais c'est la crise et tout est déclassé ici bas...On pourrait dire qu'on est tombé en tribune populaire..
a écrit le 30/12/2016 à 8:38 :
"Le temps du carburant pas cher ..." mais ce ne sont pas les carburants qui sont chers, ce sont toute les taxes qu'il y a dessus : TVA, TIPP, TICR, Taxe carbone, etc. Si l'état ne pompait pas, comme il le fait, pour combler les trous qu'il fait aussi, le carburant devrait être beaucoup moins cher. En les enlevant ; SP95 , 41 cents d'€: Gazole : 28,6 cents d'€ (source BFM Business 10/08/2016). De plus, il est curieux de constater que la nouvelle norme européenne obligera les voitures essence à être équipées d'un filtre à particule...étonnant non. Les talibans verts comme la sinistre de l'environnement agissent sans aucun discernement. Le cas des éoliennes grassement subventionnées et qui ne brasse que du vent, mais des sommes colossales est assez significatif. Le comble c'est qu'on en arrive à les faire tourner, même quand il n'y a pas de vent, prodigieux !
Réponse de le 30/12/2016 à 11:21 :
Eolien offshore (plus chères qu'onshore) au Danemark : 49 euros le MWh. EPR France : au moins 125 euros le MWh non compris démantèlement, risques (entièrement à charge du public en cas d'accident), stockage de plus de 100.000 ans des déchets à très hauts risques. Les énergies renouvelables se développent bien plus vite que le nucléaire dans le monde, ce n'est pas sans raison, sauf à être de mauvaise foi. Normal de taxer les énergies fossiles, elles coûtent près de 70 milliards d'euros par an d'importations. Dans le cas inverse les déficits exploseraient bien plus encore.
a écrit le 29/12/2016 à 19:32 :
Contrairement à ce que prétendent les experts, le gasoil ne pollue pas plus que l'essence. On nous a vanté les filtres à particules. Ils équipent maintenant tous les modèles. De plus, le moteur diesel consomme moins de carburant que son homologue à essence. Pourquoi alors vouloir la mort du diesel si ce n'est pour une raison purement financière doublée d'une dose de religion verte. Là ou se situent les ayatollahs bardés de certitudes et de beaucoup d'incompétence!
Réponse de le 29/12/2016 à 21:23 :
Tout à fait d'accord.
Si des nains n'avaient pas ruiné la France en seulement vingt ans, avec un peu de jugeote ils auraient dit, puisque l'essence est moins nocif on va baisser les taxes sur le prix de l'essence.
Logique non?
Mais non toujours plus
Un ouvrier qui bosse, paie l'ISF
20% de TVA sans parler des carburants,
15% d'impôts sur le revenu
15% d'impôts local + impôts foncier
Coluche revient, ils sont devenus fous
Réponse de le 30/12/2016 à 0:35 :
Et sous peu le " L.S.F " Loyer Fiscal de Solidarité, à l'encontre des propriétaires occupants de " leur... " logement, concocté par un service du 1er Sinistre : France Stratégie. Il devrait s'appeler plus honnètement " France Fiscalisme ". Parti Socialiste = Fiscalisme Obsessionnel .
Réponse de le 30/12/2016 à 11:28 :
@ Monsieur le "Surexpert" Chevrier91 : si le diesel ne pollue pas pourquoi tant de malades aux urgences lors des pics de pollution liés aux véhicules dans les différentes villes et pourquoi un taux de mortalité plus élevé correspondant ?? Roulez en électrique il y a des tas d'aides et de parrainages et c'est plus rentable, voir : acti-ve.org
Réponse de le 30/12/2016 à 14:11 :
Avec 80% DE TAXES le Parti Socialiste aurait été tout de meme plus honnète à aligner les Taxes Essence sur celles du Diesel, et ne pas toucher au litre de Diesel. Fiscalité Neutre, sans ENCORE......!!!!!! TAXER
Réponse de le 30/12/2016 à 17:22 :
@Medecineman : le diesel n'est qu'un élément, d'ailleurs assez marginal, des polluants. Le chauffage au bois en foyer ouvert, pourtant marginal en Ile de France, émet autant de particules que toute la circulation, c'est lui qu'il faut interdire en priorité en cas de pic de pollution. Par ailleurs les motorisations essence modernes à injection directe sont aussi émettrices de particules que les moteurs diesel sans FAP. Tout ça parce qu'un vieux rapport de l'OMS à l'époque où les diesels n'étaient ni munis de FAP ni de systèmes anti-NOx l'avait, à l'époque à juste titre, dénoncé comme préjudiciable à la santé. Quant à l'électrique, tout dépend comment l'électricité est produite. Si c'est à partir d'énergies fossiles ce n'est qu'une délocalisation de la pollution, et aucune conversion d'énergie n'ayant un rendement de 100%, c'est en plus une déperdition d'énergie que d'en passer par l'étape électrique.
Réponse de le 01/01/2017 à 1:11 :
@ Bruno-bd : il n'y a guère de chauffage bois à Madrid l'hiver et pourtant des pics de pollution comme à Paris, Grenoble etc y compris l'été. Le véhicule est donc un aspect majoritaire à traiter qui touche de nombreuses villes comme une partie importante de l'année été comme hiver (tout comme traiter le problème plus secondaire des anciens chauffages bois qui ne concernent que l'hiver). Les mix énergétiques évoluant vers plus de renouvelables, le véhicules électrique avec tout son potentiel encore d'améliorations est assurément le meilleur choix technologique en y associant le solaire et les 6 sources d'énergie ou de récupération d'énergie d'un véhicule électrique (soit quelques dizaines de KWh gratuits en plus), bien mieux que l'hydrogène dont les pertes de conversion sont trop importantes (seulement 33% de rendement au total contre plus de 85% pour l'électrique dont plus de 98% avec moteurs dans les roues). Les microparticules des FAP MP2,5 et moins ont aussi été testées (Japon etc) est sont très polluantes, de même que les Nox au delà de la simple analyse en "sortie de pot". Donc "OUT" le plus vite possible les fossiles et tout ira mieux.
a écrit le 29/12/2016 à 19:13 :
La durée de vie moyenne d'une voiture avec motorisation au diesel s'établissant autour de 20 ans,ces véhicules sauf mesures autoritaires seront encore présents sur nos routes et dans les campagnes encore de nombreuses années en dépit des taxes infligées aux usagers...
Réponse de le 30/12/2016 à 11:32 :
Le taux de renouvellement du parc de véhicules est majoritairement tous les 7 ans. Ce n'est plus rentable un véhicule que l'on traîne 20 ans vus les réparations et quand c'est le cas il roule souvent peu. On ne voit pas tant de vieux véhicules dans les campagnes comme vous pouvez vérifier. Mieux vaut passer à l'électrique dès qu'on roule pas mal et vues les différentes aides qui les rendent plus que compétitifs.
a écrit le 29/12/2016 à 18:47 :
"Le temps du carburant pas cher touche-t-il à sa fin" Pas cher??? Et bien pour vous cher représente combien au litre ?

Quand au diesel pollueur, pourquoi ne pas s'attaquer au carburateur? combien de litres de diesel faut il pour polluer autant qu'un litre de ce fioul lourd qui termine souvent soit dans l mer soit dans les air (dégazage avant atterrissage ou l'entrée dans le port...) Je vois que c'est toujours aux même à faire l'effort pendant que d'autre vivent bien et peuvent polluer pour tous. Un peu comme circulation alterné aujourd'hui et demander les JO...
a écrit le 29/12/2016 à 18:13 :
Ce qui est sidérant c'est avec quelle docilité les Européens acceptent de payer ces prix des carburants pour soi disant réduire les importations de pétrole. Cela relève du mensonge.Nous ne roulerions pas davantage mais nous économiserions des milliers d'euros en taxes. Aux USA, Canada, Australie, NZ et ailleurs les carburants sont bien moins taxés que chez nous et croyez vous que les australiens, Néo Zélandais soient moins concernés par la pollution que nous? Aux USA, un gallon de premium tourne entre moins de $2 à 2.85, soit autant d'euros et un petit 55-65 cents du litre.....chez nous c'est du délire....mais rien ne change, personne ne songe à faire baisser les TIPP et autres pompes à fric. Ma vieille Cougar de 1998 et 459000 km au compteur vient de me lâcher. J'ai toujours rouler pour l'essence, agréable et...et malgré ses km elle ne demandait que 7.5l de sp95 au cent....pas mal pour un 2.0 16V ....depuis j'ai craqué pour une 607 2.0HDI de 138 cv.... pas un foudre mais une très belle et bonne voiture....j'ai fait 610km avec 35 litre de GO, soit moins de 6l au cent....alors les avantages du GO, car il y en a....plus de km pour moins de blé....cela est un avantage certain, non? techniquement mon réservoir de 80 litres me permet de faire plus de 1300 km.....
a écrit le 29/12/2016 à 16:30 :
et avec tout ça qui profiteras de cette hausse sachant que le raffinage du fuel et nettement moins important que les autres carburants, les premiers concernés serons ceux qui bosse loin et ceux comme RAFARIN disait, de la "France d'en bas". quelle belle France future dictature, car, pour ne pas êtres toucher par une quelconque application de texte, il faut rester coucher ou dans son fauteuil et encore!! la Russie n'est pas loin d'être dépassé pour son anti libertés sociale...
a écrit le 29/12/2016 à 15:45 :
Dans les années 80, c'était la mode des grosses cylindrées, des Gti et des moto trial/enduro, très peu de vélos sauf pour quelques hurluberlus intellos gauchistes à grande barbe et anti voitures. Aujourd'hui c'est du vélo partout poussé par la mode et le marketing Décathlon Go Sport.
Bientôt peut-être le retour de la voiture à Cheval, des chèvres, des poules et des moutons sur nos routes et dans nos rues Françaises à ce promener, sympa non ?
a écrit le 29/12/2016 à 14:00 :
Ce qui est vraiment drôle c'est que les prix du pétrole ont doublé depuis février, au moment où les premières réunions pour la réduction de production ont commencées. Ces réunions n'ont aboutit à rien jusqu'à début décembre et on a appris au détour d'un autre article que tous les producteurs avaient battus des recors de production en novembre, style +1 millions de barils en plus. On apprend que l'accord prévoit une baisse de 1.2 millions soit un retour à la production de février, et ça ne cause aucun problème. Même avec l'augmentation naturelle de consommation, l'offre restera largement excédentaire mais le marché a tout de même doublé le prix du baril. Et remarquons que l’accord de -1.2 millions n'a pas eu encore un début d'application en supposant qu'il en ai un. Les anticipations des marchés ne correspondent au final jamais au réel quel que soit le terme. La démonstration flagrante que toutes les justifications théoriques ou autres sur les marchés ne sont que du pipo face à ce qu'ils sont : des casinos.
a écrit le 29/12/2016 à 11:43 :
Les politiques (toujours aussi avisés) ont orienté les français vers le diesel. Pourtant la nocivité des particules fines était connue depuis plus de 30 ans. C'est d'ailleurs le même chose avec les portable , les 4G ça équivaut à mettre sa tête dans un micro ondes. Sans
oreillettes ce qui est fréquent , les cancers vont se développer dans quelques années.
Décidément, on est bien mal gouverné, nos politiciens sont trop occupés par leur réélection.
Réponse de le 29/12/2016 à 14:15 :
@ BA/// MORALES///LE MONDE ECONOMIQUE NE FAIS PAS DE SENTIMENT TOUS DOIT SE VENDRE ET TOUS DOIT S ACHETEZ? LES DEGATS HUMAINS NE SONT JAMAIS PUNIES POUR LES CONSEPTEURS DE PRODUIT NOCIFS CAR ILS CONTIBUENT A FAIRE VIVRE LA SOCIETE EN FABRIQUANT ET EN VENDANT???
a écrit le 29/12/2016 à 11:26 :
C'est tres curieux de voir les tarifs du diesel s'envoler en France. Ici, en Coree ni l'essence, ni le gas-oil n'ont augmentes.
Il est vrai qu'on ne prend pas les utilisateurs de vehicules pour des cruches en arguant que les cours augmentent.
C'est juste un reajustement des taxes en France. On vous raconte des salades.
a écrit le 29/12/2016 à 11:13 :
le litre atteint en 2012, comme le rappel l'économiste

rappelle

Encore une faute de grammaire, il doit y en avoir d'autres mais après cette dernière j'ai cessé ma lecture.
Un journaliste de presse écrite qui ne sait pas écrire , bravo LT.
.
a écrit le 29/12/2016 à 10:46 :
Oui vous avez raison nous commençons à nous détacher du diesel, pour ma part je m'oriente vers de l'essence et vers l'éthanol mais ceux qui ont les moyens vont vers l'électrique. Les gros véhicules diésel du style fourgons ont encore de beaux jours devant eux mais les petits sont déjà condamnés c'est un fait.
Réponse de le 29/12/2016 à 18:53 :
Ceux qu'on les moyens ne s'orentent pas vers l'électrique mais vers les grosses berlines... celles qui on double sortie de pot d'échappement et qui peuvent rouler à Paris car elles sont récentes même si elles consomment un max. Quand au plein c'est comme il y a 20 ans, ceux qu'on les moyens se fiche de payer 20 ou 300 euro pour leur plein... L'electrique peut de personne y passe simplement parce que faire le plein (la charge) est loin d'être aussi rapide et que l'autonomie est ridicule avec des batteries neuves alors qu'en elles auront 3 ou 4 ans, mieux vaudra avoir une bonne assurance panne...
Réponse de le 30/12/2016 à 11:44 :
Quand je parle de ceux qui ont les moyens je parle des classes moyennes supérieures, pas des riches qui semblent perdus pour l'humanité c'est un fait.
a écrit le 29/12/2016 à 10:33 :
je n'ai jamais été convaincu par le diesel, nous venons de vendre la seule voiture diesel que nous avons eu, un trés joli coupé C mercedes que nous avions acheté avec 27 % DE REDUCTION neuve...j'ai été dans l'automobile pendant 15 ans, le diesel a été vendu aux politiques de notre pays comme un soutient aux pauvres...et bien sur on a sous taxé ce produit, en cachant ses défauts, entretien cher... pollution cahées on savait depuis des décennies que ce produit était dangeraux mais silence Renault en avait fait un cheval de bataille pour ses petits produits pour le bas peuple... et aussi hélas les camions... depuis des décennies ces véhicules puent, fument et autres pollution on ne parlait que du CO mais jamais du nox...on a trafiqué les essais, les procédures avec la complicité du monde politique honte a tous...de ce mensonge qui tue et continuera a tuer mais silence silence silence
a écrit le 29/12/2016 à 10:15 :
En France, ce n'est pas uniquement le diesel remis en cause mais tout ce qui touche l'automobile, Taxes, Assurances, Réparations, Contraventions, Permis, etc ...
Certains constructeurs comme Nissan et autres, n'importe même plus toute leur gamme en France, ici c'est la dèche.
En Chine, Laos, Vietnam, Thaïlande, c'est l'explosion des Pickups, Porsche Cayenne, Lamborghini, BMW, comme nous dans les années 70.
Pauvre France rabougri, qui trouve des excuses écologiques afin de masquer sa faillite.
Réponse de le 29/12/2016 à 10:43 :
Un porsche cayenne dans les années 70 ?! Ah bon ?

N'importe quoi, je ne vous lis pas souvent et pourtant à chaque fois il y a au moins deux ou trois énormités dans vos commentaires sans intérêt.
Réponse de le 29/12/2016 à 10:45 :
Oui vous avez raison nous commençons à nous détacher du diesel, pour ma part je m'oriente vers de l'essence et vers l'éthanol mais ceux qui ont les moyens vont vers l'électrique.

Les gros véhicules diésel du style fourgons ont encore de beaux jours devant eux mais les petits sont déjà condamnés c'est un fait.
Réponse de le 29/12/2016 à 11:09 :
C'est sûr que de vouloir continuer à vivre comme 40 ans en arrière, c'est pas du tout rabougri.
Réponse de le 29/12/2016 à 12:37 :
Dans les années 70, on avait le premier range Rover en v8, la jaguar XJ12, la Mercedes 450 sel 6.9 avec des consommations largement supérieur à 20l au 100 km, mais pas encore trop de diesel sauf pour les engins agricoles.
La voiture essence était valorisante, le diesel avait une image trop populaire.
Réponse de le 29/12/2016 à 14:45 :
Vous reprochez quoi à la motorisation essence en fait ?

Puis franchement hein, faut arrêter de vivre dans le passé, faut avancer maintenant...

Puis afin de désintégrer d'un coup vos certitudes, sachez que jamais je n’achèterais des voitures bling bling de la sorte même si demain je gagnais un milliards d'euros.

Et je ne suis pas tout seul alors même si comme le dit Nietzsche, le mauvais goût à autant son droit que le bon ne pas oublier que nous sommes 60 millions aux gouts différents les uns des autres.

Et ne vous inquiétez pas pour la France, nous continuons de nous priver de 80 milliards d'impôts chaque année offerts aux milliardaires, il faut donc croire que l'État français et riche, c'est juste qu'il est radin avec les pauvres et généreux avec les riches.
Réponse de le 30/12/2016 à 0:11 :
Jamais de contravention, et pourtant je perds une grande partie de mes moyens, quand je croise les " Magasins Bleus " ( gendarmes), en guet-jouissif sur la route.
Réponse de le 30/12/2016 à 0:13 :
Jamais de contravention, et pourtant je perds une grande partie de mes moyens, quand je croise les " Magasins Bleus " ( gendarmes), en guet-jouissif sur la route. ILS AIMENT TANT CE JEU, à coincer, amendes et retraits de points.
Réponse de le 30/12/2016 à 13:57 :
Les "magasins bleus" ça existe par chez nous et ce sont des ventes de vêtements ambulants dans des camions, je ne vois pas pourquoi vous appelez "magasin bleu" la police, c'est bizarre mais bon vous semblez l'être particulièrement quand même hein.

Mais comme d'habitude je vous posais une question et comme d'habitude vous parlez de tout autre chose, vous êtes épuisant et toujours sans intérêt c'est assez désespérant.

Vous êtes un robot ?
Réponse de le 01/01/2017 à 20:32 :
Les gendarmes, leur kangoo-berlingot et fourgons ne sont plus BLEUS , " par chez nous " ? vous me l'apprenez, Grand Merci.
a écrit le 29/12/2016 à 9:45 :
LES LOBYSTES SONT A FOND LA CAISSE POUR NOUS FAIRE CHANGER NOTRE METHODE DE CONSOMATION? PENDANT DES ANNEES PARS ECONOMIES ON NOUS A VENTE LES VALEURS DU DIESEL? MAIS IL FAUT BIEN VENDRE. AUJOURDUI SEUL LES VOITURES HYBRIDE SONT VALABLE? MAIS ON ATTEND TOUJOURS LES VOITURES 100% ELECTRIQUES???
a écrit le 29/12/2016 à 9:28 :
Les Français, eux, ont déjà commencé à massivement baissé leurs achats de voitures diesel.

--> Baisser pas baissé
Réponse de le 29/12/2016 à 11:04 :
+1
Cette faute relève d'une méconnaissance totale de la grammaire , et surtout d'une totale absence de respect du lecteur.
a écrit le 29/12/2016 à 8:35 :
Comme si les carburants n'étaient pas déjà assez taxés...
Réponse de le 29/12/2016 à 19:12 :
80% de Taxes, gaspillées par la cigale-publique. Et quand meme ! un réseau routier dégradé au point d'etre selon " Auto Plus " la toute première cause d'accidents et de victimes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :