Sanofi et Merck vont collaborer dans la recherche anticancéreuse

 |   |  218  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les laboratoires pharmaceutiques français et allemand ont signé un accord mondial de recherche et développement dans le cancer.

Trois jours après l'arrivée d'un nouveau patron de la recherche chez Sanofi-Aventis en la personne d'Elias Zerhouni, le laboratoire tricolore annonce ce vendredi la signature d'un accord mondial de recherche et développement avec le groupe allemand Merck KGaA. Ce dernier permettra à Merck Serono, filiale de Merck, et à Sanofi de mener conjointement des recherches anticancéreuses.

Ces dernières portent sur de nouvelles associations expérimentales d'inhibiteurs de certaines voies de signalisation des cellules cancéreuses. Cette collaboration pourrait donner naissance à de nouveaux traitements anticancéreux ciblés, dotés d'un fort potentiel thérapeutique a précisé Sanofi dans un communiqué.

Concrètement, chacun des deux partenaires sera responsable d'études de phase I (sur trois) de recherche de doses sur les candidats-médicaments apportés à l'accord. S'y ajoutent des partenariats de licence pour des montants non précisés.

A la suite de cet accord, Debasish Roychowdhury, responsable de la division oncologie (traitement du cancer) de Sanofi-Aventis a déclaré : "Cette collaboration s'inscrit dans notre volonté d'optimiser notre portefeuille et de proposer de meilleurs traitements aux patients cancéreux".

Avec le diabète et l'ophtalmologie, l'oncologie est l'une des trois entités formalisées de la recherche de Sanofi ("business unit"), qui rapporte à la fois au service commercial et à la recherche et développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :