Les Etats-Unis donnent leur bénédiction au rachat de Syngenta par ChemChina

 |   |  343  mots
Le Pdg de China National Chemical Corp (ChemChina) arrive au siège de Syngenta à Bâle, le 22 août 2016.
Le Pdg de China National Chemical Corp (ChemChina) arrive au siège de Syngenta à Bâle, le 22 août 2016. (Crédits : REUTERS/Arnd Wiegmann)
Le Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis, pays dans lequel Syngenta réalise un quart de son chiffre d'affaires, a donné son accord au rachat de l'entreprise par le géant chinois de la chimie.

Dernier obstacle franchi, pour Syngenta et ChemChina. L'agrochimiste suisse, cible d'une offre de rachat du géant chinois de la chimie, a annoncé lundi l'accord du Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis en vue de la finalisation de la transaction. Celle-ci doit avoir lieu d'ici la fin de l'année, a précisé le groupe bâlois dans un communiqué, tout en rappelant qu'elle devait, outre l'accord de ce comité, également être avalisée par les autorités de la concurrence d'autres pays.

Début février, ChemChina avait dévoilé une offre de 43 milliards de dollars (37,9 milliards d'euros) - soit 465 dollars par titre ainsi qu'un dividende spécial de 5 francs suisses - pour s'emparer de Syngenta par le biais d'une offre publique d'achat. Le délai pour la période initiale avait été fixé au 23 mai, mais avait dû être prolongé une première fois jusqu'au 18 juillet, puis à nouveau repoussé jusqu'au 13 septembre en l'attente des décisions des autorités de la concurrence.

Un quart du chiffre d'affaires de Syngenta réalisé aux Etats-Unis

Si l'opération proposée n'a jusqu'à présent pas rencontré d'obstacles en Suisse, elle avait en revanche fait sourciller plusieurs sénateurs américains, qui avaient adressé fin mars une lettre au secrétaire au Trésor, Jack Lew. Membres de la Commission agricole, ces quatre sénateurs, démocrates et républicains, ont demandé à passer en revue ce projet pour identifier "les conséquences potentielles pour la sécurité nationale des États-Unis et le système alimentaire américain". Syngenta réalise en effet environ un quart de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis, où il dispose d'usines dans plusieurs Etats et où il est l'un des principaux acteurs du marché des pesticides et des semences agricoles.

Lundi marin, l'action Syngenta a pris plus de 11% à 424 francs suisses dans les premiers échanges en Bourse de Zurich, la plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600. Le titre avait clôturé vendredi à 380,80 francs, soit 100 francs en dessous de la valorisation découlant de l'offre de ChemChina.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :