Baisse du Brent avec l'avancée des rebelles libyens

 |   |  244  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Brent cède plus de 3 dollars avec l'avancée rebelle en Libye.

La possible reprise de l'activité pétrolière libyenne fait baisser le prix du Brent. Le baril de Brent est en recul de plus de 3 dollars ce lundi, repassant sous la barre des 106 dollars, alors que la progression des rebelles libyens laisse entrevoir une possible reprise des exportations pétrolières du pays.

Les combattants rebelles ont déferlé dans la nuit de dimanche à lundi sur Tripoli, la capitale libyenne, où des milliers d'habitants sont descendus dans les rues désertées par les forces de Mouammar Kadhafi qui n'ont semblé opposer que peu de résistance aux insurgés.

A 06h50 GMT, le Brent de la mer du Nord cédait 3,40 dollars (3,13%) à 105,25 dollars. De son côté, le brut léger américain abandonnait environ un dollar à 81,18 dollars, plombé par ailleurs par les perspectives moroses de l'économie mondiale.

Avant le déclenchement de l'insurrection en Libye, le pays, membre de l'Opep, produisait environ 1,6 million de barils par jour (bpj), soit près de 2% de la production mondiale. La majeure partie du brut libyen alimentait les raffineries européennes et la perturbation de ces exportations a fait grimper le cours du Brent jusqu'à un pic de deux ans et demi à 127,02 dollars en avril.

Le rétablissement complet de la production libyenne pourrait prendre des années mais les rebelles ont dit espérer un retour rapide à la normale. Selon des analystes, une production d'un million de bpj pourrait être atteignable en quelques mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2011 à 11:01 :
Hausse du Brent qui aura permis le financement de l'intervention militaire en Lybie...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :