LTDE

« Les Français ont envie de transition énergétique »

 |   |  574  mots
(Crédits : Leowolfert - Fotolia.com)
Un sondage mené par OpinionWay pour l’association Qualit’EnR montre qu’un peu plus d’un Français sur deux se dit prêt à des actions concrètes à la maison pour accélérer le processus de transition énergétique.

Et cela passe par une diffusion toujours plus large des énergies renouvelables, selon les initiateurs du sondage (qui représentent les professionnels du secteur). Il en ressort ainsi un soutien important de la part des Français (de 70 à 89% d'opinions favorables selon les filières), loin devant le nucléaire et les énergies fossiles.

Un soutien qu'ils sont prêts à traduire, 59% des Français l'assurent, par des actions concrètes au sein de leur foyer : quatre sur cinq considèrent même, apprend-t-on par le sondage, que « les équipements valorisant les énergies renouvelables devraient devenir la norme ». Pour ce choix, justement, on se réfère davantage aux conseils d'un proche (81% des sondés) ou aux labels de qualité (79%) qu'aux avis sur Internet (44%).

Le conseiller spécial du président de Qualit'EnR, Richard Loyen, analyse ces résultats :

La Tribune De l'Énergie : Comment évolue le regard que portent les Français sur les énergies renouvelables ?

Richard Loyen : Il est globalement stable, avec un plébiscite des différentes solutions. Nous notons une confiance installée à leur égard et une envie de transition énergétique chez nombre de Français, qui voient l'intérêt pour eux du processus, d'autant que pour partie, ils connaissent les aides publiques qui y sont attachées.

LTDE : Votre sondage révèle que 59% des Français se disent prêts à contribuer, chez eux, au processus de transition écologique. Que sont-ils enclins à faire ?

R.L. : En premier lieu, à modifier leurs habitudes de consommation, sur l'alimentaire notamment. Après, à investir dans leur logement, pour le rendre plus efficace sur le plan énergétique. Ils sont aussi prêts à évoluer au niveau des transports, en se tournant vers la mobilité verte ou les transports en commun.

On retiendra surtout ce rapport au quotidien entre ce que l'on achète et la transition écologique, avec le sentiment que l'on peut faire mieux, dans un premier temps. Dans un second temps, c'est cette volonté d'équiper le logement, en particulier lorsque l'on possède une maison individuelle, avec du solaire thermique, des pompes à chaleur ou du photovoltaïque. Même si ce n'est forcément ce que l'on retrouve dans les chiffres du marché, où l'on vend davantage de pompes à chaleur thermodynamiques.

LTDE : Dans l'esprit des Français, le premier argument en faveur de telles actions est-il économique ou écologique ?

R.L. : Il est d'abord économique, dans le sens où il s'agit d'un investissement de bon père de famille, puisqu'il est bon pour les finances du foyer comme pour l'écologie. L'argument économique est d'ailleurs renforcé au sein des ménages qui peuvent bénéficier de primes, comme le coup de pouce chauffage, apporté par le gouvernement depuis le début de l'année.

LTDE : Quelles sont les attentes qui demeurent face aux énergies renouvelables ?

R.L. : Les Français attendent de la qualité d'installation et d'entretien, du service après-vente et de l'aide dans les démarches administratives. Sur ce point, nous mesurons une progression constante de la confiance envers les installateurs (+9 points cette année). Ce qui démontre que les efforts faits en termes de qualification, de formation et de contrôle des professionnels portent leurs fruits.

Nous recommandons toutefois toujours de consulter régulièrement la base de données des professionnels qualifiés, qui est sans cesse mise à jour. Ce qui facilitera le choix parmi les plus de 10 000 entreprises de confiance qui travaillent dans le pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :