LTDE

Un label pour engager les collectivités vers la transition énergétique

 |   |  413  mots
(Crédits : Pixabay)
Vingt-neuf nouvelles collectivités ont été labellisées Cit’ergie par l’Ademe fin janvier. Un dispositif mis en place pour inciter les collectivités à renforcer leur politique en matière de climat, de qualité de l’air et de consommation maîtrisée de l’énergie.

Ce sont au total, désormais, 167 collectivités qui sont engagées sous la bannière Cit'ergie, lancée en 2008. On dénombre ainsi 19,9 millions de Français (soit 29,5% de la population) directement concernés par le dispositif.

Le label est la déclinaison française, portée par l'Ademe, de l'European Energy Award, mis en place dans huit pays d'Europe dont la France (Allemagne, Autriche, Italie...). Plus de 1 500 collectivités en ont déjà bénéficié à travers l'Europe. Il vise à l'élaboration d'un Plan Climat Air Energie territorial ou du volet énergie d'un Agenda 21 « et aide à répondre aux engagements de la convention des maires », précise l'Ademe. Selon l'agence, il permet aux Directions régionales et à elle-même d'offrir « aux collectivités qui souhaitent s'engager dans la labellisation Cit'ergie un accompagnement technique avec un conseiller, un soutien financier et l'animation d'un réseau d'échanges entre collectivités engagées dans Cit'ergie ».

Celui-ci distingue trois niveaux de performance : « CAP Cit'ergie », qui récompense les collectivités en mesure de pouvoir prétendre à Cit'ergie dans les quatre ans à venir (plus de 35% du potentiel réalisé), « Cit'ergie », pour celles qui dépassent la barre des 50% de potentiel de réalisation, et Cit'ergie GOLD, pour celles qui en sont à plus de 75%.

Seules deux collectivités ont le label « GOLD »

Cette année, vingt-neuf nouvelles collectivités ont été récompensées pour leur engagement. Quinze ont obtenu ou renouvelé le label Cit'ergie (ville de Caen, Communauté de communes de l'île d'Oléron, ville de Niort...) et quatorze ont accédé au label CAP Cit'ergie (ville d'Annecy, Métropole de Perpignan, Communauté de communes de Haute Saintonge...).

Pour rappel, 53 conseillers Cit'ergie interviennent auprès des collectivités afin de les aider à mener à bien leurs actions. Les politiques mises en place par les collectivités sont évaluées sur la base de leurs compétences, moyens, actions réalisées et potentiels d'actions. « La labellisation Cit'ergie favorise une gestion transversale et pluridisciplinaire de la politique énergétique et climatique dans les collectivités », souligne l'Ademe. Elle leur offre ainsi la possibilité, poursuit l'agence, d'installer « une nouvelle culture, de nouveaux outils de pilotage, de suivi des politiques et actions dans le domaine de l'énergie, de l'air et du climat ».

A noter que seules deux collectivités ont obtenu le label Cit'ergie GOLD depuis le lancement de l'opération en 2008 : la Communauté urbaine de Dunkerque (81% d'actions réalisées) et la Ville de Besançon (78%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :